Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

(Page 2 sur 2)

forum abclf » Jeux de mots... » Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Flux RSS du sujet

Messages [ 51 à 100 sur 100 ]

51 Dernière modification par vh (06-08-2019 23:05:36)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

La statue en porcelaine est maintenant en mille morceaux.  Fallait-il que tu laquasses ?
(Verre laquer)

52 Dernière modification par vh (26-11-2019 16:30:47)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Crever ? Fallait-il que tu bannisses la consommation de crabes, crevettes, écrevisses...
;)

http://www.conjugaison.com/verbe/crever.html
{crevasses, pas crevisses, bien sûr. ;) }

53 Dernière modification par glop (23-05-2020 09:32:54)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Comment auriez-vous voulu que je rejoignisse et que j'oignisse mes ouailles en pareilles circonstances répondit-il la main crispée sur le combiné téléphonique du presbytère.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

54

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Un grand classique carabin :

« Docteur, ma femme est clouée au lit ; j’aimerais que vous la vissiez. »

55 Dernière modification par vh (23-05-2020 17:05:37)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

« Docteur, ma femme est clouée au lit ; j’aimerais que vous la vissiez. »

Voir n'est-il pas dans le passé ? Alors, ce qui suit serait correct, mais c'est  bizarre.
j’aimerais que vous la vissiez hier.

Ce qui suit ne serait-il pas mieux ?
Docteur, ma femme est clouée au lit; j’aurais aimé que vous la vissiez hier.

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

vh a écrit:

« Docteur, ma femme est clouée au lit ; j’aimerais que vous la vissiez. »

Voir n'est-il pas dans le passé ? Alors, ce qui suit serait correct, mais c'est  bizarre.
j’aimerais que vous la vissiez hier.

En fait, voir est dans le futur immédiat, mais dans la dépendance d'un conditionnel présent (j'aimerais), il était d'usage de mettre le verbe au subjonctif imparfait (vissiez).
Cette possibilité est celle qui interloque notre ami Goofy dans ses nombreux messages sur Dumas fautif !
Rappel de Wikipedia :

Cas spécial du conditionnel présent

L'arrêté ministériel du 31 juillet 1900 (modifié par l'arrêté ministériel du 26 février 1901) indique, à propos des copies d'élèves4 :

    « On tolérera le présent du subjonctif au lieu de l'imparfait dans les propositions subordonnées dépendant de propositions dont le verbe est au conditionnel. Exemple : il faudrait qu'il vienne ou qu'il vînt »

En 1976, un nouvel arrêté permettra aux mêmes d'utiliser le subjonctif présent en lieu et place du subjonctif imparfait.

Le conditionnel présent pouvait être suivi soit du subjonctif présent, ou du subjonctif imparfait. Il y avait cependant à l'usage une différence entre les deux, que l'on pouvait percevoir plus clairement en se référant aux deux valeurs qu'il pouvait prendre. En effet, le conditionnel présent en français recouvre les deux notions de potentiel et d'irréel du présent en grammaire latine. Dans le premier sens, on pouvait le faire suivre du subjonctif présent, alors que dans le second l'imparfait s'imposait. Ainsi, la différence entre « Mieux vaudrait que le comité se prononçât en toute sérénité. » et « Mieux vaudrait que le comité se prononce en toute sérénité. » résidait dans le degré de probabilité de la subordonnée. Dans le premier exemple, il s'agissait d'un vœu pieux (le locuteur pense que le comité est incapable de se prononcer en toute sérénité), tandis que le deuxième était plus optimiste (le locuteur a bon espoir de voir l'événement se réaliser).

Exemples :

    « Il faudrait que tu rangeasses ta chambre. » laissait la liberté à la personne à qui l'on s'adressait de ranger sa chambre ou non. Il s'agissait plutôt d'un conseil.
    « Il faudrait que tu ranges ta chambre. » avait une valeur plus impérative. Le locuteur pensait très sérieusement que la personne à qui il s'adressait allait ranger sa chambre, ou du moins il le lui intimait plus vivement que dans la première tournure. Il s'agissait plus nettement d'un ordre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Subjoncti … n%C3%A7ais

57

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Vous aurait-il fallu des nerfs d’acier pour que vous ma poignardassiez ?

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

58 Dernière modification par vh (03-06-2020 00:01:27)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

- Fallait-il que, tes histoires, tu les salasses ?
- Non, je ne raconte jamais d'histoires salaces.

https://www.cnrtl.fr/definition/salace

59 Dernière modification par vh (03-06-2020 21:46:47)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Pour savoir que j'étais devin, il fallait que vous le devinssiez.
(verbe devenir)

60

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Un fil si intéressant, si plaisant ! Je suis en admiration devant tant d'imagination, la vôtre en particulier, vh.
Un détail : je me demande si, dans ce message numéroté 25, de l'an dernier, vous n'aviez pas substitué « l'aimasses » à « la massasses ».

vh a écrit:

Tu voulais les épouser de force. Fallait-il, qu'à l'autel, tu les menasses ? (mener)
Il ne fallait pas que j'eusse du vin dans le métro et le busse. (boire).
Tu aimais Vénus pour ses appas. Fallait-il que tu l'aimasses ? (masser) wink

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

61 Dernière modification par vh (04-06-2020 13:56:22)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Non, pas du tout.

..pour ses appas. Fallait-il que tu l'aimasses ?
..pour ses appas. Fallait-il que tu les masses
(...que tu  masses ses appas)

62 Dernière modification par glop (04-06-2020 14:16:24)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

@ vh

C'est ce qui s'appelle plussoyer

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

63

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

VH a écrit:

pour ses appas. Fallait-il que tu l'aimasses ?
pour ses appas. Fallait-il que tu les masses

Plussoyons ! Et pourquoi pas :

... pour ses appas. Fallait-il que tu les massasses ?

elle est pas belle, la vie ?

64 Dernière modification par glop (04-06-2020 20:24:01)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Quand à vos appâts généreux, il serait dommage que vous les émaciassiez.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

65 Dernière modification par vh (05-06-2020 22:58:44)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

https://www.real-world-physics-problems.com/images/skiing_downhill_1_edit.jpg
Il ne fallait pas que tu chusses.
(verbe choir)

66 Dernière modification par vh (06-06-2020 18:08:18)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Pour que je crusse mon âge, fallait-il que je crûsse.



https://la-conjugaison.nouvelobs.com/du … roitre.php
https://la-conjugaison.nouvelobs.com/du … croire.php

67 Dernière modification par vh (16-06-2020 15:29:33)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

- Les peigner et les teindre ?
- Fallait-il que tu  les peignasses, les cheveux et les tignasses ?


https://la-conjugaison.nouvelobs.com/du … eindre.php

68

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

vh a écrit:

- Les peigner et les teindre ?
- Fallait-il que tu  les peignasses, les cheveux et les tignasses ?


https://la-conjugaison.nouvelobs.com/du … eindre.php

ça s'adresse à Boris Johnson big_smile

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

69

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Si vous n'étiez pas de Paris, fallait-il que vous en provinssiez?

70 Dernière modification par Lévine (30-08-2020 11:25:27)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

vh a écrit:

https://www.real-world-physics-problems.com/images/skiing_downhill_1_edit.jpg
Il ne fallait pas que tu chusses.
(verbe choir)

... ni que tu chiasses.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

71 Dernière modification par vh (30-08-2020 20:24:10)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Invincible ? Il fallait que vous vinssiez

72 Dernière modification par vh (09-09-2020 18:01:34)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Pour qu'ils en convinssent,
Il fallait surtout que des gens cons vinssent.

73

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Si tu n'es pas Russe, fallait-il que tu le parusses?

74 Dernière modification par vh (30-10-2020 03:12:17)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

En Bourgogne, fallait-il que tu mangeasses avec la soupe, les morceaux de pain et les trempusses.


trempusse : (Bourgogne) Pain trempé dans de l’alcool

75 Dernière modification par vh (25-12-2020 07:01:26)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Fallait-il que tu la réprimandasses pour la pluie et la brimasse ?


https://fr.wiktionary.org/wiki/brimasse
brimasse : sorte de crachin

76

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

"Il ne fallait pas que, dans les latrines, je fumasse", dit Duduche au surgé qui l'était devenu.

77

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Il prît mon sucre sans que je le susse.

78

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Il prît mon sucre sans que je le susse.

   Excellent, mais je propose deux remarques :

  - une correction : Il prit (passé simple) ;
  - une suggestion (suggestive) : mon sucre d'orge !

elle est pas belle, la vie ?

79 Dernière modification par Chover (20-11-2021 15:51:04)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

C'est la raréfaction de l'imparfait du subjonctif, me semble-t-il, qui a favorisé la blague, pour ne pas dire la connotation coquine. À l'époque classique, du fait du respect de la concordance des temps, l'imparfait du subjonctif « susse » ne provoquait peut-être guère le sourire qu'il provoque aujourd'hui. Après « il faut que je le… », [sys] ne pouvait venir que du verbe sucer, tandis qu'à la suite de « il faudrait que je le… », « il fallait que je le… », « il fallut que je le… », « il aurait fallu que je le… », il ne pouvait s'agir que de « savoir », « sucer » donnant « suçasse » après ces tournures contenant du passé ou du conditionnel.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

80 Dernière modification par vh (21-11-2021 03:23:53)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Fallait-il qu'il arrachât l'épée de la reine et la ceignît.
https://external-content.duckduckgo.com/iu/?u=https%3A%2F%2Ftse1.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP.sliZWNzAp9XTH-YOZxs6PAAAAA%26pid%3DApi&f=1



(ceindre une épée : l'attacher à la taille )

81 Dernière modification par chrisor (11-01-2022 22:22:42)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Chover a écrit:

C'est la raréfaction de l'imparfait du subjonctif, me semble-t-il, qui a favorisé la blague, pour ne pas dire la connotation coquine.

«Docteur, ma femme est clouée au lit, j’aimerais que vous la vissiez demain » "Le Directeur de la clinique fut amoureux d'elle sans qu'elle le susse ou se méfiasse? Il semblait insensé qu'il pût autant la désirer ! Il eut fallu que je conçusse l'allèchement de ses charmes!

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme !

82 Dernière modification par vh (12-01-2022 01:00:20)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Fallait-il qu'ils fissent, comme des experts, les pas polonais et les parussent ?https://external-content.duckduckgo.com/iu/?u=https%3A%2F%2Ftse4.mm.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP.4IWOSRkTEg7Gogy5TsU3bAAAAA%26pid%3DApi&f=1


Fallait-il qu'il missent dans les sacs les billets de banque et les liassent ?https://thumbs.dreamstime.com/t/piles-de-euro-billets-de-banque-67935591.jpg

83 Dernière modification par vh (06-03-2022 05:12:56)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Tu voulais surfer sous l'eau ? Fallait-il que tu surfasses ?
https://www.surferdad.co.uk/wp-content/uploads/2012/08/alana-blanchard-underwater-150x150.jpg

84

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

chrisor a écrit:

Le Directeur de la clinique fut amoureux d'elle sans qu'elle le susse ou se méfiasse? Il semblait insensé qu'il pût autant la désirer ! Il eut fallu que je conçusse l'allèchement de ses charmes!

Ne m'en veuillez pas, mais je ne peux, du fait du titre de ce fil, laisser passer ce que vous écrivîtes là en janvier dernier et que je découvre aujourd'hui. Pardon. Il me semble devoir modifier le passage ainsi :

Le Directeur de la clinique fut amoureux d'elle sans qu'elle le sût ou se méfiât ? Il semblait insensé qu'il pût autant la désirer ! Il eût fallu que je conçusse l'allèchement de ses charmes.

que je susse
que tu susses
qu'il, qu'elle sût
que nous sussions
que vous sussiez
qu'ils, qu'elles sussent

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

85 Dernière modification par vh (13-03-2022 00:49:24)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

.

