écurie

écurie Ensemble de femmes reliées à un homme ; ensemble de prostituées sous la coupe d'un souteneur ; quand une prostituée fait partie de l'équipe de prostituées d'un souteneur
fréquence 3

écurie

n.f.

Ensemble de femmes reliées à un homme ; ensemble de prostituées sous la coupe d'un souteneur ; quand une prostituée fait partie de l'équipe de prostituées d'un souteneur

Usage : prostitution

1976 À l'époque de la toute-puissance des souteneurs, chaque fille « appartenait » à une écurie. Elle avait un protecteur pour elle seule, ou qu'elle partageait avec d'autres filles, mais auquel, dans tous les cas, elle remettait tout ou partie de ses gains. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1952 Ça le flattait d'avoir dans son écurie une femme qui a de la mentalité source : 1952. Mon taxi et moi
1976 Alors ces julots-là déduisaient, avec juste raison, qu'avec un cheptel de quelques frangines, ils palperaient autant ; sans se mouiller. Donc ils draguaient pour augmenter leur écurie. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).