Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

forum abclf » Pratiques linguistiques » adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 28 ]

Sujet : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

bonjour
j'aimerai savoir quel sont les adjectifs qui derivent des jours  de la semaine et des mois.
je pense que celui de dimanche c'est dominical.
quand est-il pour le reste?
merci:D

2

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Si rien n'a changé depuis le sujet de Papy, le français n'a que «dominical» :
http://www.languefrancaise.net/forum/vi … hp?id=2887

3

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

merci gb et par rapport aux mois de l'annee, les adjectifs decoulants?

4 Dernière modification par regina (20-06-2007 16:32:24)

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Il existait le blé avrillé ( semé en avril) Littré.
La purée septembrale (qui appartient à septembre).
Aoûté.

" Wer fremde Sprachen nicht kennt, weiß auch nichts von seiner eigenen."   J.W.v.Goethe

5

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Tous ceux qui se terminent en -re peuvent donner un adjectif en -ral ;
septembre -> septembral
octobre -> octobral
novembre ->novembral
décembre -> décembral

Pour les autres, c'est plus difficile.
avril -> avrillé semble réservé au blé ; mais «avrilien» existe
août -> aoûtien (généralement subst., mais adj. possible)

Bon courage pour mai smile

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Ce sont cheueus plus blonds encore
Que n'est la vermeillete Aurore.
Non pas iaunes, ni blancs aussi
Comme on voit la fleur de souci,
Ou comme la blanche fleurete
De la Martienne violete :
Mais blondelets ainsi que l'or
Qui bien semble brunir encor.
(Jean Vauquelin de la Fresnaye, Les Foresteries, 1555 (rééd. Caen, Le Gost-Clérisse, 1869, p. 48.)

Ce n'est pas un adjectif très courant.

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

gb a écrit:

Bon courage pour mai smile

Un substantif existe, le maïalisme, qui désigne le refroidissement qui se produit classiquement en mai, et qui correspond grosso modo aux Saints de glace.
De maïalisme à maïalique, il n'y aurait qu'un pas à franchir...

8 Dernière modification par regina (20-06-2007 19:21:38)

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Bon courage pour mai

Et bien , j'ai trouvé mayen ( Littré) dérivé du mois de mai. Il est vrai qu'il est présenté comme un substantif, mais  avec un peu de chance , un adjectif substantivé ?

TLFi: mayen: 

Région. (Suisse). Pâturage ou pré d'altitude moyenne où les troupeaux séjournent au printemps et à l'automne. La neige a commencé par faire une frileuse apparition dans les mayens, frangeant de blanc les pâturages et la robe d'or des mélèzes (G. CLAVIEN, Les Moineaux de l'Arvèche, Pont-de la-Morge, La Douraine, 1962, p.195).

" Wer fremde Sprachen nicht kennt, weiß auch nichts von seiner eigenen."   J.W.v.Goethe

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

juilletiste et aoûtien pour les vacanciers.
octobriste, novembriste et décembriste en histoire soviétique.

10

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Septembriseur en histoire de France.

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

On a dérivé petit à petit vers les substantifs :
"Décembriste" en histoire russe se dit aussi "décabriste".
"Lundiste", terme créé apparemment pour Sainte-Beuve qui publiait une chronique littéraire chaque lundi, a aussi suggéré "mardiste", etc.

12

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Merci a tous pour ces belles reponses

13

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Signalons la trouvaille [tlfi]aprilin[/tlfi] qui se trouve dans TLFi.

En outre, on peut toujours inventer quelques-uns à partir des étymons latins :
januaire, martien, junonien,  julien, augustin,...

Ceci devient vraiment insignifiant. - Pas encore assez.

14

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Merci beaucoup pour tous ces renseignements !!  :-)

15

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

2007 ! Un mot découlant d'« août » n'avait pas été signalé, me semble-t-il : aoûté. Il est vrai qu'il ne qualifie pas le mois mais certains rameaux devenus ligneux à la fin de l'été. Pour le TLFi, il n'est que participe, tandis que le Larousse n'atteste que l'adjectif.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

16

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Il y a aussi septembral : la purée septembrale, chez Rabelais, c'est le vin ! (1)

(1) A consommer avec modération, contrairement à ce qu'il dit sans cesse.

Ces gens de la Renaissance !

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

17 Dernière modification par vh (26-05-2020 04:44:06)

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

dimanche > dominical
lundi > lunaire, lunatique
mardi > martien, martial
mercredi > mercurien, mercurial, mercureux, mercurique
jeudi > jovial, jovien, jovéen, jupitérien
vendredi > vénérien, vénusien, vénuste.
samedi >sabatique, saturnien, saturnal (cf. saturnale, saturnales)

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Chover a écrit:

2007 ! Un mot découlant d'« août » n'avait pas été signalé, me semble-t-il : aoûté. Il est vrai qu'il ne qualifie pas le mois mais certains rameaux devenus ligneux à la fin de l'été. Pour le TLFi, il n'est que participe, tandis que le Larousse n'atteste que l'adjectif.

