1

Sujet : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Bonjour à tous,



J´ai un doute sur l´accord de 'lieu' dans la phrase suivante, en effet il semblerait que les deux ortographes soient acceptées.



La cérémonie qui aura lieu ou la cérémonie qui aura lieue.



Quelqu´un a-t-il une opinion.



Merci - Julien

2

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Bonjour Julien,



à moins d'une astuce, je ne vois pas de problème : avoir lieu, sans e, qu'il s'agisse d'une cérémonie ou d'un spectacle.

Je ne connais de lieue avec e que pour désigner une ancienne mesure de distance qu'on retrouve dans l'expression être à cent lieues de....



Gb.

3

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Merci pour cette précision Gb.



Je sais que la question peut paraitre simple, mais j´ai beaucoup vu dans la presse et dans certaine publication l´accord de lieu avec le sujet comme dans la phrase ci-dessus.



J´aimerais savoir si cette ortographe est tolérée ou bien complétement fausse.



Julien

4

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Pour moi il y a erreur, sans aucun doute.

Gb.

5

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Ok -  Merci

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Il est scandaleux qu'on puisse voir de telles monstruosités dans des publications, sur une expression invariable.

Jacques

7

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Je suis d´accord mais c´est pourtant vrai. Il suffit de taper cette prhase dans un moteur de recherche pour s´en rendre compte.

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

J'ai fait l'expérience avec le moteur de recherche, et j'ai trouvé une grande quantité de textes où figure cette expression, "avoir lieue". En matière de fautes, j'en ai déjà vu de sévères, et en grand nombre. Mais je ne pensais pas que l'on puisse atteindre un tel degré dans l'ignorance et la bêtise, et avec des textes très sérieux. C'est consternant.

Jacques

9

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

bonjour,

<<avoir lieu>> est la bonne réponse, mais amusez-vous à trouver les fautes de toutes sortes dans un magazine ou un quotidien, vous allez rire tant c'est grave .

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

C'est vrai, elles sont légion : fautes d'orthographe, de grammaire, de vocabulaire, impropriétés, barbarismes, pléonasmes, tics de langage, amércanismes, nous avons droit à toute la panoplie. Mais cela ne me fait pas rire, parce que ces magazines font exemple pour les lecteurs, qui assimilent les fautes et les reproduisent.

Jacques

11

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Il faut donc rester vigilant et ce site nous y aide bien.



Merci pour vos réponses.

12

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Bonjour,


lardenais
19-09-2004 20:04:57 C'est vrai, elles sont légion : fautes d'orthographe, de grammaire, de vocabulaire, impropriétés, barbarismes, pléonasmes, tics de langage, roll amércanismes roll, nous avons droit à toute la panoplie. Mais cela ne me fait pas rire, parce que ces magazines font exemple pour les lecteurs, qui assimilent les fautes et les reproduisent

américanismes serait préférable... tu peux donc ajouter à ta liste les fautes de frappe et d'inattention !!!

lol
Didier

13

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Bonjour,

faute d'inattention ou faute d'attention ?

14

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

La question mérite d'être posée, effectivement.

Il me semble que l'on devrait plutôt dire une faute d'attention, car dans ce cas précis, la faute est commise lorsque l'on a pas bien fait attention à ce que l'on écrivait.

En revanche, une faute d'inattention reviendrait à dire que tout est bien, étant donné que deux négations valent une affirmation. Pourtant, dans le langage courant, c'est faute d'inattention qui est retenu !

Résistant aux anglicismes et à gougueule !

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Aubert a écrit:

En revanche, une faute d'inattention reviendrait à dire que tout est bien, étant donné que deux négations valent une affirmation. Pourtant, dans le langage courant, c'est faute d'inattention qui est retenu !

Je me demande si, en l'occurrence, faute peut être qualifié de "négation". En tout cas, faute d'inattention signifie "faute commise par inattention", et on ne peut construire la locution de la même façon que faute d'orthographe ou faute d'accord, où le complément de nom indique sur quoi porte la faute, et non pas la raison pour laquelle elle est commise.

