Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Histoire de la langue française » Que perd-on en perdant l'imparfait du subjonctif ?

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 3 ]

1 Dernière modification par vh (11-04-2019 21:49:13)

Sujet : Que perd-on en perdant l'imparfait du subjonctif ?

Ils se souviennent qu'ils résolvaient des énigmes difficiles bien qu'ils eussent une mauvaise mémoire.
(Ils résolvaient des énigmes difficiles malgré la mauvaise mémoire qu'ils avaient)

devient alors :

Ils se souviennent qu'ils résolvaient des énigmes difficiles bien qu'ils aient une mauvaise mémoire.
(Ils s'en souviennent malgré la mauvaise mémoire qu'ils ont maintenant ?)

Avez-vous de meilleurs exemples ?

Re : Que perd-on en perdant l'imparfait du subjonctif ?

Dans bien des cas, on ne perdrait pas grand chose ; du reste, s'il semble superflu, c'est que sa fonction a perdu l'importance qu'il avait dans l'ancienne langue où il se chargeait des valeurs de l'irréel du présent et du passé, comme c'est le cas en italien, où il est resté bien vivant et où il ne choque personne.
Mais c'est notre patrimoine, et moi, j'y tiens.

Je vous signale tout de même que vos deux phrases n'ont pas le même sens : dans le second cas, la mauvaise réputation persiste, c'est une sorte de vérité générale ; il faudrait dire : "bien qu'ils aient eu..."
Mais c'est évidemment l'imparfait qui convient le mieux.

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

3

Re : Que perd-on en perdant l'imparfait du subjonctif ?

C'est sûr, on perd une information qui n'est pas une nuance.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Messages [ 3 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Histoire de la langue française » Que perd-on en perdant l'imparfait du subjonctif ?



Généré en 0,039 secondes, 83 requêtes exécutées