Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Réflexions linguistiques » Un peu...mais pas vraiment un "peu"

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 7 ]

1 Dernière modification par Icetrance (14-04-2019 03:11:05)

Sujet : Un peu...mais pas vraiment un "peu"

Bonjour mes amis abéciens!

Encore une fois, j'ai une petite question.

Pourriez-vous me dire comment vous entendriez cet impératif Soyez un peu! dans une classe de méditation zen? Il n'y a rien qui suive ce petit "peu".

Je l'entends comme "Juste, soyez".... ou encore "Soyez tout simplement."

Je ne suis pas certain à 100%.  Je vous demande donc très gentiment de vous déranger pour m'éclairer un peu.

Salut!

2

Re : Un peu...mais pas vraiment un "peu"

Icetrance a écrit:

Bonjour mes amis abéciens!

Encore une fois, j'ai une petite question.

Pourriez-vous me dire comment vous entendriez cet impératif Soyez un peu! dans une classe de méditation zen? Il n'y a rien qui suive ce petit "peu".

Je l'entends comme "Juste, soyez".... ou encore "Soyez tout simplement."

Je ne suis pas certain à 100%.  Je vous demande donc très gentiment de vous déranger pour m'éclairer un peu.

Salut!

En effet si le verbe être est employé seul, de façon absolue, il signifie exister, vivre.
"Soyez un peu!" dans le contexte que vous citez, est sans doute une injonction à vivre vraiment pleinement, à intégrer son essence, au moins un instant; et donc de ne pas céder aux divertissements qui entraînent à la périphérie de la conscience."

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : Un peu...mais pas vraiment un "peu"

Merci beaucoup pour votre réponse, Ylou!

Soyez tout sompliment alors....ne vous battez pas pour contrôler, maîtriser....s'il vous plaît, lâchez prise....

Oui, ça y est.

Re : Un peu...mais pas vraiment un "peu"

"Soyez un peu!" dans le contexte que vous citez, est sans doute une injonction à vivre vraiment pleinement,

Je vois une certaine incompatibilité entre le pleinement et le un peu.
A moins qu'il ne s'agisse d'un défi, comme chez Molière (Femmes savantes III, IV) :

HENRIETTE
    Moi, ma mère ?

PHILAMINTE
Oui, vous. Faites la sotte un peu.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Un peu...mais pas vraiment un "peu"

Je l'imagine dans le sens où ce un peu marquerait bien l'impatience ou encore l'enthousiasme.

Essayez un peu!

Faites-le un peu!

Donc,

Soyez un peu!

6

Re : Un peu...mais pas vraiment un "peu"

Ou simplement : un peu serait déjà bien.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

7 Dernière modification par Icetrance (15-04-2019 18:15:24)

Re : Un peu...mais pas vraiment un "peu"

Ylou a écrit:

Ou simplement : un peu serait déjà bien.

Oui, dans le sens d'exister tout simplement sans effort.

J'ai, depuis toujours, l'impression que ce "un peu", pas pris dans son sens littéral,  peut renforcer une affirmation ou remarque dans un énoncé impératif.  On commande à quelqu'un de faire quoi que ce soit sans faire de chichis - d'où ce "un peu". 

C'est bel et bien le contexte qui éclaire le bon sens de "un peu" dans un tel énoncé.

Mais le problème pour moi est de faire confirmer mon intuition dans ce contexte particulier, malgré les paroles d'un bon dico.

Messages [ 7 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Réflexions linguistiques » Un peu...mais pas vraiment un "peu"



Généré en 0,059 secondes, 57 requêtes exécutées