Définition des différents styles utilisés pour les infos -----------------------------------------

----------------------------------------- Maquette pour l'affichage individuel des infos -----------------------------------------

« Précédente | Info | Suivante »

Martine reçoit la carpette anglaise | 2010-12-17

Quand on n'a pas d'idées et pas de programme, il reste toujours un slogan anglais. (#DLF #Anglais #Aubry #CarpetteAnglaise )

jauresdo.jpg: 416x208, 16k (18 décembre 2010 à 19h19) martine.jpg: 300x374, 44k (18 décembre 2010 à 19h19)

Martine Aubry décroche le prix 2010 de la Carpette anglaise

L’académie de la Carpette anglaise s’est réunie le 15 décembre 2010. Le jury, présidé par Philippe de Saint-Robert, était composé de représentants du monde associatif* et littéraire tels que Anne Cublier, Paul-Marie Coûteaux, Yves Frémion, Alain Gourdon et Dominique Noguez. Comme chaque année, elle sélectionne les candidats et attribue un prix d’indignité civique à un membre des « élites françaises » qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française.

Au premier tour de scrutin, par 9 voix contre 1, le prix de la Carpette anglaise a été décerné à Martine Aubry, premier secrétaire du Parti socialiste, et à ses conseillers en communication, pour leur recours systématique à des slogans anglo-saxons (du « care » à « What would Jaurès do ? », empruntés à des fondamentalistes américains).

Le général Charpentier, commandant des forces terrestres françaises a mérité une voix, pour avoir déclaré : « Il n’y a aucune ambiguïté : la seule langue de travail possible [dans l’armée] est l’anglais. »

Le prix spécial à titre étranger, attribué à un membre de la nomenklatura européenne ou internationale, pour sa contribution servile à la propagation de la langue anglaise, a été décerné au premier tour de scrutin, avec 7 voix, à Paul Kagamé, président de la République du Rwanda, pour avoir imposé dans son pays le passage du français à l’anglais comme langue officielle et comme langue de l’enseignement, et pour avoir quitté l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) pour adhérer au Commonwealth. Trois voix ont été attribuées à Marc Perrin de Brichambaut, ambassadeur de France auprès de l’OSCE (Organisation pour la sécurité en Europe, qui siège en Italie), pour intervenir le plus souvent en anglais dans les réunions officielles.

Contact

Marc Favre d’Échallens, secrétaire de l’académie de la Carpette anglaise.
Courriel : parlerfranc@aol.com
Académie de la Carpette anglaise, chez le Droit de Comprendre, 34 bis, rue de Picpus, 75012 Paris.

(*)Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française(Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), Défense de la langue française (DLF) et Le Droit de comprendre (DDC).

Revue-republicaine.fr, vendredi 17 décembre 2010.

    Source : http://www.revue-republicaine.fr/(valider les liens)
    Posté par gb