Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » Savoir - pouvoir (belgicisme)

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 7 ]

1 Dernière modification par Tamara (29-07-2008 16:50:26)

Sujet : Savoir - pouvoir (belgicisme)

Bonjour,

Jeune fille du Nord, j'ai pour habitude d'utiliser des expressions belges et je me pose une question à laquelle je n'ai pas de réponse...

Est-ce une faute d'utiliser le verbe "savoir" là ou la majorité des français (non nordistes pour la plupart) utilisent le verbe "pouvoir" ?

Par exemple :

"Hier il faisait vraiment trop chaud, je n'ai pas su dormir" pour les Belges et nordistes

"Hier il faisait vraiment trop chaud, je n'ai pas pu dormir" pour les autres.


Peut-on utiliser les deux verbes ou seul le verbe "pouvoir" est correct dans cette phrase ?

2

Re : Savoir - pouvoir (belgicisme)

Salut, Tamara,

L'usage de savoir pour pouvoir est un archaîsme. Rien de mal à l'utiliser en conversation, mais je l'éviterais dans une communication écrite ou de style soutenu.

À noter, qu'il existe encore, en français moderne, des traces de l'ancien usage. Voici, tiré du Robert:

4

¨ (Au condit. et en tour négatif avec ne seul) Pouvoir. Je ne saurais vous répondre. « Couvrez ce sein que je ne saurais voir » (Molière), que je ne peux voir, que je n'ai pas le droit de voir. « On ne saurait penser à tout », de Musset, il est impossible de penser à tout. 

(Sujet chose) « Ni la goutte, ni la colique ne sauraient lui arracher une plainte » (La Bruyère). « Quand Norpois écrit : " Ces dévastations systématiques ne sauraient persuader " il est certain que ces dévastations sont des choses inanimées, qui ne peuvent pas savoir » (Proust). Il ne saurait être question de...

Verbum

In principio erat Verbum

3

Re : Savoir - pouvoir (belgicisme)

À remarquer tout de même : « l'ancien usage » dont parle Verbum se limite au conditionnel, alors que l'usage courant, en Belgique surtout, remplace systématiquement pouvoir par savoir quel que soit le temps auquel le verbe est conjugué ( (« je ne sais pas aller plus loin », « je ne saurai pas venir demain », « je ne savais tout de même pas lui dire dire “m…” » ). En français « littéraire », voire courant, cela constitue une faute d'usage.

4

Re : Savoir - pouvoir (belgicisme)

Je ne sais pas si ces exemples sont encore actuels, car même moi je me rends bien compte de l'abus du verbe savoir dans ces phrases.
Le verbe pouvoir n'est donc pas systématiquement remplacé par le verbe savoir !
Généralement c'est utiliser pour "savoir faire quelque chose", je ne l'ai jamais vu ailleurs à vrai dire.
Par contre, il est vrai que nous l'utilisons pour tous les temps, tous les modes.

5

Re : Savoir - pouvoir (belgicisme)

Un cycliste français renverse un piéton belge.
Le piéton : « Vous ne saviez pas sonner, non ? »
Le cycliste : « Si, mais c'est faire du vélo que je ne sais pas. »

Re : Savoir - pouvoir (belgicisme)

"J'étais si émue que je n'ai pas su manger à midi." Lorsque j'entends cette phrase, je vois quelqu'un qui ne sait plus utiliser son couteau et sa fourchette et non pas quelqu'un qui a l'appétit coupé (ce que j'aurais compris avec le verbe pouvoir).

"Je ne saurais dire." Je ne peux pas parce que je ne sais pas. Cet emploi est courant bien qu'en langage soutenu.

"Saurions-nous nous asseoir près de la baie ?" Question insolite pour ceux qui ne sont pas du Nord. tongue

"La douceur est invincible." Marc Aurèle

7

Re : Savoir - pouvoir (belgicisme)

J'ai entendu il y a un certain temps, aus Grosses Têtes, l'anecdote suivante

Le plombier: Je ne saurai vous réparer ce robinet ce soir.
Le client: Comment ça? Vous êtes plombier et ne savez pas réparer les robinets?
Pl: Je ne saurai que demain matin.
Cl: Vous aurez appris pendant la nuit?
Pl: Non, mais j'aurai pu me procurer la pièce!

Malheureusement, l'accent ne se détecte pas à l'écriture.:D

Messages [ 7 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » Savoir - pouvoir (belgicisme)



Généré en 0,049 secondes, 87 requêtes exécutées