Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 29 sur 73)

Flux RSS du sujet

Messages [ 701 à 725 sur 1 810 ]

701 Dernière modification par éponymie (16-03-2015 14:34:51)

Re : les doublets en français

Abel Boyer a écrit:

On n'a pas coutume de parler de doublets pour des mots rattachés à une même hypothétique racine indo-européenne.

Je suppose que greg réagirait en disant que par contre il est de rigueur de le faire pour des mots rattachés à une même hypothétique racine latine.

Et on continue. La force de l'habitude.

Re : les doublets en français

On le fait en général pour toute double filiation assurée à partir d'un mot existant dans une langue, qu'il s'agisse d'un mot grec, d'un mot latin ou d'un mot arabe. Mais on ne connaît pas de mot indo-européen d'où super et hyper, et l'anglais over pendant qu'on y est, proviendraient. On peut simplement émettre des hypothèses.

703

Re : les doublets en français

Tout comme on émet des hypothèses - les étymons non documentés - pour le latin tardif ou vulgaire. Il est probable que certaines soient plus que valides (lois de l'évolution phonétique, comparaisons entre plusieurs langues romanes, etc.), pour d'autres c'est plus aventureux.

Les  deux derniers exemples en date sont *pasticium et *vermiscellus altération supposée - et non documentée - de vermicellus. Pas de filiation assurée dans tout ça. Il faut au moins le signaler.

Re : les doublets en français

Oui, on émet ci et là quelques hypothèses sur des mots du latin ou du bas-latin. Pour l'indo-européen, les hypothèses sont bien plus vastes, pas seulement sur des mots, mais sur l'existence même de cette langue.

705 Dernière modification par vh (17-03-2015 00:54:55)

Re : les doublets en français

À courge/gourde, il faut ajouter cucurbite.
cucurbite : partie enflée d'un alambic, corps d'un alambic; réf. à la forme de courge;  < lat. cucurbita;
http://www.cnrtl.fr/definition/cucurbite
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alambic (description de l'alambic)
Note :
cucurbitacées :  famille botanique de la courge


chair, charogne < lat. carnis
http://www.cnrtl.fr/definition/charogne
http://www.cnrtl.fr/definition/chair

trois, trio
deux, duo
cardon, chardon
geôle, cage

706

Re : les doublets en français

Un cas un peu bizarre :
Stupéfier, stupéfaire.
stupéfié, stupéfait.

Fille légère ne peut bêcher.

707 Dernière modification par vh (17-03-2015 14:14:32)

Re : les doublets en français

goy, gouine
http://www.cnrtl.fr/etymologie/gouine
http://www.cnrtl.fr/etymologie/goy

lérot (zool.), loir (zool.)
http://www.cnrtl.fr/definition/l%C3%A9rot
http://www.cnrtl.fr/definition/loir

cabine, cabane

cymbale, cymballum/cymballon
http://www.cnrtl.fr/etymologie/cymbale
http://www.cnrtl.fr/definition/cymbalum

708 Dernière modification par éponymie (17-03-2015 10:38:54)

Re : les doublets en français


J'ai noté sans vérifier tous les autres mais j'ai tiqué sur celui-ci. La dérivation semblait évidente et effectivement :

Issu d'un latin vulgaire *caronia probable dérivé de caro, carnis « chair »

Donc un mot construit. Apparentés non doublets.

Abel Boyer a écrit:

Oui, on émet ci et là quelques hypothèses sur des mots du latin ou du bas-latin. Pour l'indo-européen, les hypothèses sont bien plus vastes, pas seulement sur des mots, mais sur l'existence même de cette langue.

Dans le cadre d'une révision générale du site, je ferai un peu de statistiques, histoire de voir  mais à mon avis "ci et là" relève de la litote. Avec les doublets qui s'accumulent, on devrait approcher de 800 "vrais" doublets (toutes les couleurs sauf jaune et rouge, pour l'instant nous sommes à 663 "vrais" doublets sur 777 recensés), ça commence à devenir significatif.

Merci vh et yd smile

709 Dernière modification par éponymie (17-03-2015 10:38:16)

Re : les doublets en français

Concernant cage/geole, il me semble qu'ils ont déjà été vus et rejetés. Jes leas ai remis... Il faudrait faire une liste des doublets non admis en repassant au peigne fin les 28 pages de ce sujet. Quelqu'un veut s'y coller ?

abeille/avette (25/615)
abîme/abysse (26/627)
bayer/béer
bigre/bougre/bulgare (27/663)
revoir autoriser/octroyer (carré bleu)
cabane/cabine (29/707)
cage/geole (29/705)
campus à ajouter à camp/champ (26/641)
capitoul/chapitre (28/694)
cardon/chardon (29/705)
carraire/carrière (26/637)
compas/compas/kompa
compte/comput (27/663)
coutre (2)/cutter
croate/cravate
crypte/grotte (24/592)
cucurbite à ajouter à courge/gourde (29/705)
cymbale/cymballon/cymbalum (29/707)
dame/duègne (24/578)
délicat/délié (24/578)
design/dessin,dessein (28/696)
dessiner/designer (28/696)
deux/duo (29/705)
ducat/duché (24/578)
effraie/fresaie/orfraie
enter/imputer (24/597)
entrevue/interview (25/615)
escarper/écharper (23/564)
épagneul/espagnol (27/659)
féal/fidèle (27/663)
feria à ajouter à férie/foire (24/576)
feuille/folio (24/593)
golfe/gouffre (24/596)
gouine/goy (29/707)
gracile/grêle (24/578)
jujube/zizyphe
lérot/loir (29/707)
lé/les (3), lès, lez (26/627)
marche/marque (2) (20/489)
médiateur/médiator (25/621)
muscadin/musacardin (24/576)
pastis/pastiche (28/695)
peso/poids (26/641)
piano/plan (26/641)
pic/pique
piste/pistou (21/507)
pousser/pulser (27/667)
premium/prime (24/576)
préhension/prison (24/578)
putain/pute (27/663)
racine/radis (24/593)
rade (1)/raid (24/596)
rançon/rédemption (24/576)
rapine/ravine (24/585)
ressource/resurgi(e) (28/692)
revoir traitement de réal/régale (types différents de doublets)
ronde/rotonde (26/641)
rustre/rustique
salon/saloon (22/532)
sauce/salsa (26/640)
seiche/sépia (21/504)
senior et sieur à ajouter à seigneur/sire (28/678)
séparer/sevrer (25/618)
serin/sirène (26/644)
soprano/souverain (26/641)
source/surgi(e) (28/692)
sourdre/surgir
souvenir/subvenir
stupéfaire/stupéfier (29/706)
subjection/sujétion
suspens/suspense
trio/trois (29/705)

créance/croyance/crédence
délectant/dillettante
gisant/jacent
probant/prouvant
sachant/savant
vaillant/valant

Carmen/charme (23/562)
Chimène/Simone
Clovis /  Louis / Ludovic
Colorado/coloré
Étienne / Stéphane
fleurie/Floride
Gautier / Walter
Jacob / Jacques / (James)
Pie/pieux (22/537)
Raoul / Rodolphe
Théodoric / Thierry

710 Dernière modification par glop (17-03-2015 14:54:25)

Re : les doublets en français

Faix
http://www.cnrtl.fr/etymologie/faix
Faisceau
http://www.cnrtl.fr/etymologie/faisceau

Du latin fascis

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

711 Dernière modification par vh (17-03-2015 18:07:14)

Re : les doublets en français

François (prénom), Français.
Saint François < it.  San Francesco (le Français, sobriquet)

castrum
alkazar < ar. al-qasr, « forteresse, palais » <lat.  castrum

cadet
caddie, caddy (golf)
http://www.cnrtl.fr/definition/caddie

712

Re : les doublets en français

D'après le cnrtl, "vieux"  vient du latin vetulus qui vient de vetus
et "vétuste" vient de vetustus qui vient lui aussi de vetus.

Je ne sais quoi conclure.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

713

Re : les doublets en français

glop a écrit:

D'après le cnrtl, "vieux"  vient du latin vetulus qui vient de vetus
et "vétuste" vient de vetustus qui vient lui aussi de vetus.

Je ne sais quoi conclure.

Justement, vetulus et vetustus sont deux dérivés de vetus. Leurs descendants ne sont donc pas des doublets puisque la chaine étymologique se termine - ou débute selon les points de vue - avec eux : ce sont des mots construits, un radical - vet - et un suffixe.

Idem pour faisceau qui descend d'un dérivé de l'étymon de faix.

On avait déjà vu alcazar et kzar, castrum est à ajouter. Et on a déjà parlé de cadet/caddie dans un autre sujet. Et tant qu'a faire, ajoutons Francis à la série.

Quoi qu'il en soit, c'est noté. Merci smile

714

Re : les doublets en français

tonneau
tonnelle
tunnel < angl. tunnel < m. fr. tonnelle  (filet de chasse tubulaire)
http://www.cnrtl.fr/etymologie/tunnel
http://etymonline.com/index.php?term=tu … in_frame=0

715 Dernière modification par yd (19-03-2015 14:09:34)

Re : les doublets en français

On avait déjà envers 2 (substantif) et inverse, ne devrait-on pas adjoindre invertir, directement issu de invertere et inverser, dérivé de inverse, lui-même « empr. au lat. inversus, part. passé de invertere (v. invertir) » ?