86 Dernière modification par vh (13-03-2022 02:21:47)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Ce livre, nous ne l'avions pas. Fallait-il que nous lussions ?

Les corvées, fallait-il que les feignasses les feignissent ?

Fallait-il que tu fisses comme mouettes rieuses et risses ?


risse : sorte de mouette

87

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

vh a écrit:

Vous faites erreur. Il est  question du verbe chambrer, pas embrasser. wink

Verbe AMBRER :  Imparfait du subjonctif
    que je chambrasse
    que tu chambrasses
    qu'il chambrât
    que nous chambrassions
    que vous chambrassiez
    qu'ils chambrassent

Voir plus : malanguefrancaise.com

88

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

jackbabika a écrit:
vh a écrit:

Vous faites erreur. Il est  question du verbe chambrer, pas embrasser. wink

Verbe AMBRER :  Imparfait du subjonctif
    que je chambrasse
    que tu chambrasses
    qu'il chambrât
    que nous chambrassions
    que vous chambrassiez
    qu'ils chambrassent

Voir plus : malanguefrancaise.com

Difficile à suivre pour le visiteur occasionnel que je suis, à moins que je doive changer mes lunettes.
• Je ne vois pas où vh a écrit « Vous faites erreur. Il est question du verbe chambrer, pas embrasser ».
• Pourquoi conjugue-t-on le verbe chambrer sous le titre AMBRER ?
• N'aviez-vous pas plutôt à l'esprit lalanguefrançaise.com que malanguefrancaise.com ?

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

89

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Je crois plutôt que jackbabika a oublié un le C de "chambrer" en faisant escale à Hambourg.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

90

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

lol

J'essaie de fournir ici la binette « lol » mais j'obtiens le dessin d'une petite page pliée au coin, à côté des lettres l, o et l. Pas de binette. Et cela vaut pour les binettes publiées par les autres intervenants, qui, eux, cependant, ne voient peut-être pas la même chose que moi.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

La binette apparaît bien sur mon écran.
Vérifiez que dans votre "profil", "paramètres", la case "afficher les binettes comme icônes" est bien cochée.

92

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Merci, Abel. Mais « Afficher les binettes comme icônes » est bien coché : je n'ai rien modifié de mon profil depuis longtemps, tandis que la disparition des binettes date de quelques semaines.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Probablement à la suite d'une mise à jour de l'ordinateur ou du téléphone qui a, comme c'est souvent le cas, détruit quelques passerelles. Je ne suis malheureusement pas compétent du tout pour vous aider.

94 Dernière modification par vh (14-06-2022 07:34:59)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

À vendre du fromage, il ne pouvait pas s'empêcher de puer le livarot.
Fallait-il qu'il le pût ?

95 Dernière modification par vh (13-07-2022 01:48:37)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Faire l'idiot à table était une tradition familiale. Fallait-il que j'imitasse le père
et le fisse ?

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Hum ! Du verbe "fisser" ? Sinon, c'est "le fît".

97

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Merci. C'est corrigé.

98

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Excusez-moi : « faire » donne bien « que je fisse » (que tu fisses, qu'elle, qu'il, qu'on fît) à l'imparfait du subjonctif.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Oui bien sûr. 'vh' a corrigé son message initialement fautif : la version initiale comportait un "il fisse".

100 Dernière modification par vh (19-09-2022 18:06:29)

Re : Blagues avec l'imparfait du subjonctif

Donner un synonyme de mauvais lit ?
Encore fallait-il que vous le pussiez.

Messages [ 51 à 100 sur 100 ]

forum abclf » Jeux de mots... » Blagues avec l'imparfait du subjonctif