Sujet : D'où vient le scud ?

Bonjour à toutes et à tous ! smile

J'ai vu, dans Le Monde datant de ce mardi, sur la une, une caricature de Plantu (je ne retrouve pas l'image sur internet) montrant de Villepin tenant Sarkozy dans une lyre en chantant :

Les temps sont rudes.
Tiens ! Prends-toi un scud !
Une nouvelle candidature est à l'étude,
C'est ce que Ségolène appelle la bravitude.
(note: tout est écrit en majuscules)

Je n'ai trouve le mot scud (ou Scud) ni dans le PR, ni dans le TLFi, ni dans le joli dico d'argot du site - mais la recherche d'image de Google m'indique qu'il pourrait s'agir des sortes de missiles.
J'aimerais bien savoir d'où vient ce mot. Merci de me répondre...

Ceci devient vraiment insignifiant. - Pas encore assez.

Re : D'où vient le scud ?

Voilà déjà le dessin :

http://www.plantu.net/dessin/dessin.jpg
Il semblerait que scud, effectivement un missile, vienne du nom donné au nuage amené par un ouragan.

Re : D'où vient le scud ?

Andreas a écrit:

le mot scud (ou Scud)... la recherche d'image de Google m'indique qu'il pourrait s'agir de sortes de missiles.

Il y avait pourtant:
http://en.wikipedia.org/wiki/Scud qui dit presque tout sur le sujet.
«Un scud», dans son sens argotique actuel, est une vacherie ou une vanne lancée sans préambule à une personne qui ne s'y attend pas.

Dernière modification par Bookish Prat (10-01-2007 18:08:41)

« Jeunesse, folies. Vieillesse, douleurs ». Proverbe rom.

Re : D'où vient le scud ?

Le Scud est un missile rendu célèbre lors de la Guerre du Golf de 91.
Wikipédia:
Scud
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, Rechercher
Nuage noir et bas accompagnant les cyclones.

Missile polonais wz.8/K14 (Scud-B)Le Scud est un missile balistique à courte portée développé dans les années 1950 par l'Union soviétique.
La première version fut déployée en 1957. Les Soviétiques le désignaient par R-11, Scud-A est une appellation donnée par l'OTAN. Le missile, développé par le «bureau d'étude» Makeyev, s'inspirait du principe du V2 allemand de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, il n'utilisait pas les mêmes ergols. Comme carburant, l'éthanol était remplacé par du kérosène. Plus important, l'oxygène liquide cédait la place à l'acide nitrique comme oxydant.

Si ce mélange est moins performant dans l'absolu (l'oxygène pur étant bien sûr le meilleur oxydant possible), l'avantage d'utiliser des produits liquides en conditions ambiantes compense largement. Contrairement au V-2, le Scud n'a pas besoin de techniques de cryogénie, ce qui facilite grandement son utilisation.

La deuxième version, désignée Scud-B par l'OTAN, fut déployée à partir de 1965 et était capable de lancer une charge utile (ogive explosive ou à fragmentation, mais aussi arme chimique ou nucléaire) d'une tonne à 300 km (contre 130 km pour le Scud A). Il s'agissait donc d'une arme tactique, destinée à frapper les troupes et infrastructures ennemies en arrière du front.

Le Scud-B fut exporté par l'URSS dans nombre de pays satellites. Les Soviétiques fabriquèrent des Scud-C, -D et -E beaucoup plus avancés mais ils ne furent déployés qu'en petit nombre et pas exportés ; le Scud-B reste de loin la version la plus connue.

Plusieurs pays ayant reçus les Scud B les copièrent, les modifièrent et parfois les exportèrent à leur tour. L'Irak, l'Iran, la Corée du Nord, l'Égypte, la Libye ont tous développés des moyens de production de missiles Scud.

Le nom du Scud reste associé aux deux guerres du Golfe. Son usage fut terrifiant pendant la «guerre des villes», où l'Iran et l'Irak utilisèrent des Scud dotés d'ogives "conventionnelles" contre les centres de population.[1].

À la même époque, les Soviétiques utilisèrent environ 4 000 Scuds en Afghanistan.

    Wikimedia Commons propose des médias sur Scud.

Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Scud »

La faim est l'avenir de l'homme. J'aimais mieux quand c'était la femme.

Re : D'où vient le scud ?

Ah ! C'est donc un anglicisme - je n'avais pas cherché dans ce coin-là.

Merci beaucoup ! smile

Ceci devient vraiment insignifiant. - Pas encore assez.

Re : D'où vient le scud ?

Andreas a écrit:

Ah ! C'est donc un anglicisme - je n'avais pas cherché dans ce coin-là.

Merci beaucoup ! smile

C'est même bien autre chose qu'un «missile polonais» ou un anglicisme à connotation météorologique http://www.weatherpictures.nl/scud.html
Ces ravissantes bestioles sont aussi des scuds! big_smile
http://www.fcps.k12.va.us/StratfordLand … s/scud.htm
http://pathfinderscience.net/stream/img/scud.jpg
Également, sur http://www.answers.com/topic/scud#after_ad1:
scud
intr.v., scud·ded, scud·ding, scuds.
To run or skim along swiftly and easily: dark clouds scudding by.
Le sens de skim along et de scud, donc, est celui d'un déplacement rapide qui effleure une surface. D'où ces scud clouds, nuages bas et rasants qui filent rapidement sous une couche de nuages plus lents . On voit, dès lors, pourquoi des missiles furent nommés «scuds»: ils semblent glisser à grande vitesse en épousant le relief du sol. Les bestioles que l'on nomme «scuds», donnent, elles aussi, l'impression d'effleurer la surface des rochers marins à grande vitesse. 
Nautical. To run before a gale with little or no sail set.
n.
The act of scudding.
Wind-driven clouds, mist, or rain.
A gust of wind.
Ragged low clouds, moving rapidly beneath another cloud layer.
[Possibly from Middle English scut, rabbit, rabbit's tail. See scut1.]
Et là, qq chose me dit que l'on revient au latin ou au français du XIe siècle. big_smile Étonnant, non?

Dernière modification par Bookish Prat (12-01-2007 09:10:49)

« Jeunesse, folies. Vieillesse, douleurs ». Proverbe rom.

Re : D'où vient le scud ?

SKUD (missile soviétique) > escudo > écu = bouclier.

DEFENSE DE CRACHER PAR TERRE ET DE PARLER BRETON. (Le Ministère de l'Éducation Nationale)

8

Re : D'où vient le scud ?

patoiglob a écrit:

SKUD (missile soviétique) > escudo > écu = bouclier.

Toutes les sources paraissent d'accord pour dire que les scuds ont été baptisés ainsi par les Américains, et pas par les Soviétiques ou les Brésiliens. Et pourquoi une arme de jet, destinée à transpercer un bouclier, prendrait-elle le nom d'un bouclier ? Vous avez été trompé par une simple coïncidence de formes.