A trop vouloir trouver une "logique" simpliste dans la langue, on n'en perçoit pas les finesses.

16

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

Faute d'attention serait même comparable à faute de grives, on mange des merles roll

À déconseiller donc dans ce sens, d'après la BDL:

Faute d'attention

Commet-on des fautes d’attention ou des fautes d’inattention? On sait que le nom faute signifie ici « erreur ». Dans ces emplois, le nom qui suit peut exprimer la nature de l’erreur, comme dans une faute de français, une faute de goût, une faute de frappe, ou encore la cause de l’erreur, comme dans une faute d’étourderie et une faute d’inattention. L’expression faute d'inattention, qui est toujours précédée d'un article ou d'un autre déterminant, désigne donc une faute commise par inadvertance, par distraction, par inattention. Il en est de même pour la locution erreur d'inattention. Dans ce sens, on évitera donc de parler d'une faute d'attention, puisque attention ne peut être ni la nature de l’erreur ni sa cause.

Exemples :

- Il a inscrit ton nom au lieu du mien, c'est sûrement une faute d'inattention. (et non : faute d'attention)
- La faute d'inattention qu'il a commise pourrait avoir des conséquences très fâcheuses. (et non : faute d'attention)
- Quelques erreurs d'inattention se sont glissées dans ce communiqué. (et non : erreurs d'attention)


Quant à la locution faute d'attention, elle signifie « par manque d'attention ». On la reconnaît au fait qu’elle n’est pas précédée d’un article ou d’un autre déterminant, que le nom faute y est invariable et qu'elle se trouve souvent en début de phrase. D'autres expressions semblables sont formées avec la locution prépositive faute de, toutes avec le sens de « par manque de »; par exemple, faute de temps, faute d'argent, faute de soins, faute de mieux, etc.

Exemples :

- Faute d'attention, elle a oublié des erreurs dans sa lettre d'invitation.
- Faute d'attention, Sylvie a confondu ses jumeaux pendant un instant.
- Notre patron a encore fait une erreur, faute d'attention.

http://annu-art.perso.neuf.fr/fabimages/musique-disques/entre2caisses.gif

" Wer fremde Sprachen nicht kennt, weiß auch nichts von seiner eigenen."   J.W.v.Goethe

17

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

lardenais a écrit:

C'est vrai, elles sont légion : fautes d'orthographe, de grammaire, de vocabulaire, impropriétés, barbarismes, pléonasmes, tics de langage, amércanismes, nous avons droit à toute la panoplie. Mais cela ne me fait pas rire, parce que ces magazines font exemple pour les lecteurs, qui assimilent les fautes et les reproduisent.

Cher Jacques,

Le "légion" prend vraisemblablement un "s" étant donné "qu'elles sont légions". Sans parler du "i" à américanisme.

Pardonnez mon immersion railleuse, je suis entièrement d'accord avec vous.

Bien cordialement.

Re : Avoir lieu ou avoir lieue + faute d'attention, faute d'inattention

BU a écrit:
lardenais a écrit:

C'est vrai, elles sont légion

Le "légion" prend vraisemblablement un "s" étant donné "qu'elles sont légions".
Pardonnez mon immersion railleuse,

Immersion railleuse ou immixtion foireuse ? big_smile
"Légion" reste au singulier dans cette expression, c'est ainsi. Cf. un dictionnaire :

Être légion. Être en grand nombre. Les livres bien faits sont légion; où sont ceux qui font « prendre conscience de quelque chose »? (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1907, p. 177).Vous me dites qu'il ne manque pas de bourgeois très profondément pénétrés de l'importance professionnelle et qu'ils sont légion (Aymé, Confort,1949, p. 148).

Bienvenue quand même, BU.
BU, c'est pour "Bon Usage" ou pour "toute honte bue" ?