1

Sujet : somme toute... sommes toutes ?

Bonjour,
somme toute qui est une locution adverbiale s'accorde-t-elle? C'est à dire peut-on l'écrire Somme toutes?
J'ai voulu employé l'expression mais on ajoutant Sommes toutes faites...

2

Re : somme toute... sommes toutes ?

Non, pensé-je, attendu qu'il s'agit d'une expression figée.

3

Re : somme toute... sommes toutes ?

Et pour l'emploi de sommes toutes faites est-ce que c'est possible ou c'est une erreur?
merci de votre réponse. smile

4

Re : somme toute... sommes toutes ?

C'est pas une erreur, dirai-je, plutôt dans un autre sens que somme toute (signifiant  donc tout compte fait,  à tout prendre, en somme, en résumé). Nous sommes toutes faites pour cela.

Re : somme toute... sommes toutes ?

liloulab a écrit:

Et pour l'emploi de sommes toutes faites est-ce que c'est possible ou c'est une erreur?

Ce n'est pas une erreur, si on prend ces mots dans le sens de "résultats tous comptabilisés", mais c'est insolite.

6

Re : somme toute... sommes toutes ?

insolite et se compliquer l'existence.
Quand c'est simple, inutile de compliquer smile

(En revanche, on écrit «J'ai voulu employer»).

7

Re : somme toute... sommes toutes ?

bonjour,
eh beh, quand on tombe sur un forum "ABC de la langue française" et que chaque réponse ou presque contient une faute, dur dur de croire ce qu'on lit....

J'ai voulu employé => er
mais on ajoutant => en
pensé-je => ais
"si on prend ces mots dans le sens" => on accorde ce qui est écrit, pas spécialement ce qui est sous-entendu
insolite et se compliquer => est

ceci non pas pour corriger les fautes, tout le monde en fait... mais en lisant le début je me suis demandé si la suite des réponses n'allait pas être rédigée en SMS...

toujours est-il que finalement pour ce topic, la question se pose toujours smile
bonne journée

8

Re : somme toute... sommes toutes ?

Visitor
toujours est-il que finalement pour ce topic, la question se pose toujours smile bonne journée

Quoi c'est être un topic ?

Re : somme toute... sommes toutes ?

Visitor, êtes-vous sûr(e) que toutes vos  propositions soient plus justes ?

Pour moi, pensé-je n'a pas le même sens que pensais-je wink

Quant à insolite est se compliquer tongue tongue tongue

10

Re : somme toute... sommes toutes ?

Visitor a écrit:

que chaque réponse ou presque contient une faute, dur dur de croire ce qu'on lit [...]
ceci non pas pour corriger les fautes, tout le monde en fait

Oui, tout le monde en fait, même en croyant rectifier celles des autres ; mais je vois qu'Orientale l'a déjà remarqué.

Par ailleurs, si tu parcours un peu ces lieux, tu verras que, des fautes, tu en trouveras, des tournures savantes ou expressives et toutes plus correctes les unes que les autres, tu en trouveras aussi, mais de langage sms point, sauf à l'occasion, d'un visiteur mal t'au courant des règles de notre forum.
    C'est peut-être insolite et se compliquer la vie [ceci est un zeugma] mais, ajouté-je [et cela un présent de l'indicatif], nous aimons à fonctionner ainsi.

elle est pas belle, la vie ?

11

Re : somme toute... sommes toutes ?

A Visitor: prenez le temps de visiter ce forum comme l'entend le dictionnaire :

1. a) Se rendre dans un pays, un lieu, aller voir un monument, un musée, etc. pour le découvrir ou en approfondir l'intérêt artistique, culturel, scientifique,

c) Fréquenter régulièrement un lieu déterminé.

2. a) Examiner à fond et méthodiquement un lieu, un objet

Bonne visite smile

" Wer fremde Sprachen nicht kennt, weiß auch nichts von seiner eigenen."   J.W.v.Goethe

12

Re : somme toute... sommes toutes ?

Cher Visitor,
Que de remarques sur un forum que vous semblez découvrir !

Qu'il est facile de voir la paille dans l'oeil de son voisin en oubliant la poutre qui est dans le sien.
La grammaire française n'est pas qu'une question d'accords, elle comprend également la ponctuation et, sur ce plan là, vous semblez avoir bien des lacunes .....
Et du coté purement humain, ne pourriez vous pas penser que la question de base puisse avoir été posé par une personne dont le Français ne soit pas la langue quotidienne et qui cherche ici à améliorer son français ?

13

Re : somme toute... sommes toutes ?

En relisant la question d'origine, j'ai constaté qu'il parlait de "locution adverbiale".
Il n'existe donc qu'une seule orthographe invariable qui est somme toute,
et donc somme toute faite n'est pas recevable, ni au singulier, ni avec un ou des pluriels.

Par contre, il existe une locution adverbiale, elle aussi invariable, qui est tout compte fait et qui a comme signification finalement

14

Re : somme toute... sommes toutes ?

Globalement, ici, les «fautes» citées sont dans la question, non dans les réponses.
Mais peu importe : cela arrive, mais ce n'est ennuyeux que si la réponse est incorrecte ; et s'il fallait interdire aux déficients orthographiques de poster, nous n'aurions pas le plaisir de vous lire smile

Comme le disaient les statuts de l'Académie française, «Les remarques des fautes d'un ouvrage se feront avec modestie et civilité, et la correction en sera soufferte de la même sorte».

Re : somme toute... sommes toutes ?

Tout cela m'évoque la personne de bonne foi qui, voyant un panneau sur lequel est écrit « Pacage interdit » le corrige trop promptement en « Paçage interdit ».

16

Re : somme toute... sommes toutes ?

C'est l'histoire (de Toto) et de la cédille manquante à calecon ...  lol

elle est pas belle, la vie ?

Re : somme toute... sommes toutes ?

zycophante a écrit:

Tout cela m'évoque la personne de bonne foi qui, voyant un panneau sur lequel est écrit « Pacage interdit » le corrige trop promptement en « Paçage interdit ».

Cette pratique a même reçu  un nom: l'hypercorrection, qui guette tous les redresseurs de torts orthographiques et syntaxiques. wink
Le Petit Robert 2006 la définit ainsi :  HYPERCORRECTION Ling. Reconstitution fautive d'une forme linguistique produisant une forme supposée correcte. par ext. Le fait de produire des formes linguistiques anormales ou fautives par souci de manifester une maîtrise du discours signalant un statut social valorisé.
Quelqu'un se reconnaît ? roll

« Jeunesse, folies. Vieillesse, douleurs ». Proverbe rom.

18

Re : somme toute... sommes toutes ?

Je ne comprends pas. Je croyais que les Français de France avaient une bonne maîtrise de la grammaire et de l'orthographe. Cependant, j'ai remarqué que vous n'apprenez même pas à placer correctement les virgules dans les phrases. C'est très déplorable.

19

Re : somme toute... sommes toutes ?

Oh la la ! si tous les francophones, de France ou d'ailleurs, maîtrisaient l'orthographe, la grammaire et la ponctuation, ça se saurait !

elle est pas belle, la vie ?

20

Re : somme toute... sommes toutes ?

Bonjour à tous,

Merci pour les informations sur "somme toute", mon frère m'a envoyé le lien vers ce forum après avoir lu un texte que je lui avais fait parvenir où j'avais orthographié  "somme toutes"...

Sinon en lisant vos échanges sur les "fautes" d'orthographe, je me suis dit que cette terminologie était un peu rude : "FAUTE"; il me semble que "erreur" serait bien suffisant. On sent le poids du péché originel dans l'emploi de "faute", celui qui commet celle d'orthographe est accablé, honte sur lui, il est en quelque sorte frappé d'infamie. Ce qui lui laisse bien peu de chance ne serait-ce que d'améliorer son orthographe. Alors qu'il y a moyen d'apprendre de ses erreurs. L'erreur ne couvre pas d'opprobre de la même façon que la faute, celui qui la commet n'est pas pour autant identifié à elle.

Peut-être est-il intéressant de se demander pourquoi faute est employé depuis si longtemps pour désigner ce qui ne sont que somme toute que des erreurs d'orthographe...

Bon je vais prendre un peu de temps pour découvrir votre forum...

21

Re : somme toute... sommes toutes ?

Une faute est tout simplement un "manque" ; un "manquement" ce qu'est à la grammaire un S en plus ou en moins.

Pourquoi voulez-vous charger le mot "faute" d'un si grand poids ?

"La douceur est invincible." Marc Aurèle

22

Re : somme toute... sommes toutes ?

Perkele a écrit:

Pourquoi voulez-vous charger le mot "faute" d'un si grand poids ?

Si ledit poids en est si léger,  pourquoi avoir baptisé faute d'orthographe ce que toutes les autres langues européennes nomment erreur d'orthographe?
Il me semble, chère Perkele, que vous vous méprenez sur le sens du mot faute lorsque vous écrivez :

Une faute est tout simplement un "manque" ; un "manquement" ce qu'est à la grammaire un S en plus ou en moins.

La question d'Irasciblesepette porte, àmha,  sur l'emploi du mot faute dans son acception usuelle qui est d'essence religieuse ou moralisatrice et non sur l'éventuel «manque» de la marque du pluriel ou de guillemets français  wink.
Faute de pouvoir consulter une Histoire de la faute d'orthographe française à travers les siècles, on est tenté d'attribuer à l'enseignement primaire sous l'Ancien Régime, qui fut religieux, cette bizarrerie du français à moins qu'elle nous vienne en droite ligne du latin. hmm
Une autre hypothèse à laquelle je n'ose songer roll serait que les hussards noirs de la République, au XIXe siècle, aient affublé du nom de «faute»tout ce qui offensait la langue de la République.

23

Re : somme toute... sommes toutes ?

