Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

forum abclf » Internet et informatique » Le mégadictionnaire de la langue française

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 19 ]

Sujet : Le mégadictionnaire de la langue française

Découvrez l'évolution du dictionnaire des homophones devenu Dicthographe puis mégadictionnaire dans ce livret : https://lewebpedagogique.com/megadictio … rtient.pdf

Vous pouvez utiliser et/ou télécharger le mégadictionnaire à cette adresse : https://lewebpedagogique.com/megadictio … francaise/

Celles et ceux qui veulent participer au mégadictionnaire de la langue française peuvent le faire dans ce sujet : corrections, ajouts de mots ou de liens, de prolongements, de précisions...

Le mégadictionnaire de la langue française.

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Bonjour,

je me suis contenté de la lettre A où j'ai été voir un mot qui m'avait beaucoup amusé abacus, j'ajouterais quelque chose à la définition entre parenthèse, du genre dans l'abondante littérature traitant de cet ordre à partir du XIXe siècle parce que, historiquement parlant, c'est une fumisterie.

Vous dites aussi que les mots sont présentés par famille

Les mots sont groupés par famille étymologique, c’est-à-dire par référence à une origine commune.

mais dans les mots de la famille de reculer, je ne vois pas la référence à cul, dans reculotter, je ne vois pas culotte qui renvoie à son tour à cul (tout comme culot).

En fait, mettre le mot de base qui est à l'origine de la forme d'un mot par dérivations successives. Ce n'est pas forcément évident au premier coup d'oeil : la préposition chez et le substantif case sont de la même famille. J'imagine que vous vous préoccupez du langage contemporain et que l'histoire des mots en soi est secondaire mais je vais chez les Brambilla pourrait se dire en italien vado a casa Brambilla. Pour dire que ce n'est pas inintéressant de spécifier cette origine commune. Mais j'ai mal choisi mon exemple puisque chez n'est pas dans votre dictionnaire.

Par contre si je regarde chair et carnage, de ce point de vue, c'est mieux fait.

Encore une fois, bravo pour le travail.

3

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

éponymie a écrit:

Bonjour,

je me suis contenté de la lettre A où j'ai été voir un mot qui m'avait beaucoup amusé abacus, j'ajouterais quelque chose à la définition entre parenthèse, du genre dans l'abondante littérature traitant de cet ordre à partir du XIXe siècle parce que, historiquement parlant, c'est une fumisterie.

Malheureusement, je ne peux pas ajouter ce lien car il n'est opérationnel que si l'on est connecté.

Vous dites aussi que les mots sont présentés par famille [...]. Mais j'ai mal choisi mon exemple puisque chez n'est pas dans votre dictionnaire.

"chez" est bien dans le mégadictionnaire.

Par contre si je regarde chair et carnage, de ce point de vue, c'est mieux fait.

En raison des nombreuses difficultés qui m'ont contraint à modifier plusieurs fois la forme du site, la recherche étymologique (basée sur le CNRTL) n'est réalisée que pour une partie des mots. Cependant, elle figure pour les mots cul et culotte.

Merci pour vos encouragements.

Le mégadictionnaire de la langue française.

4 Dernière modification par éponymie (17-09-2021 13:24:05)

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Je suis désolé : effectivement, j'ai trouvé ce chez que je n'ai pas trouvé la première fois (je faisais une recherche de caractère), et il est bien associé à case.

Pour Abacus, je voulais dire que la défintion me semble fausse

un abacus : le sceptre que portait le grand maitre des templier

et qu'il vaudrait mieux

un abacus : le sceptre que portait le grand maitre des templier selon l'abondante littérature traitant de cet ordre à partir du XIXe siècle, le terme n'est pas attesté avant.

je ne me préoccupais pas des liens qui, vu que j'étais connecté au moment de la consultation, fonctionnaient parfaitement.

Pour le reste, je parlais des mots reculer et reculotter qui ne renvoyaient pas à cul mais là encore, mea massima culpa, au moins pour reculer, il y a bien renvoi à cul. Mais il faut aller le chercher à la fin de la série de mots.

je n'ai décidément pas le temps d'examiner sérieusement votre travail : je voulais le faire au moins un petit peu mais je vois que, ayant d'autres préoccupations, je n'arrive pas à ne pas lire en diagonale, à lire suffisamment attentivement donc.

