Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » "Le quantième" ou "le combien?"

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 19 ]

1

Sujet : "Le quantième" ou "le combien?"

:|Je voudrais connaitre la bonne formulation pour cette question.Dit-on"Nous sommes le combien aujourd'hui?Ou, nous sommes le quantième aujourd'hui?Pour connaitre la date du jour.
Merci!:

2

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Bonjour Patrick,
la «bonne» formulation consisterait surtout à faire suivre le verbe du sujet puisqu'il s'agit d'une question : «le combien sommes-nous aujourd'hui ?», ou «le quantième sommes nous aujourd'hui ?». Les deux se disent, et probablement que le second est plus rare donc moins «bon».
Les plus courageux risquent même un : «le combientième somme-nous aujourd'hui ?»

3

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Il me semble que, pour être tout à fait correcte, la formulation Le quantième sommes-nous ? est incomplète et que la “bonne” tournure serait plutôt Le quantième du mois sommes-nous ? ou Quel est le quantième du mois aujourd'hui ?
Mais tout cela sonne furieusement vieille France et un tantinet pédant, non ?

4

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Il est souvent plus simple de demander "quel jour sommes-nous", au risque de se voir répondre "mardi", ou "quelle date avons-nous" – tiens, tiens: comment se fait-il que nous soyons un jour et que nous ayons une date?
Merci de vos réflexions.

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

"que nous soyons un jour et que nous ayons une date"
Cette question peut se poser seulement si ce que tu dis est vrai..

Or, pour ma part, je n'ai jamais entendu: "nous avons une date" en tout cas pas dans le sens que tu indiques.

Mais la secrétaire médicale peut répondre:" Nous avons une date qui pourrait vous convenir" voire "nous avons un jour qui pourrait vous convenir"

Pour quantième un peu pédant sans doute(?) il m'arrive de l'employer à la place de  l'abominable "Combientième"

Personne ne connaît ce mot il faut bien se le dire mais moi j'ai fait mon devoir!!

A qui le tour?

6

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Juste une remarque quand à l'inexistence du mot "combientième".

Dans sa définition du mot "quantième", le TLFI cite le mot "combiennième" comme étant une formulation pédante. D'ailleurs, d'ou pourrait donc bien venir ce T au milieu du mot ?

7

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

hermes1 a écrit:

Juste une remarque quand à l'inexistence du mot "combientième".

Il existe évidemment plus que «quantième».
On ne va tout de même pas dire qu'un mot n'existe pas alors qu'il est très employé sous prétexte que certains, au pifomètre bouché, ont décidé arbitrairement que «le peuple» l'employait et en était l'auteur en même temps que d'une faute.

Dans sa définition du mot "quantième", le TLFI cite le mot "combiennième" comme étant une formulation pédante. D'ailleurs, d'ou pourrait donc bien venir ce T au milieu du mot ?

Le TLFi dit seulement : «rare», ce n'est pas la même chose. Le «t» intercalé est probablement là pour éviter le «gn». Merci à lui.

8

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Je ne voudrais pas paraître pédant wink  (je rejoins Sylvain) mais l'expression correcte est effectivement : « Quel quantième sommes-nous aujourd'hui ? »

    Bien sûr, au quotidien, je dis comme tout le monde : « On est le combien aujourd'hui ? » et quelquefois "le combientième" car ce mot me fait marrer.

elle est pas belle, la vie ?

9

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

"quelle date avons-nous ?"

Chère Marianne, la tournure que vous employez pour demander la date est peut-être habituelle en Suisse romande? Elle est à rapprocher de la forme allemande " Welches Datum haben wir heute?" .

Est-elle également employée dans certaines régions de France?

" Wer fremde Sprachen nicht kennt, weiß auch nichts von seiner eigenen."   J.W.v.Goethe

10

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

En fait, la formule "le quantième sommes-nous aujourd'hui?" est très usitée en Belgique, alors que la forme "le combien sommes-nous aujourd'hui?" est même une formule considérée comme grammaticalement fausse en Belgique. Et je peux vous assurer que vous vous faites reprendre à chaque fois que vous dites "le combien sommes-nous". C'est enseigner à l'école en Belgique et dans les anciennes colonies belge (Congo-Kinshasa, Rwanda, Burundi).

Peut être que comme la formulation "septante" ou "nonante", utilisée en Belgique, et utilisée aussi dans le parler régional lorrain, la formule "le quantième", est aussi usitée en Lorraine ou en Champagne-Ardennes.

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Le "combientième" est une ânerie (parmi bien d'autres, c'est vrai...), puisqu'il n'y a pas de t à combien...
Le "quantième" est d'origine latine, puisque dans les autres langues latines, "quanto" signifie "combien"... Ceci dit, on dit "o quanto / el cuánto" et non pas "quantésimo / cuantésimo"...
Conclusion : il nous faut dire "le combien sommes nous aujourdh'ui", qui, au passage, est tout à fait satisfaisant.

