Définition de : cochonnerie

  • cochonnerie
    • Saletés, détritus ; qqchose de répugnant
    • fréquence : 004
    • id : 48107

cochonnerie & cochonneries (pl.) n.f.

Définition

Saletés, détritus ; qqchose de répugnant

fréquence : 004

Chronologie

1918 1914 1952 1957

Citations

  • 1918 Et ce que je ne dis pas là-dedans, c'est l'état de saleté dans lequel on se trouve, l'impossibilité de se laver ; on est remplis de terre, de cochonneries, on ne peut dormir [21/10/1917] source : 1918. Journal de guerre 14-18
  • 1952 au milieu d'une plaine qu'était coupée par des rigoles, des rigoles bourrées de chiendent et d'autres cochonneries autant qu'on peut en mettre. source : 1952. Émile et son flingue

<2 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.