Piotr a écrit:
Visitor a écrit:

que chaque réponse ou presque contient une faute, dur dur de croire ce qu'on lit [...]
ceci non pas pour corriger les fautes, tout le monde en fait

Oui, tout le monde en fait, même en croyant rectifier celles des autres ; mais je vois qu'Orientale l'a déjà remarqué.

Par ailleurs, si tu parcours un peu ces lieux, tu verras que, des fautes, tu en trouveras, des tournures savantes ou expressives et toutes plus correctes les unes que les autres, tu en trouveras aussi, mais de langage sms point, sauf à l'occasion, d'un visiteur mal t'au courant des règles de notre forum.
    C'est peut-être insolite et se compliquer la vie [ceci est un zeugma] mais, ajouté-je [et cela un présent de l'indicatif], nous aimons à fonctionner ainsi.

Adjectif
  Singulier Pluriel
Masculin pédant
/pe.d??/ pédants
/pe.d??/
Féminin pédante
/pe.d??t/ pédantes
/pe.d??t/
pédant masculin

Qui fait étalage de son savoir de manière prétentieuse.

24

Re : somme toute... sommes toutes ?

Fil perlé par  trublion (je traduis "troll" pour krokodilo)?

Ignorons-le cuistrement.

Reste la "faute", caviar des Inspections d'Ac'. Et l'Europe. Voir...

Puisqu'on y est:

- errore di ortografia, erro ortográfico et errada d'ortografia, certes, mais falta de ortografía ou on m'a menti?

- Spelling mistake et autre mistök, mouais, mais considérez Spelfout, Rechtschreibfehler, Stavefejl , Stavfel! Sans parler de l'impardonnable ??????????? ????? qui provient quand même d'un des cinq fleuves des Enfers, c'est pas rien. Manquaient plus que les orthodoxes mâtinés d'Olympe...

- ??????? , ? ????????? par exemple, est d'origine obscure et de consonance gentillette, mais les uniates ne disent pas autrement ;  une pravopisna napaka relève de la bévue:  je vous accorde tout cela! Mais quid de la fornication inscrite dans b??d w pisowni, et du péché contenu dans la pravopisna pogreška (diversifions les confessions) et autres gre?eli de ortografie? Dire que j'avais oublié les défauts qui réunissent les compatriotes de Kafka, les pravopisné chybky.

Somme toute, les fautes sont partagées, et on ne les a pas toutes dites.

Dernière modification par Naïf (29-09-2008 09:21:56)

Re : somme toute... sommes toutes ?

Bonjour,
je cherchais pour "somme toute", j'ai découvert ce site. Surpris, intrigué des réponses, j'ai retenu  la réponse d'Hermes qui me convient. Je ne sais si je suis dans le vrai ou le faux. Pour moi les forum ne donne pas de réponse, il élargissent la question et font réfléchir. Malgré cela, j'ai eu envie de témoigner.
Cependant, moi le faiseur de fautes invétéré, j'aime ces joutes verbales autour de l'orthographe et surtout du sens des mots que je n'arrive pas, malgré tout, à mémoriser automatiquement. Pour autant j'aime écrire et exprimer des histoires, des points de vues. Oh ! Combien j'envie les savants de l'Orthographe, Bernard PIVOT, Alain REY pour les plus connus, je bois et me délecte de leurs explications. Combien, pour eux, il doit être simple de s'exprimer par écrit... Ceux qui savent l'orthographe, de façon quasi automatique, ne connaissent pas leur chance, leur bonheur. Je n'ai presque pas écrit jusqu’à l'âge de 26 ans, complexé que j'étais depuis la primaire ou tous mes efforts, pour bien faire, était sanctionné par mon orthographe douteux. J'ai donc quitter l'école très tôt pour l'apprentissage où la encore l'orthographe m'a gêné. La peur d'être jugé non pas sur ses idées mais sur l'orthographe.
Il me semble que le contenu et les justes propos bien assemblés sont plus importants que l'orthographe lui-même. Je me suis mis à écrire lorsque j'ai rencontré Béa, ayant un orthographe sûr, elle m'a donnée confiance et depuis je n'ai cessé d'écrire, du poème à, dernièrement, un livre de 260 pages en passant par différent documents.
Ce petit mot, je ne lui ai pas fais lire volontairement pour vous montrer l’ampleur des décas. Après plusieurs relectures, je n'ai pu éliminer toutes les fautes, il en reste encore de nombreuses, pourtant si Béa me les montrait, j'en connaitrais la correction pratiquement toujours seul. Même si je sais que l’orthographe peut changer le sens d’un écrit, à la relecture je ne peux me détacher de la compréhension de l’assemblage des mots.
Tous ces mots pour vous demandez d'être indulgent avec ceux qui osent écrire car on peut inhibé quelqu'un en ne l'encourageant pas à s'exprimer et son parlé en sera appauvri.
Pour autant continuez à réfléchir sur l'expression écrite, c'est important de bien se comprendre...

Merci Frassœurellement. Roland