Un cas un peu plus compliqué, entre converser 2, formé sur conversion, lui-même venu de conversio et convertir, venu de convertere.

Fille légère ne peut bêcher.

716 Dernière modification par vh (19-03-2015 14:18:40)

Re : les doublets en français

rio :
ru
:
<lat. rivus
http://www.cnrtl.fr/etymologie/rio
http://www.cnrtl.fr/etymologie/ru


rivière :
riparia : < lat. sc. Vitis riparia (esp. de vigne d'origine nord-américaine)
< lat. riparia
http://www.cnrtl.fr/etymologie/riparia
http://www.cnrtl.fr/etymologie/riviere

717 Dernière modification par éponymie (19-03-2015 14:15:56)

Re : les doublets en français

Vous l'avez écrit : inverser n'est pas directement issu d'une forme de invertere. Ils sont apparentés mais non doublets. Bis repetita, toujours selon la définition des doublets assez stricte adoptée quasiiment depuis le début.

Idem pour converser/convertir.

P.S.: apports de vh notés. Merci smile

718 Dernière modification par vh (19-03-2015 14:41:03)

Re : les doublets en français

estuaire
étier

< lat. aestuarium
www.cnrtl.fr/etymologie/estuaire
www.cnrtl.fr/etymologie/etier

719 Dernière modification par vh (20-03-2015 03:29:39)

Re : les doublets en français

toron (nav.), tore (géom.) < lat torus http://www.cnrtl.fr/definition/toron http://www.cnrtl.fr/definition/tore

labeur, labour  :<lat. labor

mica, miche, mie <lat. mica (parcelle, miette)

lieu, locus   (anat.) localisation cérébrale : http://www.cnrtl.fr/etymologie/locus

voie, via(prép.) : http://www.cnrtl.fr/definition/via

scalaire (math.), escalier : < lat. scalaria

rinceau, ramuscule : < lat. ramusculus http://www.cnrtl.fr/definition/ramuscule http://www.cnrtl.fr/definition/rinceau

dollar, thaler :

dinar, denier : AJOUTER denar (monnaie de la République de Macédoine)

écu, escudo (monnaie du Portugal) :

lion, leu (monnaie roumaine) :< lat. leo http://www.cnrtl.fr/etymologie/leu

loup, lupus : AJOUTER lupin < lat. lupinus < lat. lupus

api, apy, ache : (bot.) < lat. apium

main, manade (troupeau, lit. poignée [de bêtes]) : < lat. manus

peau, pelisse, pellagre (patholo.) : < lat.  pellis http://www.cnrtl.fr/definition/pellagre

prairie, prée :  < lat. prata
pré < lat.pratum
http://www.cnrtl.fr/definition/pr%C3%A9e

braie, brague : < lat. braca
http://www.cnrtl.fr/etymologie/brague

livre, liber : < lat. liber
http://www.cnrtl.fr/etymologie/liber

720

Re : les doublets en français

▀  ► chevrette / ► crevette (dérivation de chèvre, le second étant la forme normanno-picarde; évolutions parallèles ?)
Mes lectures actuelles semblent indiquer que ces deux mots remontent à un même étymon, capritta, mais je n'ai pas poussé plus loin mes recherches.

L'escrivaillerie semble estre quelque symptome d'un siecle desbordé

721

Re : les doublets en français

Eructer
http://www.cnrtl.fr/etymologie/eructer
Roter
http://www.cnrtl.fr/etymologie/roter

"éructer"vient du latin eructare (rejeter, vomir) alors que roter vient du latin ructare qui veut pourtant dire "éructer"

Une fois de plus Le chat se mord la queue.

Je renvoie la balle.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

722 Dernière modification par vh (21-03-2015 02:36:26)

Re : les doublets en français

rai, rayon, radius (anat.), radian (<angl. radian < lat. radius)
<lat. radius
paume, palme

723

Re : les doublets en français

zénith / azimut, de l'arabe samt, semt
Dauzat, Dictionnaire étymologique

L'escrivaillerie semble estre quelque symptome d'un siecle desbordé

724

Re : les doublets en français

Il semblerait que maska soit, en quelque sorte, un étymon préroman commun à masquer, maculer et mascaret.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

725

Re : les doublets en français

aspargus, asperge : AJOUTER spergule
http://www.cnrtl.fr/etymologie/spergule

Messages [ 701 à 725 sur 1 810 ]



Généré en 0,058 secondes, 73 requêtes exécutées