Par contre je crois qu'il serait utile de changer la présentation et de mettre immédiatement la famille du mot.

recul, reculade, reculage, reculé, reculée, reculement, reculer, à
reculons
voir : cul

Je suppose qu'il est possible de faire une recherche sur regroupement de pdf, ainsi "voir : cul" rendrait immédiatement

accul, acculé, acculée, acculement, acculer
enculade, enculage, enculé, enculer, enculerie, enculeur
recul, reculade, reculage, reculé, reculée, reculement, reculer, à
reculons

sans parler de tous les mots de la famille que l'on peut trouver à la lettre C. Mais je me rends parfaitement compte du boulot que ça représente (je n'ai pas réussi à remanier entièrement les pages du site sur les doublets, et le volume de données est évidemment bien moindre).

Ceci dit, je me carapate et espère que vous trouverez des contributeurs moins superficiels que moi.

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

éponymie a écrit:

Pour Abacus, je voulais dire que la défintion me semble fausse

un abacus : le sceptre que portait le grand maitre des templier

et qu'il vaudrait mieux

un abacus : le sceptre que portait le grand maitre des templier selon l'abondante littérature traitant de cet ordre à partir du XIXe siècle, le terme n'est pas attesté avant.

Voir ce fil :
https://www.languefrancaise.net/forum/v … 66#p124266

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Oui, c'est le lien auquel renvoit le mégadico, également présent dans le message 2 (une fumisterie).

7

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Merci pour ces commentaires.
Effectivement le lien pour abacus vers ce forum est déjà dans l'extrait du site "Les doublets en français". J'ai ajouté votre définition dans la mise à jour (dans les prochains mois) dont vous trouverez un aperçu (évidemment provisoire) à cette adresse : https://lewebpedagogique.com/megadictio … 170921.pdf
Je ne peux pas modifier la présentation comme vous le suggérez car les listes initiales correspondent à l'index.
J'avais commencé à réaliser des "familles de mots" que j'intégrerai si possible dans le mégadictionnaire. Mon premier objectif est de simplifier au maximum la présentation afin de faciliter le téléchargement.
Quant au regroupement des pdf, cela supposerait de rééditer l'ensemble (100 MO) à chaque mise à jour. C'est donc trop complexe pour l'instant.
Je rappelle que chacun peut ouvrir les fichiers, après téléchargement, avec Libre Office et donc les modifier à sa guise.

Le mégadictionnaire de la langue française.

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Dictho a écrit:

Quant au regroupement des pdf, cela supposerait de rééditer l'ensemble (100 MO) à chaque mise à jour. C'est donc trop complexe pour l'instant.

Ce que j'entendais par regroupement de pdf : une imprimante virtuelle qui génère un pdf à partir de plusieurs permettrait de faire des recherches facilement.

J'ai essayé de regrouper les lettres A, C et R et j'ai dû achever mon pdf creator. Effectivement vos fichiers de base sont lourds, mais gagner 40% de volume semble assez facile (je l'ai fait pour la lettre C, de 12,32 MO à 7,72) et une compression de qualité avec un volume encore plus réduit est certainement possible aussi mais probablement avec une option payante.

Point besoin que ce soit vous aui regroupiez vos 24 fichiers ensemble donc, mais fournir des versions plus légères me semblerait judicieux. Ce serait fastidieux pour les usagers de compresser 24 fichiers à chaque fois qu'il y a une mise à jour pour se reconstituer un fichier de base unique.

9

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

éponymie a écrit:
Dictho a écrit:

Quant au regroupement des pdf, cela supposerait de rééditer l'ensemble (100 MO) à chaque mise à jour. C'est donc trop complexe pour l'instant.

Ce que j'entendais par regroupement de pdf : une imprimante virtuelle qui génère un pdf à partir de plusieurs permettrait de faire des recherches facilement.

J'ai essayé de regrouper les lettres A, C et R et j'ai dû achever mon pdf creator. Effectivement vos fichiers de base sont lourds, mais gagner 40% de volume semble assez facile (je l'ai fait pour la lettre C, de 12,32 MO à 7,72) et une compression de qualité avec un volume encore plus réduit est certainement possible aussi mais probablement avec une option payante.

Point besoin que ce soit vous aui regroupiez vos 24 fichiers ensemble donc, mais fournir des versions plus légères me semblerait judicieux. Ce serait fastidieux pour les usagers de compresser 24 fichiers à chaque fois qu'il y a une mise à jour pour se reconstituer un fichier de base unique.

