Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

1 911

Chrisor :
Trouvez-vous ces associations non onomatopéiques (ex. BL=lumière) dans les langues non indo-européennes ? Je n'ai rien vu de cela dans les langues non indo-européennes avec lesquelles j'ai été en contact (chinois, langues amérindiennes).

PS : Les trouvez-vous en hindi, pourtant indo-européen ?
http://www.indeartsetculture.fr/medias/ … ancais.pdf

1 910

Tous les codons de la langue de l'inconscient possèdent deux sens :  it  = mouvement/fixation et ex = hors de/notion de développement (avec cassure ?).   Ce deuxième sens reste à préciser.

1 909

Ex mouvement hors de depuis la langue latine, certes, mais qui ressent de nos jours hors de dans examen, exact, exécrer, exécuter, même si c'était limpide pour les Latins ? On peut, bien sûr, trouver des astuces pour les rattacher au concept de sortie, d'émergence, mais ce n'est pas le ressenti spontané.

1 908

L'inconscient a une définition d'exit proche de celle de la conscience : exit = it - ex soit mouvement hors de.

1 907

Pour aller dans le sens de Glop, qui, (oh le pauvre!), ne savait pas ce que signifie "exit" lol  :
Lors d'une analyse de poème par exemple, on voit bien que selon le sens porté par le texte, tels retours de sons se rassemblent autour d'une image ou d'une impression qui peut changer parfois radicalement.
Difficile de trouver comme ça un exemple précis, mais j'y pense.

1 906

vh a écrit:

À mon avis, Frexit suggère plutôt fracture, en français et en anglais (cf. angl. fracking)

Oui  mais  c'est le codon fr uniquement qui évoque cette notion de fracture.

1 905

glop a écrit:

Pour ma part, je n’ai pas lu Saussure et je n’ai jamais compris pourquoi il vous obsède à ce point. Ce n’est pas l’œuvre de Saussure qui m’a empêché d’être convaincu par votre théorie qui, loin d’être dénuée d’intérêt, se veut dirais-je "à tort", universelle.

Dans le mot (acronyme) "BREXIT" J’entends malgré moi le mot "break" et le mot "excitation" mais ça n’aurait peut-être pas été si l’Angleterre avait quitté l’union européennes dans la sérénité. Ces sensations verbales ne naissent-elles pas, au moins en partie, après que les mots se sont formés?


L'un des sens du codon ''br'' renvoie à la notion de fracture, de ligne brisée et le codon fr évoque aussi la fracture et surtout le schème de vague que l'on rencontre dans frissons, froid, frisette (minivague)...
Le ''Xit'' de Brexit ou Frexit indique un mouvement qui multiplie (la fracture).

1 904

À mon avis, Frexit suggère plutôt fracture, en français et en anglais (cf. angl. fracking)

1 903

Cela occasionnerait des frictions et nous en ferions les frais!

1 902

Et espérons qu'il n'y aura jamais de Frexit !



Généré en 0,146 secondes, 44 requêtes exécutées