Définition de : baisouiller

baisouiller

Définition

Baiser, sans grande vigueur, sans forte implication, baiser un peu

fréquence : 003
registre moderne : 6

synonyme : baiser, coïter, baise, coït morphologie : -ouiller usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1950 2001 2011

Citations

  • 1950 de toute la soirée j'ai pas pu voirsa gueule, ça baisouillait en permanence... à la chaîne. Elle se levait que pour aller pisser source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1950 Elle vient deux, trois fois la semaine, rapport à Tom, mais enfin on la baisouille tous un petit peu, tout de même source : 1950. Ainsi soit-il
  • 2001 Ensuite, nous sommes allés tous les trois baisouiller sur le balcon. source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
  • 2011 À minuit, tout est éteint. Ça se comprend. Après avoir biberonné, gueuletonné, dansoté, dragouillé, peloté, baisouillé, qui veut faire autre chose que dormir ? source : 2011. La nuit du vigile

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Pas cité dans (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.