DEFENSE DE CRACHER PAR TERRE ET DE PARLER BRETON. (Le Ministère de l'Éducation Nationale)

12

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Est-ce qu'on peut dire "lequel sommes-nous aujourd'hui?" et "laquelle sommes-nous aujourd'hui?" pour le jour et pour la date?

cf: anglophone FLE

13

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

-Tiens, en parlant de jour, lequel sommes-nous aujourd'hui ? sera compris, c'est l'essentiel. De même, -Tiens, en parlant de date, laquelle sommes-nous aujourd'hui ? devrait l'être aussi.
Ces formulations me paraissent aussi correctes que «nous sommes mercredi» ou «nous sommes le 12 novembre».

14

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Claude C a écrit:

En fait, la formule "le quantième sommes-nous aujourd'hui?" est très usitée en Belgique, alors que la forme "le combien sommes-nous aujourd'hui?" est même une formule considérée comme grammaticalement fausse en Belgique. Et je peux vous assurer que vous vous faites reprendre à chaque fois que vous dites "le combien sommes-nous". C'est enseigner à l'école en Belgique et dans les anciennes colonies belge (Congo-Kinshasa, Rwanda, Burundi).

Peut être que comme la formulation "septante" ou "nonante", utilisée en Belgique, et utilisée aussi dans le parler régional lorrain, la formule "le quantième", est aussi usitée en Lorraine ou en Champagne-Ardennes.

Dans la logique belge, "combien" est un adverbe et ne peut être considéré autrement (ce qui est fondamentalement vrai). "Le combien" implique donc un abus de langage et est dès lors considéré comme étant grammaticalement incorrect. Je peux cependant confirmer la prépondérance de la "formule quantième" en Belgique.

En ce qui concerne le fameux "combientième", j'ai la personnelle impression que ce mot n'existe que grâce aux suites des nombreuses erreurs commisent à son sujet. Car si on considère son éthymologie et la création d'un nom sur base d'un adverbe en y ajoutant un t qui n'a rien à faire là, en plus de sonner illogique et laid, ça ne sonne pas français.

Mon avis est bien sûr subjectif...

15

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Doptik a écrit:

En ce qui concerne le fameux "combientième", j'ai la personnelle impression que ce mot n'existe que grâce aux suites des nombreuses erreurs commisent à son sujet. Car si on considère son éthymologie et la création d'un nom sur base d'un adverbe en y ajoutant un t qui n'a rien à faire là, en plus de sonner illogique et laid, ça ne sonne pas français.

Mon avis est bien sûr subjectif...

Bien sûr, et un avis ne peut être que subjectif.
Vous semblez ignorer que la conjonction « quand » s'écrivait quant au moyen âge, et il nous en reste une trace dans la liaison avec la voyelle qui suit : quand il vient, quand on veut...

Post scriptum : commis ne se conjugue pas, donc c'est un peu abusif de lui accoler une terminaison verbale. Ensuite, les origines du mot étymologie ne vous autorisent pas à lui imposer un h.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

J'avais l'impression que Doptik blâmait, avec six ans de retard dans le fil, la forme combientième plutôt que la forme quantième.

Alco a écrit:

la conjonction « quand » s'écrivait quant au moyen âge, et il nous en reste une trace dans la liaison avec la voyelle qui suit : quand il vient, quand on veut...

Intéressant. Spontanément, j'aurais plutôt cru que la prononciation du "d" en "t" en liaison était un phénomène général d'assourdissement, similaire d'ailleurs à celui qui fait prononcer le "g" de "sang" en "k".
Cela ne concerne pas seulement "quand" mais aussi, par exemple, "grand" : un grand-T-homme. Vous me direz, on a aussi écrit "grant", où le "t" n'est pas plus étymologique que dans "quant" issu de "quando".
Mais ce "t" se trouvait-il aussi dans tous les autres mots qui peuvent, dans certains cas, faire une liaison en "t" : marchand, allemand, rond, gland, il vend, il attend, il défend, ... ?

17

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Je trouve, dans mes ouvrages de référence :
- marcheant ou marchant,
- roont,
mais glande est un mot féminin.
Pour la troisième ps des verbes en -dre, je trouve les verbes
- ardoir ou ardre -> 3ème ps art
- manoir ou maindre -> maint
- tordre -> tort
- toudre ou tolir -> tout.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

18 Dernière modification par greg (08-07-2013 19:39:07)

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Doptik a écrit:

En ce qui concerne le fameux "combientième", j'ai la personnelle impression que ce mot n'existe que grâce aux suites des nombreuses erreurs commisent à son sujet. Car si on considère son éthymologie et la création d'un nom sur base d'un adverbe en y ajoutant un t qui n'a rien à faire là, en plus de sonner illogique et laid, ça ne sonne pas français.

Mon avis est bien sûr subjectif...

Très. Car non seulement combientième est attesté chez les maternels, mais aussi combiendième.

En tout cas éthymologie a toujours autant de succès...

19

Re : "Le quantième" ou "le combien?"

Pour ma part, je demande plutôt : A quelle date nous situons-nous ? Quel jour est-ce ?

Je me questionne sur l'usage du "nous sommes" ou "on est".

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Messages [ 19 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » "Le quantième" ou "le combien?"



Généré en 0,043 secondes, 89 requêtes exécutées