Définition de : Coco-Bel-OEil

Coco-Bel-OEil (tableau rapide)
Coco-Bel-OEil Borgne, homme qui louche, se dit ironiquement d'un individu quelconque, très beau ou très laid
synonyme louche, qui louche, borgne
date 1805
fréquence 002

Coco-Bel-OEil

Définition

Borgne, homme qui louche, se dit ironiquement d'un individu quelconque, très beau ou très laid

Synonyme : louche, qui louche, borgne

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • coco bel oeil loc. nom. m. non conv. APPELL. "surnom" Add.DDL : Corr.TLF (1929, Mauriac)
    • 1928 - «Non que Lange fût méchant ; mais il avait cet âge où l'on appelle 'pue du bec' le camarade qui a l'haleine forte, 'coco bel oeil' le borgne, 'torte-gueule' celui dont la bouche est de travers.» Mauriac, in NRF, numéro 178, juill., 22 - P.E.
  • coco bel oeil loc. nom. m. non conv. APPELL. "surnom" - DDL 20, 1928, Mauriac 1929, Mauriac, in TLF, est erroné, cf. DDL
    • 1805 - «JEANNETON. Dis donc, coco bel-oeil, n'as-tu pas besoin d'un curdent ?» Servière et Duval, Jeanneton colère, 15 (Masson) - P.E. (bhvf:coco) /
  • 1805, Jeanneton colère (Enckell, bhvf)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

On l'employait aussi jadis pour désigner un individu de type masculin, assez manipulateur et qui leurrait, charmait, retournait en sa faveur tel ou tel membre de sa famille ou ami par une douceur, amabilité, gentillesse surfaites. "Il fait le Coco-Bel-Œil !" ChristopheContreras

01.08.2016 : 14:15


+Bob +Move +Régénérer

  • 177955 les fils de famille très « smart », les « tantes » élégantes des boulevards et des boîtes de nuit qui viennent faire la retape à Montmartre, après le dancing.
  • 177954 Et puis voici l'Algérien, ce grand sidi qui marche avec sa cour : tout un petit monde de « mon-z-amis », d'apprentis bouchers ou « louchébems » aux joues rouges qui sente
  • 177953 Et le Rouquin qui tient toujours les mains dans ses poches et vend de la « coco ».
  • 177952 Voici Bobette [Bob (Robert) Giguet] ou la Chimère, voici René qui dit « ma chère » et se tortille comme une anguille.
  • 177951 Voici Dédé qui n'a pas quinze ans et porte encore des culottes courtes – spécialité des petits vieux bien propres.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :