Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

(Page 22 sur 38)

forum abclf » Histoire de la langue française » les doublets en français

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 051 à 1 100 sur 1 875 ]

1 051 Dernière modification par éponymie (22-07-2015 11:58:00)

Re : les doublets en français

glop a écrit:

cobalt / kobold (mot allemand kobold)

  kobold cf. cobalt

Feu vert.

cobalt / kobold (étymon allemand kobold)

kobold cf. cobalt

Merci smile

1 052

Re : les doublets en français

Et on n'en reste pas là :

cumin / kummel (étymon latin cuminum)

kummel cf. cumin

Re-merci smile

Re : les doublets en français

coucou - cocu

1 054 Dernière modification par éponymie (23-07-2015 08:16:29)

Re : les doublets en français

Coucou Pascal Tréguer et merci. C'est noté.

vh message 746,page 30 a écrit:

cafeter : dénoncer
cafarder :
      1) avoir des idées noires
      2) dénoncer

<  cafard

Ne fonctionne pas, ça dérive dans tous les sens.

vh message 705, page 29 a écrit:

geôle, cage

Le pemier est issu de caveola, dérivé de cavea, étymon du second. Apparentés non doublets.

vh message 803, page 33 a écrit:

chienne
cagne

Cagne est issu d'un latin vulgaire régional qui a fabriqué un féminin de canis. Ce genre de cas a été croisé au moins 4 ou 5 fois, il faudrait les recenser. Ne fonctionne donc pas.

cabane / cabine (étymon moyen français cabane)
cabine cf. cabane
cadet / caddie, caddy (étymon moyen français cadet)
caddie, caddy cf. cadet

P.S.: je me suis aperçu que la série cagoule/coule (1)/cuculle était déjà sur le site.

P.P.S.: derniers mots à traiter

calandre/cylindre (33/814)
caleçon/calzone (33/823)
capitoul/chapitre (28/694)
capter/catch/chasser (37/902)
cardon/chardon (29/705)
carme (4)/charme (31/752)
carraire/carrière (26/637)
caste/chaste (31/754)
cep/cèpe/cippe (34/843)
cerce/cerne/cirque (37/905)
cerveau/cervelas/cervelle (37/905)
ceste/ceston (33/810)
chainon/chignon
chorde/corde (31/773)
chouque/souche (33/816)
cithare/guitare (31/774)
cocu/coucou (43/1052)
coffre/couffe/couffin (32/779)
col/colis (31/775)
comite/comte (34/836)
compas/compas/kompa
compte/comput (27/663)
costume/coutume (34/835)
côte/cuesta (33/803)
coussin/cuisse (32/779)
couteau/coutille (31/773)
coutre (2)/cutter
croate/cravate
crypte/grotte (24/592)
cymbale/cymballon/cymbalum (29/707)

Restent des formes verbales, les noms propres, des propositions nécessitant une recherche. J'en donnerai la liste quand j'aurai terminé la lettre C.

1 055 Dernière modification par éponymie (23-07-2015 13:44:45)

Re : les doublets en français

gable, gâble / jable (étymon bas latin gabulum)

hic (étymon latin  hic) / oc (étymon latin hoc neutre de hic)

iles / jade (étymon latin impérial ilia, « flancs, ventre, entrailles »)

jable cf. gable, gâble
jade cf. iles

lynx / once (étymon grec λυ ́γξ)

nielle (1) et (2) / nigelle (étymon bas latin nigella)
nigelle cf. nielle (1) et (2)
nimbe / nimbus (étymon latin nimbus)
nimbus cf. nimbe

oc cf. hic
oïl / oui (étymon ancien français oïl)
once cf. lynx
ordo / ordre (étymon latin ordo)
ordre cf. ordo
oui cf. oïl

Pour oïl et oc, impossible de mettre en lien l'article de l'atilf qui est pourtant accessible par liste.

1 056 Dernière modification par vh (23-07-2015 15:37:25)

Re : les doublets en français

panneau / panel

piment / pigment (étymon lat. pigmentum)

sabir / savoir

huile / oléum (chimie) (étymon lat. oleum)

1 057

Re : les doublets en français

Déchainé.

Voici ce que ça donne (merci pour les espaces insécables) :

huile / oléum (étymon latin oleum)

panel / panneau (étymon ancien français panel)
panneau cf. panel
pigment / piment (étymon latin pigmentum)
piment cf. pigment

oléum cf. huile

*► sabir / *► savoir (étymon latin populaire sapēre)
savoir cf. sabir

Il faudrait réfléchir sur les altérations (de saber à sabir), ici il ne s'agit pas d'une altération interne à la langue mais due au passage de l'espagnol à l'arabe. Je pense que ce n'en est pas une au sens où les carrès bleus ont été dèfinis jusqu'à présent.

Il faut que je le mette sur le site d'ici ce soir, après je n'aurai pas le temps jusqu'à début aout.

MERCI !!!

1 058 Dernière modification par vh (23-07-2015 22:38:11)

Re : les doublets en français

orémus / orer (étymon latin orare)

AJOUTER  organum
organe/ organum/ orgue (étymon latin organum)

fête  / ►  fiesta (étymon latin festa)
fiesta figure dans  Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires,  Larousse 2004 et Maxipoche. 2013. Larousse
Source : http://fr.thefreedictionary.com/fiesta  (ex. faire la fiesta)

1 059 Dernière modification par glop (24-07-2015 09:31:04)

Re : les doublets en français

Je propose d'ajouter bétin au doublet béton/bitume.

Le verbe bétiner n’est gère employé que sur les rives de la Semoy qui a la particularité de geler par le fond en hiver.
Mais quand bétine –t-elle donc ?
Elle bétine lorsque la roche qui compose son lit devient très froide et que le courant de de la rivière est juste assez fort pour ne pas permettre le gel en surface.
Ensuite la glace se détache du fond par petits morceaux ; ce sont les bètes ou bettes ou bétins qui finissent par recouvrir joliment la surface.

http://danactus.blog4ever.com/quand-la- … -a-betiner

http://tournavaux08.blogspace.fr/329961 … oy-betine/

http://lesgodillotsdelalyre.centerblog.net/5.html?ii=1

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 060 Dernière modification par vh (24-07-2015 00:58:00)

Re : les doublets en français

épi / spic (étymon lat. spicum)

1 061 Dernière modification par glop (28-07-2015 08:05:57)

Re : les doublets en français

drogman / truchement (tirgēm & tarǧama)

truchement cf. drogman

Drogman (droguement). Probablement Emprunté au grec byzantin, lui-même emprunté à l'arabe d'Égypte targumān.

Truchement. (drugement, trucheman, truchement) Emprunté à l'arabe turǧumān (cf. drogman, targum).

Targum. De l'hébreux biblique tirgēm qui correspond à l'arabe tarǧama d'où dérive turǧumān.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 062 Dernière modification par vh (31-07-2015 04:48:29)

Re : les doublets en français

cadène  / cadenas (étymon latin catena)

nerf / nervi (étymon latin nervium/nervus )

écritoire / scriptorium (étymon latin scriptorium)


carrick / curriculum (étymon latin curriculum)

1 063 Dernière modification par yd (05-08-2015 06:48:48)

Re : les doublets en français

surface et superficie, tous deux venus du latin superficies.

(Pardon pour le format, je n'ai pas tout saisi du mode d'emploi.)

Fille légère ne peut bêcher.

1 064 Dernière modification par vh (05-08-2015 13:49:16)

Re : les doublets en français

Voilà la proposition de yd :
surface / superficie (étymon latin superficies )

1 065

Re : les doublets en français

Merci à vous !

Fille légère ne peut bêcher.

1 066 Dernière modification par éponymie (06-08-2015 10:44:11)

Re : les doublets en français

vh a écrit:

Voilà la proposition de yd :
surface / superficie (étymon latin superficies )

Merci à yd ainsi qu'à vh pour la mise en forme (ne manque que l'ordre alphabétique). Mais il y a un hic :

Dérivé de face*; préfixe sur-*, d'après le latin superficies

Il s'agit donc d'une construction sur le modèle du latin. Pas d'une évolution phonétique ni d'un emprunt au latin superficies. Mais ce n'est pas grave, puisque vous nous permettez de trouver les doublets super/sur.

super / sur (étymon latin super)
sur cf. super

Il faut que je prenne le temps de regarder tout le reste (et de me remettre dans le bain). Quand j'ai vu le message de glop sur drogman/truchement, j'ai d'abord cru à un blaque de son cru avant de voir que c'était sérieux.

Et cette dernière remarque me permet d'ajouter :

cru (1) / crû (étymon moyen français creu, participe passé de croitre)
crû cf. cru

1 067

Re : les doublets en français

vh a écrit:

orémus / orer (étymon latin orare)

AJOUTER  organum
organe/ organum/ orgue (étymon latin organum)

fête  / ►  fiesta (étymon latin festa)
fiesta figure dans  Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires,  Larousse 2004 et Maxipoche. 2013. Larousse
Source : http://fr.thefreedictionary.com/fiesta  (ex. faire la fiesta)

épi / spic (étymon lat. spicum)

OK, tout est noté et passé à la moulinette.

glop a écrit:

Je propose d'ajouter bétin au doublet béton/bitume.

Le verbe bétiner n’est gère employé que sur les rives de la Semoy qui a la particularité de geler par le fond en hiver.
Mais quand bétine –t-elle donc ?
Elle bétine lorsque la roche qui compose son lit devient très froide et que le courant de de la rivière est juste assez fort pour ne pas permettre le gel en surface.
Ensuite la glace se détache du fond par petits morceaux ; ce sont les bètes ou bettes ou bétins qui finissent par recouvrir joliment la surface.

C'est intéressant mais la machine à doublets peut-elle l'accepter ? Il suffit que bétin dérive du verbe bétiner pour que ça foire. Sans parler du fait qu'il faudrait documenter l'origine de l'un comme de l'autre.

glop a écrit:

drogman / truchement (tirgēm & tarǧama)

truchement cf. drogman

Drogman (droguement). Probablement Emprunté au grec byzantin, lui-même emprunté à l'arabe d'Égypte targumān.

Truchement. (drugement, trucheman, truchement) Emprunté à l'arabe turǧumān (cf. drogman, targum).

Targum. De l'hébreux biblique tirgēm qui correspond à l'arabe tarǧama d'où dérive turǧumān.

La couleur est lime et non plus lawngreen mais ici c'est de toute façon un green classique. Vraiment curieux, un mot que l'on aurait cru bien français et un autre bien anglais nous arrivent de l'arabe ! Effectivement, targum est apparenté mais non doublet dans cette histoire. Je me suis senti obligé d'ajouter des liens supplémentaires pour documenter un peu plus.

vh a écrit:

cadène  / cadenas (étymon latin catena)

Ne fonctionne pas : l'étymon de cadenas est catenatum, adjectif issu participe passé de catenare, dérivé de catena. Apparentés non doublets.

vh a écrit:

nerf / nervi (étymon latin nervium/nervus )

écritoire / scriptorium (étymon latin scriptorium)

carrick / curriculum (étymon latin curriculum)

Illustrons le carrick/curricle :

http://attelage.org/zm_img.php?id=2006_3486_jpg

Voici donc ce que cela donne :

carrick / curriculum (étymon latin curriculum)
curriculum cf. carrick

drogman / truchement (étymon arabe tarǧumān, turǧumān)
Voir aussi discussion forum babel et blog horizon d'Aton.

écritoire / scriptorium (étymon bas latin scriptorium)
épi / spic (étymon latin spicum)

fête / fiesta (étymon latin festa)
fiesta cf. fête

nerf / nervi (étymon latin nervus qui a donné le latin vulgaire nervius à l'origine de nervi)
nervi cf. nerf

orémus(étymon latin oremus, première personne du pluriel du subjonctif de orare) / orer (étymon latin orare)
orer cf. orémus
organe / organum / orgue (étymon latin organum)
organum cf. organe

scriptorium cf. écritoire
spic cf. épi

truchement cf. drogman

1 068

Re : les doublets en français

vh message 902, page 37 a écrit:

catch < catch [as you can] < catch (saisir)  < normand-picard cachier (cf. anc. fr. chacier)  < bas lat. captiare, cf.  lat. catpare
(etymonline)

chasser/capter

Excluons capter. Je mets l'étymon latin vulgaire - plus que bas latin (en principe mieux documenté) - non attesté captiare, faute de mieux. Les liens entre l'anglo-normand, les formes normanno-picardes et l'ancien français n'étant pas encore assez clairs à mon goût (mais nous avons eu sur ABC des pistes intéressantes quoique non approfondies).

glop message 754, page 31 a écrit:

Caste
http://www.cnrtl.fr/etymologie/caste

Chaste
http://www.cnrtl.fr/etymologie/chaste

Du latin castus

Oui mais il y a discussion. Dans les carrés rouges.

calandre / cylindre (étymon grec κυ ́λινδρος)
caleçon / calzone (étymon italien calzone)
calzone cf. caleçon
capitoul / chapitre (étymon latin classique capitulum)
cardon / chardon (étymon bas latin cardonis)
carme (4) / charme (étymon latin carmen)
carraire / carrière (étymon ancien provençal carreira, carriera)
carrière cf. carraire
*► catch / *► chasser (étymon latin vulgaire captiare)
Cf. etymonline
chapitre cf. capitoul
chardon cf. cardon
charme cf. carme (4)
chasser cf. catch
cylindre cf. calandre


caste (étymon latin casta, féminin de castus,  ou gothique kasts non attesté) / chaste (étymon latin castus)
chaste cf. caste

Restent à traiter une cinquantaine de mots avant que je ne me lance dans le grand ménage – et ne réactive de vieux fils liés à celui-ci :

cep/cèpe/cippe (34/843)
cerce/cerne/cirque (37/905)
cerveau/cervelas/cervelle (37/905)
ceste/ceston (33/810)
chainon/chignon
chorde/corde (31/773)
chouque/souche (33/816)
cithare/guitare (31/774)
cocu/coucou (43/1052)
coffre/couffe/couffin (32/779)
col/colis (31/775)
comite/comte (34/836)
compas/compas/kompa
compte/comput (27/663)
costume/coutume (34/835)
côte/cuesta (33/803)
coussin/cuisse (32/779)
couteau/coutille (31/773)
coutre (2)/cutter
croate/cravate
crypte/grotte (24/592)
cymbale/cymballon/cymbalum (29/707)

D'autres termes sont en réserve - formes verbales, noms propres, cas difficiles - j'en donnerai la liste quand j'aurai terminé la lettre C.

1 069 Dernière modification par vh (06-08-2015 16:55:28)

Re : les doublets en français

Ajouter  CAPITULE (liturgie, botanique)
capitoul / capitule / chapitre (étymon latin capitulum)


appel / appeau (< appel)

débusquer / débucher  (< débucher)

1 070 Dernière modification par éponymie (06-08-2015 18:05:00)

Re : les doublets en français

vh a écrit:

débusquer / débucher  (< débucher)

Déjà vu :

glop message 930, page 38 a écrit:

D’après le cnrtl, les mots débusquer et débucher forment un doublet.

http://www.cnrtl.fr/etymologie/debusquer

éponymie message 931 a écrit:

Effectivement, il s'agit d'une altération/réfection. Carré bleu donc. Je me pose régulièrement la question de savoir si les réfections résultent toujours d'une action réfléchie, j'ai l'impression que non. J'espère que le passage en revue de tout ce qui a été enregistré jusqu'à présent permettra d'infirmer ou de confirmer.

Et je l'ai mis de côté parmi les cas difficiles, j'ai oublié pourquoi. On verra plus tard.

J'ajoute deux autres trouvailles dont un étymon pré-indo-européen. Je crois qu'il n'y a pas bien grand risque dans ce cas.

appeau (étymon ancien français appeau, cas sujet singulier ou cas régime pluriel de appel) / appel (étymon ancien français appel)
appel cf. appeau

capitoul / capitule / chapitre (étymon latin classique capitulum)
capitule cf. capitoul

*► en (préposition) / *► in (étymon pré-indo-européen en)
in cf. en (préposition)

vers (1) et (2) (étymon latin  versus) / verso (étymon latin verso, ablatif de versus)
verso cf. vers (1) et (2)

1 071 Dernière modification par éponymie (06-08-2015 19:43:00)

Re : les doublets en français

Et on continue :

*► guèpe (étymon latin  vespa altéré en wespa sous l'influence de l'ancien bas francique waspa) / vespa (étymon latin vespa)

lent / lento (étymon latin lento)
lento cf. lent

vacuum (étymon latin  vacuum) / vague (2) (étymon latin vacuum, neutre substantivé de vacuus)
vague (2) cf. vacuum
verbe (étymon latin verbum) / verve (étymon latin verba, pluriel de verbum)
vertige / vertigo (étymon latin vertigo)
vertigo cf. vertige
verve cf. verbe
vespa cf. guèpe

1 072

Re : les doublets en français

poudingue(géol.)/ pudding (< angl.  pudding)

1 073 Dernière modification par éponymie (07-08-2015 16:27:16)

Re : les doublets en français

Le pudding apparaît déjà avec le boudin parmi les faux doublets, il acquiert maintenant ses lettres de noblesse avec son carré vert.

vh message 905, page 37 a écrit:

cirque, cerne, cerce
https://www.google.fr/?gws_rd=cr&ei … ++++circus

Cerne est issu d'un dérivé de circus, écarté.

cep / cèpe / cippe (étymon latin cippus)
cèpe cf. cep
*► cerce (étymon latin vulgaire circa, féminin de circus, aurait donné cerche en ancien français, altéré sous l'influence de cerceau) / cirque (étymon latin circus)
cerveau / cervelas (étymon latin cerebellum)
cerveau (étymon latin cerebellum) / cervelle (étymon latin cerebella, féminin de cerebellum)
cervelas cf. cerveau
cervelas cf. cerveau
cervelle cf. cerveau
ceste (1) / ceston (étymon grec κεστο ́ς)
ceston cf. ceste (1)
cippe cf. cep
cirque cf. cerce
chaînon (uniquement au sens A) (étymon ancien français chaegnon, refait d'après chaîne) / chignon (étymon ancien français chaegnon)
Ne vaut que pour les acceptions issues de « anneau auquel est suspendue la corde du condamné » de chaînon, les autres sont issues du dérivé de chaîne suffixé par -on
chignon cf. chaînon

horde / ourdou (étymon turco-tatare ordu, urdu)

hyacinthe (sens B) / jacinthe (sens A) (étymon latin hyacinthus, du grec υ ̔α ́κινθος)
L'acception A de hyacinthe est une forme désuète de jacinthe, tout comme  l'acception B de jacinthe est une forme désuète de hyacinthe. Les deux mots sont donc en cours de différenciation sémantique.

jacinthe (sens A) cf. hyacinthe (sens B)

ourdou cf. horde

poudingue / pudding (étymon anglais pudding)
pudding cf. poudingue

1 074 Dernière modification par vh (07-08-2015 16:30:39)

Re : les doublets en français

pecatta/ péché (étymon lat. peccatum/peccata)

(peccata est le plur. de peccatum)

pignon (bot.) / pignole

1 075 Dernière modification par éponymie (07-08-2015 16:44:05)

Re : les doublets en français

vh a écrit:

pecatta/ péché (étymon lat. peccatum/peccata)

(peccata est le plur. de peccatum)

Les deux étymons sont deux formes d'un seul mot, il s'agit donc d'un carré vert clair (lime)

pecatta (étymon latin peccata, pluriel de peccatum) / péché (étymon latin peccatum)
péché cf. peccata

vh a écrit:

pignon (bot.) / pignole

Je veux bien mais il faudrait mettre de l'ordre dans l'ancien provençal : ici nous avons pinol et pinhon (par ailleurs dans un autre dico je trouve pinhos). Et les deux dérivent de mots latins
différents. Je tendrais donc à les écarter... Pour l'instant je les mets dans la liste d'attente.

1 076 Dernière modification par vh (07-08-2015 17:01:45)

Re : les doublets en français

mappe / nappe (< étym. lat. mappa)


Le n est dû à une dissimilation du m sous l'action du p suivant.

1 077 Dernière modification par éponymie (31-08-2015 10:14:56)

Re : les doublets en français

Pas le temps de souffler...

mappe / nappe (étymon latin médiéval mappa)
nappe cf. mappe

Quand j'aurai fini le C, j'améliorerai la présentation en introduisant les langues de transit, en documentant les différents phénomènes phonétiques (dont la dissimilation justement), etc.

Je vais mettre la nouvelle mise en forme au point dans un autre fil (les phénomènes phonétiques seront dans "phonétique historique du français" qui existe déjà) et ne sais donc pas a priori quel sera le résultat final, les avis et suggestions seront bienvenus.

Au fait nous sommes à 1302 mots traités, dont 1172 doublets, dont 859 carrés verts (étymon unique). Je publierai le document excel quand le C sera terminé. Merci à tous les contributeurs.

1 078 Dernière modification par vh (07-08-2015 18:41:13)

Re : les doublets en français

ferme / firme  (étymon latin firmus)

cote / quota  (étymon latin quotus/quota)

1 079

Re : les doublets en français

vh a écrit:

ferme / firme  (étymon latin firmus)

Déjà rangé parmi les faux doublets, ne pas se fier aux apparences :

http://lesdoubletsenfrancais.utiliweb.fr/page38.html

Le second couple semble bon. Je regarderai demain ou lundi.

1 080 Dernière modification par vh (07-08-2015 20:25:07)

Re : les doublets en français

monastère / moutier/moustier  (étymon latin monastērium )

flache / flaque

berlingot / brelan ( <a. h. all.  *bretling)

chelem / slam ( <angl. slam

1 081 Dernière modification par vh (07-08-2015 20:41:18)

Re : les doublets en français

Suggestion :
Lorsque le dictionnaire sera suffisament stable, au lieu de faire un site sur les doublets qui inclut un dictionnaire, dites que votre site est un dictionnaire de doublets (en cours de création) qui inclut une introduction sur les doublets.

1 082

Re : les doublets en français

vh a écrit:

monastère / moutier/moustier  (étymon latin monastērium )

flache / flaque

Déjà sur la liste. La deuxième série était une trouvaille de glop  (si je me souviens bien) qui incluait aussi flasque.

vh a écrit:

Suggestion :
Lorsque le dictionnaire sera suffisament stable, au lieu de faire un site sur les doublets qui inclut un dictionnaire, dites que votre site est un dictionnaire de doublets (en cours de création) qui inclut une introduction sur les doublets.

Et si ça devenait - un jour - un site sur l'histoire de la langue (ou d'un ensemble de langues) vue à travers la lorgnette des doublets en français ?

Tout comme ça pourrait devenir autre chose, on verra bien. Je trouve mieux de partir sans à priori.

Et si tout ou partie du site intéresse quelqu'un, les fichiers de base (format Open office avec BBCode) sont à disposition. Pas de but lucratif of course.

1 083

Re : les doublets en français

rapt / raptus  (étymon latin raptus)

1 084 Dernière modification par éponymie (08-08-2015 12:28:09)

Re : les doublets en français

Petite contribution du jour.

vh message 773, page 31 a écrit:

corde
chorde (anat.)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chorde
< lat. chorda

Sauf que pour nommer les chordés, il me semble qu'on est remonté au grec χορδή qui a donné chorda en latin.

vh message 816, page 33 a écrit:

http://www.cnrtl.fr/etymologie/chouque
chouque, chouquet : forme normande de souche

La forme chouquet est bien entendu un dérivé, de chouc qui est lui aussi un dérivé régressif de l'ancien normand chouque (dont je suppose qu'il ne se prononçait pas comme le chouque en français moderne). Dommage, nous aurions eu un carré bleu (altération sous l'influence du latin sŏccus) et un étymon gaulois tsŭkka, le premier.

vh a écrit:

berlingot / brelan ( <a. h. all.  *bretling)

L'étymon est ancien français (le PPEC) et c'est l'acception 2 de berlingot qui nous intéresse. Erreur, cf. messages suivants.

chelem (altération du second) / slam (étymon anglais moderne slam)
Cf. étymonline
chorde / corde (étymon grec χορδή)
corde cf. chorde
cithare / guitare (étymon grec κιθα ́ρα)
cote / quota (étymon latin médiéval quota)

guitare cf. cithare

quota cf. cote

rapt / raptus  (étymon latin raptus)
raptus cf. rapt

slam cf. chelem

1 085

Re : les doublets en français

http://www.languefrancaise.net/forum/vi … 14#p119914

Je vois que brelan/berlingot mérite mieux que du bleu. wink

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 086

Re : les doublets en français

éponymie message 848, page 34 a écrit:

Quant à berlingot et brelan, le premier viendrait de l'italien berlingozzo dérivé de berlengo. Apparentés non doublets.

Et je vois qu'à l'époque j'avais été plus attentif. Berlingozzo est un dérivé du berlingo résultant d'un emprunt à l'ancien français. Ni bleu, ni vert donc, je les retire du message précédent.

1 087 Dernière modification par vh (09-08-2015 04:13:44)

Re : les doublets en français

pelouse / pileux  (étymon latin pilosus)

pruche / spruce  (étymon prusse/pruce)

ton / tonus  (étymon lat. tonus)

choeur / chorus  (étymon lat. chorus)

schéma / schème  (étymon lat. schema)

nimbe / nimbus  (étymon lat. nimbus)

1 088 Dernière modification par éponymie (30-08-2015 16:52:15)

Re : les doublets en français

Bien, j'ai terminé la lettre C.

vh a écrit:

nimbe / nimbus  (étymon lat. nimbus)

Déjà sur le site.

vh message 779, page 32 a écrit:

coussin
cuisse
< coxa (cuisse)
http://www.cnrtl.fr/etymologie/coussin
http://www.cnrtl.fr/etymologie/cuisse
Note :  coccyx n'est  pas  apparenté.

Coussin est issu d'un dérivé de coxa, étymon de cuisse. Apparentés non doublets.

vh message 773, page 31 a écrit:

couteau
coutille (sorte de sabre)
http://www.cnrtl.fr/etymologie/coutille
<lat. cultellus (petit couteau)

On s'y tromperait : coutille vient de l'espagnol médiéval cuchilla, féminin fabriqué de cuchillo qui vient effectivement de cultellus. Il s'agit d'une dérivation (suffixation féminine), non d'un masculin pluriel latin tardivement interprété comme féminin. Nous avons déjà rencontré plusieurs fois les deux cas de figure (les cas analogues à couteau/coutille viennent souvent de l'italien). Apparentés non doublets.

éponymie message 467, page 19 a écrit:

Couteau et cotre ne marchent pas non plus mais par contre de très probables candidats seraient coutre (2) et cutter dans le sens de bateau. Comme ils sont synonymes (le premier est la forme francisée du second et le sens n'a pas changé), ce sera un carré orange (le second, il y a en un autre, noyé dans les carrés verts que je ne retrouve pas pour l'instant). Merci smile

Pas l'ombre d'une différenciation sémantique. Je les écarte donc et les cas analogues seront fatalement éliminés lors du grand ménage. Je me rappelle également d'une remarque d'alco pour je ne sais plus quel couple de mots que j'avais retenu. On verra.

éponymie message 439, page 18 a écrit:

Et quelle est donc l'étymologie de kompa ? Ce n'est pas de l'espagnol (le compás, rythme du chant flamenco) ? À démontrer.

Le compas instrument et le compas du flamenco auraient un fort relent de doublets si les deux mots n'avaient pas exactement la même forme en français (comme case dont les acceptions nous viennent de 3 langues).

Mais les deux premiers se prononcent effectivement de manières différentes (doute du message 442).

https://www.youtube.com/watch?v=IjhqcUfJYU8

Deuxième couple d'homogrammes ! Je mets de côté kompa en attendant plus d'info.

chœur / chorus  (étymon latin chorus)
chorus cf. chœur
cocu (étymon ancien français cucu, altéré sous l'influence de mots formés sur coq) / coucou (étymon ancien français cucu)
coffre / couffe / couffin (étymon grec κο ́φινος)
col (étymon latin collum) / colis (étymon  latin colli, pluriel de collum)
colis cf. col
comite / comte (étymon latin comitem)
compas / compas (étymon latin tardif compassum)
compte / comput (étymon latin computus)
comput cf. compte
comte cf. comite
costume / coutume (étymon latin médiéval costuma)
côte / cuesta (étymon latin costa)
coucou cf. cocu
couffe cf. coffre
couffin cf. coffre
coutume cf. costume
cuesta cf. côte
cravate / croate (étymon croate hrvat)
croate cf. cravate
crypte / grotte (étymon latin crypta)
cymbale / cymbalon, cymbalum (étymon latin cymbalum)
cymbalon, cymbalum cf. cymbale

grotte cf. crypte

pelouse / pileuse  (étymon latin pilosa, féminin de  pilosus)
pileuse cf. pelouse
pruche (anglais moderne prusse, altéré) / spruce (ancien français pruce altéré)
L'origine du nom Prusse est inconnue. Cf. forum Babel.

schéma / schème  (étymon latin schema)
schème cf. schéma
spruce cf. pruche

ton (2) et (3) / tonus  (étymon grec το ́νος)
tonus cf. ton (2) et (3)

Voici les mots qui seront traités quand le site aura été complètement remis à jour :

astringent/astreignant (35/860)
créance/croyance/crédence
délectant/dillettante
gisant/jacent
probant/prouvant
ria/rio (33/803)
rotator/rotor (37/912)
sachant/savant
source/surgi(e) (28/692)
stupéfaire/stupéfier (29/706)
vaillant/valant

angora/Ankara (42/1032)
Arménie/hermine
calicot/Calicut (42/1032)
Carmen/charme (23/562)
Chimène/Simone
Clovis /  Louis / Ludovic
Cologne/colonie (31/752)
Colorado/coloré
cypré/Chypre (32/780)
Étienne / Stéphane
français/Francis/François (29/711)
fleurie/Floride
Gautier / Walter
Gaza/Gaze (42/1032)
Guillaume/Wilhem (39/963)
Jacob / Jacques / (James)
Mahaut/Mathilde/Maud (35/864)
Pie/pieux (22/537)
popeline/Poperinge (42/1032)
Raoul / Rodolphe
Théodoric / Thierry

bourrin/bourrique (39/955)
bras/brasse (39/970)
cache (3)/chasse (42/1031)
ajouter kompa à compas/compas (18/438 à 442)
débucher/débusquer (38/930)
effraie/fresaie/orfraie
perche/perque (39/964)
pic/pique
pignole/pignon (43/1074)
trabe/tref (40/984)
trabée/travée (40/988)
zouave/zwazwa (41/1021)

Et maintenant, 1 an, 4 mois et 24 jours (511 jours) après l'ouverture de ce fil, gratifions-nous de stats un peu plus complètes. Les pourcentages en noir sur la dernière ligne sont par rapport au nombre total de doublets, en marron, par rapport au nombre total de termes recensés. Dans les colonnes, il donne le pourcentage de doublets ou faux doublets de chaque type pour la lettre par rapport à l'ensemble de l'alphabet :

http://img15.hostingpics.net/pics/766114doubletschiffres.jpg

Fin de la première phase de l'aventure des doublets. Si vous avez de nouveaux termes à proposer, vous pouvez toujours le faire – sous la forme que vous désirez.

Je n'ai pas arrêté de remercier tout au long de ce fil, souffrez que je le fasse encore une fois : MERCI à tous les contributeurs, les assidus comme les occasionnels.

1 089 Dernière modification par vh (09-08-2015 22:00:06)

Re : les doublets en français

gardian (< prov. gardian) / gardien (étymon lat. médiév guardianus, d'orig. germ. )

note :  jardin <  * [hortus] gardinus

1 090 Dernière modification par vh (10-08-2015 03:31:57)

Re : les doublets en français

critère / critérium (< étym. lat. criterium)

podium / puy (< étym. lat. podium)



COMPLETER  ▀ ► manille (2) / ► manique
mancelle / manicle  / manille / manique (étymon latin manicula)

1 091

Re : les doublets en français

Hé bé, le boulot de dans 6 mois est en cours de préparation. C'est noté smile

1 092 Dernière modification par vh (10-08-2015 22:01:40)

Re : les doublets en français

Résultats d'une recherche avec Google et les paramètres suivants 
                              site:http://www.cnrtl.fr/etymologie/    "corresp. au fr." et
                              site:http://www.cnrtl.fr/etymologie/    "correspondant au fr."



cabillot  (pièce de bois) / cheville

triche / trick

bouche / bouque

salse / sauce

étude / studio

besace / biasse

platane / plantain

jurat / juré

jacquette / jacket

brinde / bringue

1 093

Re : les doublets en français

ça fonctionne jusqu'à un certain point (parfois cela ne porte que sur le sens du mot), dès cabillot, nous tombons sur un os : dérivé.

J'espère que la suite nous fera découvrir un peu mieux l'ancien provençal, ils mettaient des h partout (voir, entre autres, chenille) et ils devaient les prononcer en plus.

1 094 Dernière modification par vh (11-08-2015 15:35:48)

Re : les doublets en français

Naturellement, il faut trier ce donne Google.



graffiti / greffe (1) et (2) (< étym. lat. graphium)

1 095 Dernière modification par vh (16-08-2015 04:53:33)

Re : les doublets en français

vendetta / vindicte (< étym. lat. vindicta)

adage / adagio (< étym. lat. adagio)

1 096 Dernière modification par éponymie (16-08-2015 10:27:44)

Re : les doublets en français

vh a écrit:

adage / adagio (< étym. lat. adagio)

Voilà un piège classique : l'adagio italien - dont une des acceptions est le terme de musique - est un mot composé, un dérivé donc (ad + agio); cet adagio a donné adage (2), terme de chorégraphie, en français. Par contre, il existe un autre adagio - synonyme de proverbe, qui vient bien du tardif adagium comme notre adage (1) - mais il n'a pas de descendance en français.

Il faut donc corriger :

adage (2) / adagio (italien adagio)

  • 1 – italien – français moderne (1924)

  • 2 – italien – anglais moderne (1683) - français moderne (1750)

J'ai noté le reste sans vérifier, j'ai pris celui-ci parce que je suis en train de traiter le A et que c'est un cas intéressant.

J'en profite pour signaler que cette page A est mise à jour au fur et à mesure de ma lente progression (au bout d'une cinquantaine de séries traitées, je suppose que ça ira plus vite) et que désormais, cliquer sur un triangle ou un rond ouvre une autre fenêtre (quand j'aurais le temps, je généraliserai ça à toutes les pages).

J'ai ajouté le caractère pour signaler ces emprunts à une autre langue qui subisse une francisation (changement de suffixe), je ne sais pas si c'est le caractère définitif, je le laisse en attendant de trouver mieux.

1 097 Dernière modification par vh (16-08-2015 17:53:55)

Re : les doublets en français

régale(3)régalia (< étym. lat. regalia)


ceste(1)ceston (< étymon lat. cestus)

1 098 Dernière modification par éponymie (16-08-2015 20:50:52)

Re : les doublets en français

vh a écrit:

régale(3)régalia (< étym. lat. regalia)


ceste(1)ceston (< étymon lat. cestus)

La deuxième série est déjà enregistrée, regalia serait à ajouter à une série existante.

Je viens de supprimer la série album/aube (1) et (2) : le premier vient du substantif latin classique, le second de l'adjectif. Comme c'est arrivé d'autres fois, impossible de préciser la nature du lien entre les deux, mais le premier dérive plus que probablement du second. Apparentés non doublets.

J'ai déjà supprimé 3 mots alors que je n'en ai revu que 26. Le grand ménage est commencé.

1 099

Re : les doublets en français

Allez, je ne résiste pas :

macaron (italien, régionalisme campanien mac(c)arone) / macaroni (italien, régionalisme campanien mac(c)aroni pluriel de mac(c)arone)

  • 1 – italien, régionalisme campanien – français moderne (macaron 1552)

  • 2 – italien, régionalisme campanien –  français moderne (macarons 1505, macaroni 1820)

macaroni cf. macaron

1 100

Re : les doublets en français

J'ai revu le A et le Z. Et commence le B.

Finalement, c'est bien plus efficace de traiter les nouvelles propositions au fur et à mesure, donc :

vh message 970 page 39 a écrit:

▀  bras  / brasse (étymon latin brachium/brachia)

Traité depuis belle-lurette.

besace / biasse (latin tardif bisaccia)

  • 1 – latin tardif –  ancien français (ca 1200)

  • 2 – latin tardif – ancien provençal (beasa XVe) – français moderne (1832)

bouche / bouque (latin classique bŭcca)

  • 1 – latin classique –  ancien français (ca 1040)

  • 2 – latin classique – ancien provençal (boca XIIIe) – moyen français (1409)

biasse cf. besace

bouque cf. bouche

bourrin  (français moderne bourrique altéré par changement de suffixe) / bourrique (français moderne emprunté à l'espagnol borrico)

  • 1 – français moderne (1903)

  • 2 – français moderne (1603)

bourrique cf. bourrin

brinde / bringue (allemand bring)

  • 1 – allemand – français moderne (1554)

  • 2 – allemand – francoprovençal fribourgeois – français moderne (1609)

bringue cf. brinde

Messages [ 1 051 à 1 100 sur 1 875 ]

forum abclf » Histoire de la langue française » les doublets en français