languefrancaise.net

définition : vol au racolage (depuis 1844)

vol au racolage
Type de vol commis par voleur dont l'art est de le vendre des reconnaissances du mont de piété

vol au racolage (1844)

Type de vol commis par voleur dont l'art est de le vendre des reconnaissances du mont de piété

↓ fréquence : 001

Citations
  • 1844 Le vol au racolage. C'est celui qui vous arrête dans la rue et vous offre une reconnaissance du mont de piété à acheter, c'est, dit-il, celle de sa montre qu'il a mis là, faute d'ouvrage, et que le besoin de s'en retourner à son pays le force à vendre la reconnaissance à son grand regret, une si bonne montre qui venait de son père, la montre n'est engagée que pour 6 francs, il n'a pas voulu plus, croyant avoir plus de facilité à la retirer, mais l'on lui en a offert 18 fr. il n'a jamais que la petite reconnaissance, car la grande porte l'estimation. Encore les gens de province à qui il s'adresse ne connaissent pas le train-train du mont de piété, ils y seraient pris de même. Enfin il vous offre la reconnaissance en pleurant de se détacher d'une aussi bonne montre, il vous la laisse pour 10 francs, et 6 du prêt, çà fait 16, la montre en vaut 30, elle n'en vaut pas 6, car les commissionnaires au mont de piété forcent toujours le prêt. source : 1844. Dictionnaire complet de l'Argot employé dans les Mystères de Paris

<1 citation(s)>

Compléments