Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » Huysmans - droits douteux - lesquels ?

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 9 ]

1 Dernière modification par aCOSwt (12-03-2019 01:37:28)

Sujet : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

Bonjour, long time no see, & so weiter!

Huysmans in Là-bas écrit, (entre autres choses) :

"Lyon est aussi le refuge du mysticisme, le havre des idées préternaturelles et des droits douteux."

Quelque ABCéien(ne) saurait-il (ou -elle) me dire auxquels droits-douteux ce cher Charles faisait-il allusion ?
Un bien banal atavisme m'a poussé à spéculer autour des privilèges un temps accordés aux imprimeurs, mais bon... sans plus de conviction. Ergo :

Je m'en remets aux ceusses que je sais, ici, sçavoir très mieux que moi!

Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

Demandez au cardinal Barbarin !

3 Dernière modification par vh (12-03-2019 11:57:19)

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

Il faut que ce soit avant 1895.

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

Il y a des traditions qui remontent assez loin !

5 Dernière modification par aCOSwt (12-03-2019 23:55:04)

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

Abel Boyer a écrit:

Demandez au cardinal Barbarin !

Ha bhé c'est ce que j'avais cru déjà représenté par "les idées préternaturelles".
Les droits douteux redoubleraient la référence ?

Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!

6 Dernière modification par P'tit prof (13-03-2019 00:48:51)

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

Consultons le Tlfi, article PRETERNATUREL :

PRÉTERNATUREL, -ELLE, adj.
Qui est en marge des lois naturelles, comme dépassant les possibilités d'une nature donnée (d'apr. LAL. 1968). Lyon est aussi le refuge du mysticisme, le havre des idées préternaturelles et des droits douteux (HUYSMANS, Là-bas, t.2, 1891, p.200). Les faits «normaux» et pathologiques peuvent simuler les phénomènes mystiques, surnaturels et préternaturels; ils les accompagnent aussi fréquemment (AMADOU, Parapsychol., 1954, p.312).
THÉOL. Dons préternaturels. Dons accordés par Dieu à Adam pour le perfectionner dans sa nature (domination de la raison sur la concupiscence, exemption de la maladie et de la mort), et perdus par le péché originel. L'homme actuel a en naissant la simple «carence» ou absence des dons surnaturels ou préternaturels d'Adam (Théol. cath. t.4, 1 1920, p.869).

Les grands esprits se rencontrent : nous retrouvons ici la phrase de Huysmans ! L'oblat de Ligugé verrait donc dans Lyon un nid d'hérésies diverses et variées.
C'est à Lyon que Pierre Valdo fit ses premiers prêches, à Lyon que les calvinistes fondèrent une éphémère République, à Lyon que les Canuts s'insurgèrent — pour défendre des droits que le héros qualifie de douteux, mal établis.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

7 Dernière modification par aCOSwt (13-03-2019 00:35:47)

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

P'tit prof a écrit:

à Lyon ue les Canuts s'insurgèrent — pour défendre des droits que le héros qualifie de douteux, mal établis.

Je n'y avais pas songé mais, oui! C'est effectivement très plausible.
(au bémol près, mais ce n'est pas bien grave, que cela ne vient pas de la bouche du héros (Durtal) mais de des Hermies.)
Des Hermies qui sort effectivement quelques paragraphes plus haut une diatribe sur le socialisme et autres billevesées des ouvriers ignares et haineux.

Merci P'tit prof pour votre éclairage.

EDIT : En poussant le bouchon... 1864... abolition du délit de coalition et instauration du droit de grève... Pourrait-on penser que c'est à ce droit que Huysmans fait, encore plus précisément, référence ?

Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

En 1891, Huysmans n'est pas encore oblat.

D'autre part, je ne donnerais pas un sens social à l'expression "droits douteux" vu le contenu du paragraphe où elle figure. C'est l'adjectif préternaturel qui en est la clé de voûte : il exprime bien les pratiques spirituelles à la marge (cf. la définition et l'étymologie du mot) prêtées par des Hermies à certains lyonnais. Ceux-ci, en dépit des apparences extérieures de la ville et de ce que laisseraient croire les habitudes bigotes de ses bourgeois (fin du §), s'arrogent le "droit" d'exercer des pratiques "douteuses", aux frontières de la sorcellerie ou de la magie noire d'un côté, du mysticisme proprement religieux de l'autre.

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

Re : Huysmans - droits douteux - lesquels ?

... ou le droit que s'est arrogé le laïc Valdo de traduire les Evangiles...

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Messages [ 9 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » Huysmans - droits douteux - lesquels ?



Généré en 0,049 secondes, 89 requêtes exécutées