Effectivement. Pour ceux qui veulent le réaliser, je conseille d'utiliser Libre Office en ouvrant les fichiers en traitement de texte puis de les exporter au format pdf. Pour un dictionnaire complet, je suggère de supprimer les index.
Cependant, il me reste les lettres T à Z à mettre à jour (problèmes de présentation suite au changement de site). Je prévois de tenter l'expérience l'an prochain.

Le mégadictionnaire de la langue française.

10

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

La répartition bacheler/va(s)let est à revoir : au XIIème siècle s'entend, ces deux jeunes gens sont nobles et aspirent à devenir chevalier : ils sont écuyers ou au service d'un chevalier. La différence est que v(sl)et prend ensuite un sens plus large

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

11

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Lévine a écrit:

La répartition bacheler/va(s)let est à revoir : au XIIème siècle s'entend, ces deux jeunes gens sont nobles et aspirent à devenir chevalier : ils sont écuyers ou au service d'un chevalier. La différence est que va(sl)et prend ensuite un sens plus large

J'ajoute votre contribution avec le lien https://www.languefrancaise.net/forum/v … ?id=15294. Cela vous convient-il ?

Le mégadictionnaire de la langue française.

12

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Oui, je vous en prie.

A propos du bacheler, vous pourriez faire entrer les termes chaser et chasement dans votre dictionnaire.

Certes ces termes renvoient à des réalités aujourd'hui disparues, mais ils apparaissent dans des ouvrages historiques modernes.

A l'origine (XIème siècle), un bacheler peut combattre comme un chevalier (dans la CdR, des bacheler font partie de l'armée de Charlemagne), mais il n'est pas chasé (casatus), c'est à dire qu'il n'est pas encore pourvu d'un fief.

Par la suite (XIIIème ?), le chasement s'appliquera aussi au non noble qui a reçu une terre en viager.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

13

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Voici pour vérification, le texte inséré pour la prochaine mise à jour (avec le même lien).

Lévine a écrit:

À l'origine (XIème siècle), un bacheler peut combattre comme un chevalier (dans la Chanson de Roland, des bachelers font partie de l'armée de Charlemagne), mais il n'est pas chasé (casatus), c'est à dire qu'il n'est pas encore pourvu d'un fief.

Par la suite (XIIIème ?), le chasement s'appliquera aussi au non noble qui a reçu une terre en viager.

Le mégadictionnaire de la langue française.

14

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Oui, mais attention, bien préciser qu'à l'origine, si le bacheler peut combattre, il n'est pas pour autant chevalier.

Au XIème et sans doute avant, mais on manque de sources, il combat mais n'a pas été adoubé ni n'a reçu de fief.

Au XIIème, il est attaché à un chevalier, généralement comme écuyer, vit dans l'entourage d'un seigneur et doit être prochainement adoubé. Le mot est alors pratiquement synonyme de valet, plus fréquemment utilisé chez Chrétien. Dans la pratique, on peut souvent traduire les deux par "jeune homme" afin d'éviter les traductions-définitions intempestives.

Dans un tout autre registre, la chaconne est bien une danse à l'origine, comme presque toutes les parties constituantes de la suite, mais à l'instar de ces dernières, c'est aussi et surtout une pièce instrumentale dès le XVIIème (cf. Louis Couperin, qui l'assimile souvent à la passacaille). La chaconne la plus célèbre est celle de Bach, pour violon seul (partita n° 2), magistralement transcrite pour guitare par Andres Segovia.

https://www.youtube.com/results?search_ … ne+segovia

Il suffit donc de compléter la définition en précisant que c'est surtout une forme instrumentale dans la musique des XVIIème-XVIIIème siècles.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

15 Dernière modification par Dictho (21-09-2021 07:49:49)

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Lévine a écrit:

Oui, mais attention, bien préciser

Voici la nouvelle contribution pour bacheler/bachelier, chasé/chasement et valet :

À l'origine (XIème siècle), un bacheler peut combattre comme un chevalier (dans la Chanson de Roland, des bachelers font partie de l'armée de Charlemagne), mais il n'est pas chasé (casatus), c'est à dire qu'il n'est pas encore pourvu d'un fief.
Au XIème et sans doute avant, mais on manque de sources, il combat mais n'a pas été adoubé ni n'a reçu de fief.
Au XIIème, il est attaché à un chevalier, généralement comme écuyer, vit dans l'entourage d'un seigneur et doit être prochainement adoubé. Le mot est alors pratiquement synonyme de valet, plus fréquemment utilisé chez Chrétien. La différence est que va(sl)et prend ensuite un sens plus large. Dans la pratique, on peut souvent traduire les deux par "jeune homme" afin d'éviter les traductions-définitions intempestives.
Par la suite (XIIIème ?), le chasement s'appliquera aussi au non noble qui a reçu une terre en viager.
Forum ABC de la langue française.

Pour chaconne :
dans la définition, ajout de : une forme instrumentale dans la musique des XVIIème-XVIIIème siècles.

et en contribution :
La chaconne est bien une danse à l'origine, comme presque toutes les parties constituantes de la suite, mais à l'instar de ces dernières, c'est aussi et surtout une pièce instrumentale dès le XVIIème (cf. Louis Couperin, qui l'assimile souvent à la passacaille). La chaconne la plus célèbre est celle de Bach, pour violon seul (partita n° 2), magistralement transcrite pour guitare par Andres Segovia.
https://www.youtube.com/results?search_ … e+segovia.
Forum ABC de la langue française.

Bonne journée.

Le mégadictionnaire de la langue française.

16

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Merci de prendre mes remarques avec bienveillance.

- Pour ce qui est des instruments de musique, je comprends qu'il soit difficile d'être à la fois précis et concis, ce dictionnaire n'étant pas une encyclopédie. Cela dit, certaines définitions sont vraiment laconiques : celle de guitare, par exemple ("instrument à cordes pincées"), mais je me doute qu'il s'agit juste d'un rappel du sens principal du mot, tout le monde sachant ce qu'est une guitare. Est-ce bien le cas ?

- A propos de la nombreuse famille "violon, violoneux, violoncelle", etc... je m'étonne de ne pas voit figurer viole, qui a été isolée dans une autre entrée ; or tous les noms que j'ai cité dérivent de ce dernier, dont l'étymologie est par ailleurs mal assurée, mais c'est un autre problème. Cette parenté est non seulement étymologique, mais organologique.

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

17

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Lévine a écrit:

Merci de prendre mes remarques avec bienveillance.

Merci pour votre participation.

Lévine a écrit:

- Pour ce qui est des instruments de musique, je comprends qu'il soit difficile d'être à la fois précis et concis, ce dictionnaire n'étant pas une encyclopédie. Cela dit, certaines définitions sont vraiment laconiques : celle de guitare, par exemple ("instrument à cordes pincées"), mais je me doute qu'il s'agit juste d'un rappel du sens principal du mot, tout le monde sachant ce qu'est une guitare. Est-ce bien le cas ?

Effectivement, le mégadictionnaire doit aider à trouver un maximum de mots, les dictionnaires et autres ressources supposent que l'on connaisse et sache écrire le mot recherché. Je privilégie les liens et prolongements plutôt que les définitions. Mais il n'y a pas de règle formelle sinon la volonté de ne pas bannir ou censurer les mots.

Lévine a écrit:

- A propos de la nombreuse famille "violon, violoneux, violoncelle", etc... je m'étonne de ne pas voit figurer viole, qui a été isolée dans une autre entrée ; or tous les noms que j'ai cité dérivent de ce dernier, dont l'étymologie est par ailleurs mal assurée, mais c'est un autre problème. Cette parenté est non seulement étymologique, mais organologique.

J'ai ajouté votre contribution pour la prochaine mise à jour.

Le mégadictionnaire de la langue française.

18

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Mise à jour du mégadictionnaire de la langue française : Les mots commençant par T octobre 2021.
https://lewebpedagogique.com/megadictio … e-2021.pdf

Si la connexion est trop lente, vous pouvez utiliser cette page :
https://www.pearltrees.com/dictho/megad … id41829793

Le mégadictionnaire de la langue française.

19

Re : Le mégadictionnaire de la langue française

Mise à jour du mégadictionnaire de la langue française : Les mots commençant par U, V, W, X, Y, Z octobre 2021. https://lewebpedagogique.com/megadictio … e-2021.pdf

Le mégadictionnaire de la langue française.

Messages [ 19 ]

Pages 1

Répondre

forum abclf » Internet et informatique » Le mégadictionnaire de la langue française