Pittoresque

L'argot est pittoresque

Citations

(:bq:)Où l'auteur prend la parole, il adopta hardiment lui-même cette langue des personnages du livre. Laisser-aller apparent de style, qui n'est qu'un raffinement d'exactitude ! Nouveau procédé du roman moderne, où l'écrivain s'efface le plus possible, afin de ne pas s'interposer entre l'intensité du drame et l'émotion immédiate du lecteur. Cette forme neuve, pittoresque, fut sans doute une des causes de la prodigieuse fortune de l’Assommoir. (Paul Alexis, Zola. Notes d'un ami, 1882, pp. 109-110). (:bqend:)

(:bq:)Tout cela « carnavalisé » de la façon la plus exquise, dans le langage usuel des escarpes et des filles, idiome instable fourmillant de termes imagés, pittoresques, les uns d'une crânerie réjouissante, les autres d'une musique sinistre, admirable pour consterner les bourgeois par un haut fumet de révolte et de cynisme. (1887. Émile Kapp [nécrologie] (Le cri du peuple)). (:bqend:)

Interprétation

  • catégorie esthétique ? quelle valeur ? quoi d'autre est pittoresque ?
  • relation au romantisme ? (opposé au classicisme ? cf. Brunetière)
  • pittoresque pour qui ? cf. la campagne comme paysage ?

Changements récents du groupe Argot