Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

(Page 39 sur 39)

forum abclf » Histoire de la langue française » les doublets en français

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 901 à 1 913 sur 1 913 ]

1 901 Dernière modification par Lévine (13-05-2020 17:40:07)

Re : les doublets en français

Le suffixe -ia, accentué de plus en plus souvent ia en latin vulgaire, est très productif :  Dans les noms en -ia qu'il faut supposer à l'origine de clergie, manie, diablie, marcheandie, felonie, etc., il faut évidemment poser un mot latin en -ia, à moins que certains de ces mots ne soient des dérivées romans, le suffixe -ie, s'avérant lui-même productif, comme très probablement dans cortoisie, punaisie, folie, chevalerie, etc... ; cf. aussi signoria, maestria en it. Le problème est que je ne vois aucun doublet en -a à ces étymons nominaux, pas plus qu'aux étymons verbaux de *bassiare, etc... Vous me signalez iconia en face d'icona ; le tlf l'indique, soit, mais elle me paraît isolée.

Pour ce qui est de icône/ancône, je ne vois pas comment ancône pourrait dériver de icona. Le mot doit provenir du nom de la ville italienne, qui dérive de ἀγκών, "courbure", "inflexion" vu la forme du rivage où elle se situe, ne croyez-vous pas ?

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

1 902

Re : les doublets en français

Je ne crois pas, je ne fais que reprendre le TLFi, donc Alain Rey :

emprunt au grec byzantin  ε ι ̓ κ ο ́ ν α (Du Cange), grec ε ι ̓ κ ω ́ ν « image » attesté depuis Hérodote (2, 130, 143 ds Bailly); voir icône; la forme ancône a été introduite par les croisés qui ont participé à la prise de Constantinople avec les Vénitiens (cf. Villehardouin, loc. cit., Henri de Valenciennes, Histoire de l'empereur Henri, Continuation de la Conquête de Constantinople, Wailly, 663 ds T.-L.) (FEW t. 3, s.v. eikon)

Villehardhouin l'aurait pris de l'italien (vers 1208) précise Alain Rey au sens de "enseigne des Byzantins". (source)

Quant à Stendhal il l'a pris de l'italien moderne, voyons les étymologies italiennes :

https://www.etimo.it/?term=ancona]
http://www.treccani.it/vocabolario/ancona/

Certes, il y a un doute sur l'étymon grec... Mais j'imagine que les étymologistes italiennes connaissent aussi leur métier.

Pour le reste, je vais chercher dans le site quelques autres étymons latin populaire ou tardif en -ia.

1 903 Dernière modification par Lévine (13-05-2020 18:24:02)

Re : les doublets en français

Ce que j'aimerais savoir, c'est comment on explique le an- autrement que par une substitution due à la paronymie (pour des raisons historiques, culturelles, tout ce que l'on veut, peu importe). Disons qu'il y a croisement...
En AF, on a icoine, ce qui est conforme à l'évolution phonétique, mais Godefroy cite aussi ancone, en effet.
Croisement icoine /enseigne par faux parallélisme i-coine/in-signum ?

Si on demandait à chrisor ? lol

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

1 904

Re : les doublets en français

Si vous me le portez ici, je sors l'artillerie lourde lol

Possible qu'il s'agisse d'une altération. On en a aussi dans la collection.

1 905 Dernière modification par Lévine (13-05-2020 18:30:39)

Re : les doublets en français

En tout cas, icoine suppose bien *iconia (cf. idoine < *idonium < idoneum)

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

1 906 Dernière modification par glop (13-05-2020 18:39:11)

Re : les doublets en français

(hors sujet en cours)

J'ai cherché du coté de morion, moraille, morgue  qui ont tous trois rapport à l'étymon "murr" mais c'est à mes dépends que j'ai appris à me méfier des suffixes   smile

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 907

Re : les doublets en français

Lévine a écrit:

En tout cas, icoine suppose bien *iconia (cf. idoine < *idonium < idoneum)

E iconia vient d'un pluriel grec, pas de mystère donc. J'avais relu mon site, mais pas le TLF.

Et je répète, ce que j'écrivais auparavant, je me rappelle qu'il y a parfois un problème avec les étymons latins classiques quand un des doublets est passé par le latin tardif ou le latin populaire. Mais je n'ai pas le temps de rééplucher tout ça, pour poser correctement la question qui va bien.

Au fait, j'ai plusieurs fois proposé sur ce fil de passer le site lesdoubletsenfrancais.utiliweb.fr à qui serait intéressé à poursuivre dans cette voie avec armes, bagages, fichiers, mot de passe, ma bénédiction, etc. (à la condition que ce soit sans but lucratif). Pensez-vous que ça puisse intéresser quelqu'un ?

1 908 Dernière modification par Lévine (13-05-2020 20:08:35)

Re : les doublets en français

Le pluriel de εἰκόνιον ? Je n’y avais pas pensé.

Sans but lucratif, cela ne peut m'intéresser, je vous le dis tout de suite. lol

Il vaudrait mieux pour ma part que j'alimente les rubriques "Histoire et préhistoire du français"... et "Phonétique historique".

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

1 909

Re : les doublets en français

Lévine a écrit:

Sans but lucratif, cela ne peut m'intéresser, je vous le dis tout de suite. lol

Quelle mentalité smile  Vous voudriez que je vous le vende ?

1 910

Re : les doublets en français

Euh...

Sérieusement, en quoi est-ce une charge de continuer à vous occuper de ce site ? Je suppose que sa gestion est assurée par l'hébergeur ?

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

1 911

Re : les doublets en français

Ça me pèse de savoir ce site là où il est et de ne rien en faire en sachant tout ce qui pourrait en être fait. C'est une histoire finie qui n'est pas finie. Comme une collection de timbres qui prendrait la poussière dans une armoire.

Je suis du genre à vider les armoires.

1 912

Re : les doublets en français

Ne videz surtout pas cette armoire.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

1 913

Re : les doublets en français

glop a écrit:

(hors sujet en cours)

J'ai cherché du coté de morion, moraille, morgue  qui ont tous trois rapport à l'étymon "murr" mais c'est à mes dépends que j'ai appris à me méfier des suffixes   smile

En effet ; l'ancêtre commun *murrum ne suffit pas à leur conférer le statut de triplets.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

Messages [ 1 901 à 1 913 sur 1 913 ]

forum abclf » Histoire de la langue française » les doublets en français