Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

forum abclf » Réflexions linguistiques » Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 16 ]

Sujet : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Dans la série « les journalistes écrivent-ils encore en français ? », je relève ce jour, sur un site d'actualités, ceci :

« Le 25 mars dernier, au 12e jour de confinement, le gouvernement apprend qu'un stock de 362 millions de masques chirurgicaux est entreposé dans un hangar secret du département de la Marne. Mais trop vieux ou jugés plus fonctionnels, ces masques avaient été considérés comme désuets avant le début de l'épidémie. Ils sont donc voués à être détruits. »

    L'omission du « ne » génère un contre-sens dans la phrase. Comment ré-introduire la négation ? Doit-on considérer que le contexte suffit à lever l'ambigüité de la tournure ?

- Mais trop vieux ou jugés pas fonctionnels => il y a nuance de sens : étaient-ils fonctionnels avant ?
- Mais trop vieux ou jugés n'être plus fonctionnels => solution grammaticalement sûre, élégante, mais peut-être un peu littéraire ?

    Y a-t-il d'autres tournures ?

elle est pas belle, la vie ?

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

C'est un cas bien embêtant !
En l'occurrence, je me demande si l'on ne pourrait pas relier les deux raisons alléguées :
Mais trop vieux pour être encore fonctionnels, ces masques...

3 Dernière modification par éponymie (13-05-2020 16:05:26)

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Avec désormais ou dorénavant et un non de négation, le plus se trouverait traduit.

Mais trop vieux ou désormais jugés non fonctionnels, ces masques avaient été considérés comme désuets avant le début de l'épidémie.

La phrase d'Abel Boyer supprime l'alternative : trop vieux peut signifier périmé. Le type de masque est fonctionnel mais il a une date de péremption. Je ne sais pas si un tel article peut se périmer, je suis dans l'hypothèse où vieux et plus fonctionnels ne sont pas synonymes ou la conséquence l'un de l'autre.

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Bonne idée.

5

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Une coquille ? Mais trop vieux ou jugés peu fonctionnels .

6

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

On ne peut sans doute pas exclure cette coquille. Mais « plus », « pas », « rien », « personne »... privés de leur négation sont tellement courants aujourd'hui !

C'est votre proposition, éponymie, qui a ma préférence. J'avais pensé au très proche « jugés désormais non fonctionnels ».

7 Dernière modification par Lévine (15-05-2020 09:11:22)

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Chover a écrit:

On ne peut sans doute pas exclure cette coquille. Mais « plus », « pas », « rien », « personne »... privés de leur négation sont tellement courants aujourd'hui !

Le problème est qu'on ne peut de toute façon pas employer de "ne" ici. "plus" sans négation ne me semble pas à proscrire systématiquement : comment dire autrement (aussi économiquement s'entend) : "un vieux père, une fille plus très jeune" (Sartre, cité par Grevisse) ?
Mais il est vrai que derrière le participe "jugés", la tournure choque davantage. Si on rétablit la négation en conjuguant le verbe  : "et qu'on ne jugeait plus fonctionnels", celle si se rapporte à présent à juger : le sens général est le même, mais on échange les termes négatifs.

Adonc il me semble qu'on doit pouvoir accepter le plus sans le "ne" quand il porte sur un autre élément que le verbe, comme pour pas, guère... cf. "une affaire jugée pas ou peu rentable". Reste évidemment l'inconvénient de l'énantiosémie(1) (négation/comparatif), qu'on peut résoudre par des ajouts : "une affaire jugée plus du tout rentable". Dans la phrase de Sartre, c'est "très" qui sauve la mise : pour ce dernier, c'était l'être de très ou le néant.

(1) Un des mots préférés d'ABC.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

8

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Lévine a écrit:

Le problème est qu'on ne peut de toute façon pas employer de "ne" ici. Plus sans négation ne me semble pas à proscrire systématiquement : comment dire autrement (aussi économiquement s'entend) : "un vieux père, une fille plus très jeune" (Sartre, cité par Grevisse) ?

Comment ne pas vous suivre ! « Une fille plus très jeune » constitue un bel exemple de la nécessité d'une certaine tolérance à l'égard de la langue !
Mais une tolérance qui doit s'exercer dans les deux sens : si l'on retire là l'adverbe normalement non essentiel « très », on constate l'obligation où l'on est de réintroduire la véritable négation ! (Sinon « plus jeune » reprend sa valeur de comparatif.)

Lévine a écrit:

Mais il est vrai que derrière le participe "jugés", la tournure choque davantage. Si on rétablit la négation en conjuguant le verbe  : "et qu'on ne jugeait plus fonctionnels", celle si se rapporte à présent à juger : le sens général est le même, mais on échange les termes négatifs.