Je n'ai probablement jamais employé le mot, qui m'est surtout connu parce qu'il est cité dans les ouvrages de français, dans la famille de "août" et avec des considérations parfois contradictoires sur la prononciation.
Déjà son sens est relativement varié, quoique bien sûr en rapport avec la nature au mois d'août. Si c'est de rameaux qu'il s'agit, le sens est devenu ligneux. Mais pour la citrouille aoûtée, c'est qu'elle a parfaitement muri.
Le seul problème de ma citrouille aoûtée, c'est qu'elle est apparue pour la dernière fois dans le dictionnaire de l'Académie dans la 7e édition, celle de 1878 :
https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A7A1403
Depuis, le verbe aoûter (avec son participe passé) a disparu de ce dictionnaire de référence (il a trouvé refuge dans le TLF !).
C'est drôle, car l'Académie a conservé le mot aoûteron (ouvrier engagé loué pour les travaux de la campagne au mois d’août) qui, au Parisien que je suis, peu au fait des choses agricoles, ne paraît pas si courant que ça. Aucun livre récent ne l'utilise, en dehors de ceux qui traitent purement des mots.

19

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Ayant travaillé plusieurs années dans les vignes (en Anjou), je peux témoigner de l'usage de l'adjectif aoûté pour désigner les rameaux sont devenus naturellement ligneux, c'est à dire qui, outre la rigidité, ont acquis une teinte brun rouge.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

20

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Abel a écrit:

Depuis, le verbe aoûter (avec son participe passé) a disparu de ce dictionnaire de référence (il a trouvé refuge dans le TLF !).

  Il a aussi trouvé sa place dans le Gand Robert (avec le sens de moissonner), parmi s'aoûter (se transformer en rameaux ligneux), aoûté (part. pass. adj. et nom masc.), aoûtement et aoûteron (même sens que TLFi).
  Toute la famille n'est pas citée dans le DHLF, mais on y trouve de surcroît aoûtage (1232), dont le sens n'est pas précisé mais probablement synonyme de aoûtement.

  On y découvre incidemment que aoûtien est un énantiosème :
- personne qui prend ses vacances en août ;
- personne qui reste dans une grande ville en août.


PS : dans le Larousse Universel (2 vol. 1924), on trouve : aoûter, s'aoûter, aoûté, aoûtage, aoûtement, aoûteur et aoûteron.

elle est pas belle, la vie ?

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Alco a écrit:

Ayant travaillé plusieurs années dans les vignes (en Anjou), je peux témoigner de l'usage de l'adjectif aoûté pour désigner les rameaux sont devenus naturellement ligneux, c'est à dire qui, outre la rigidité, ont acquis une teinte brun rouge.

Il faut croire que les Académiciens ont déserté les vignes depuis 1878 ! Mais malheureusement, les écrivains aussi, car Google Livres ne trouve le mot dans aucune œuvre littéraire récente, semble-t-il. Marcel Lachiver dans son beau Dictionnaire du monde agricole en donne comme double définition : 1. Mûri par la chaleur du mois d'août. Melons aoûtés. 2. Se dit des branches de l'année dont le bois devient marron et durcit avant l'hiver. Vigne bien aoûtée.
Le mot subit maintenant la concurrence phonétique de l'anglicisme outer (« porter à la connaissance de tous et contre son gré l'homosexualité d'une personne »).

22

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Le mot subit maintenant la concurrence phonétique de l'anglicisme outer

Sauf que « aoûter » se prononce a-oû-ter, et que « outer » se prononce ou-ter.

elle est pas belle, la vie ?

23

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Piotr a écrit:

Sauf que « aoûter » se prononce a-oû-ter, et que « outer » se prononce ou-ter.

C'est exact.
Je ne m'attendais pas à la discussion que provoque « aoûter » : depuis des années, je conserve des tiges aoûtées de rosiers pour créer des boutures.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Que nenni. L'anglicisme verbal outer se prononce "aouter".
https://i.ibb.co/sC4qXsz/Capture.png
Langue de keufs sauce piquante de Philippe NORMAND

C'est d'ailleurs une prononciation qu'on avait déjà dans lock-outer :
https://i.ibb.co/N2vxg1w/Capture1.png
Dictionnaire des pièges et difficultés de la langue française de Jean Girodet

25

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

J'aurais dû chercher dans ma tête avant de parler, car je m'aperçois que je le savais (ainsi que lock-out : rapprochement utile). Mais tout cela relance-t-il la vivacité de aoûter et sa lignée ? Je n'en suis hélas pas certain...

elle est pas belle, la vie ?

26

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Abel Boyer a écrit:

Que nenni. L'anglicisme verbal outer se prononce "aouter".

Merci. Mon anglais laisse beaucoup à désirer.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

27

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

Oui, mais qui utilise ce mot « outer », qu'il faudrait de toute façon bannir, de même que l'expression « faire son coming out » ?

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

Re : adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois

En fait nous parlons là de la prononciation française du mot, d'origine anglaise.
En français, "out" se prononce \awt\  alors qu'en anglais il se prononce \ˈaʊt\ .
Mais nous voilà emmenés bien loin du sujet de ce fil, par ma faute.

Messages [ 28 ]

Pages 1

Répondre

forum abclf » Pratiques linguistiques » adjectifs dérivés des jours de la semaine et des mois