N'a-t-on pas au moins autant affaire au groupe verbal « juger fonctionnels » qu'au verbe simple « juger » ?

9

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Lévine a écrit:

Adonc il me semble qu'on doit pouvoir accepter le plus sans le "ne" quand il porte sur un autre élément que le verbe, comme pour pas, guère... cf. "une affaire jugée pas ou peu rentable". Reste évidemment l'inconvénient de l'énantiosémie(1) (négation/comparatif), qu'on peut résoudre par des ajouts : "une affaire jugée plus du tout rentable". Dans la phrase de Sartre, c'est "très" qui sauve la mise : pour ce dernier, c'était l'être de très ou le néant.

(1) Un des mots préférés d'ABC.

Vous venez, je crois, d'ajouter cette partie à votre message d'hier. Elle me plaît bien !

10 Dernière modification par Chover (15-05-2020 16:28:36)

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Chover a écrit:

Vous venez, je crois, d'ajouter cette partie à votre message d'hier.

C'est d'ailleurs signalé en son haut. Je m'en aperçois un peu tard !

11

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Oui, j'ai toujours quelque chose à corriger, à ajouter... J'apprécie beaucoup cette possibilité d'éditer, rarement donnée au-delà d'une ou deux heures après publication, et à condition qu'aucun autre intervenant n'ait écrit après vous, ce qu'on peut comprendre d'ailleurs tout à fait.
Ici, tout m'a l'air de reposer sur la confiance, et c'est une bonne chose.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

12

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Oui, rectifier une erreur, un lapsus (clavigeri)... combler un oubli, ajouter une précision... bref, donner libre cours à l'esprit d'escalier.

elle est pas belle, la vie ?

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Lévine a écrit:

Mais il est vrai que derrière le participe "jugés", la tournure choque davantage. Si on rétablit la négation en conjuguant le verbe  : "et qu'on ne jugeait plus fonctionnels", celle si se rapporte à présent à juger : le sens général est le même, mais on échange les termes négatifs.

Imaginons que la fonctionnalité ne soit pas le fruit d'un jugement (au sens d'une évaluation rationnelle) mais d'un pur arbitraire, nous pourrions avoir "trop vieux ou décrétés plus fonctionnels". Difficile de décider si la négation porte sur le verbe ou sur l'adjectif.

D'autre part,

"Mais trop vieux ou jugés plus fonctionnels, ces masques avaient été considérés comme désuets avant le début de l'épidémie."

remplacé par

"Mais jugés plus fonctionnels, ces masques avaient été considérés comme désuets avant le début de l'épidémie."

me semble montrer que la gêne occasionnée par la phrase ne dépend que de l'ambigüité de plus mais qu'elle est renforcée par la suppression du "trop vieux" qui mine un peu plus le contexte fourni.

Le sens des mots renforcés ou niés par plus - qu'il s'agisse du verbe au participe passé ou de l'adjectif -  fait que le doute est levé plus ou moins facilement par le contexte mais il n'en reste pas moins que le problème de base est la maladresse de la construction qui nuit à la clarté du message. Plusieurs solutions simples ont été proposées pour la pallier.

14

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Après ces discussions, je m'aperçois que, pour introduire la négation (c.-à-d. supprimer le sens comparatif de « plus ») et la faire porter sur l'attribut « fonctionnels », ma proposition initiale a le mérite de la clarté et de la brièveté : « mais trop vieux ou jugés n'être plus fonctionnels. »
    Cela dit, nous lisons certainement sans percuter une quantité énorme de phrases claires et bien écrites ce qui, à tout prendre, n'a rien que de très normal et ne devrait pas nous surprendre.

elle est pas belle, la vie ?

15

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

« Jugés n'être plus fonctionnels », ainsi que vous l'aviez dit d'emblée, me paraît grammaticalement irréprochable. Pourtant, un léger sentiment d'étrangeté, que je ne peux expliquer, m'en reste.
Qu'en serait-il de « Mais trop vieux ou n'étant plus jugés fonctionnels, ces masques... » ?

16 Dernière modification par Piotr (22-05-2020 09:31:00)

Re : Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)

Ce serait parfait ! Ma formule me paraissait aussi un peu vieux style...

PS (24 h après, c'était un grand escalier) : à la réflexion je m'aperçois que, avec cette formulation, la négation porte encore sur « jugés » et non sur « fonctionnels ». C'est probablement incontournable, comme le relève ta question du message 8 :

N'a-t-on pas au moins autant affaire au groupe verbal « juger fonctionnels » qu'au verbe simple « juger » ?

elle est pas belle, la vie ?

Messages [ 16 ]

Pages 1

Répondre

forum abclf » Réflexions linguistiques » Masques jugés plus fonctionnels (négation ?)