Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

forum abclf » Pratiques linguistiques » Sens du mot intérêt

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 5 ]

Sujet : Sens du mot intérêt

Bonjour,

Si on part du postulat que l'argent est un avantage et que travailler est avantageux (puisque travailler procure l'avantage de l'argent), alors les deux phrases suivantes sont-elles correctes "Mon intérêt (de travailler) est l'argent" et "Mon intérêt est de travailler (pour l'argent)" ?

Cela me paraît étrange que l'on puisse utiliser le mot "intérêt" pour qualifier, à la fois, ce qui constitue un avantage direct et ce qui va amener cet avantage, pourtant c'est ce que me semblent indiquer diverses définitions de ce mot.

En vous remerciant.

2

Re : Sens du mot intérêt

Soyez le bienvenu ou la bienvenue, yoles.
Les parenthèses que vous utilisez pour « de travailler » me mettent dans l'embarras. « Mon intérêt est l'argent » me paraît signifier davantage « Je m'intéresse à l'argent », « Je suis curieux de tout ce qui concerne l'argent » que « L'avantage matériel que je tire de mon travail est pécuniaire ». Tandis que je ne vois que ce dernier sens dans « Mon intérêt de travailler est l'argent ».

Re : Sens du mot intérêt

Bonjour,
L'étymologie d'intérêt est le verbe latin "interesse", qui signifie, littéralement, "être entre", "être dedans".

Dire qu'on s'intéresse à quelque chose, revient à dire que cette chose "est dans" (mon cœur).

Maintenant, ce qui est dans le cœur de quelqu'un peut être exclusivement son avantage propre, c'est banal, mais plutôt narcissique à mon goût. Le sens de "intérêt" ne se réduit pas à celui de "avantage".

Cela dit, pour l'argent, on peut se mettre à faire un travail qui ne nous plaît guère.

À ce moment-là, le travail ne nous intéresse pas par lui-même, mais il nous intéresse pour l'argent qui en résulte.

On dirait :
- En particulier :
     Mon intérêt à ce travail est l'argent que j'en tire (= pécuniaire).
- En général :
Mon intérêt au travail est pécuniaire.
Nb : on utilisera la préposition "à" (et non la proposition "de")

Vous noterez que dans ce dernier cas le terme "intérêt" est modulé par un complément de nom (-> à ce travail).

C'est bien que l'intérêt va à l'argent, le travail n'étant qu'un moyen.

4 Dernière modification par yoles (03-04-2021 16:02:04)

Re : Sens du mot intérêt

Bonjour,

Je vous remercie de vos réponses.

Donc si je comprends bien, il faut voir "mes intérêts" comme l'ensemble des choses qui sont "dans mon cœur" (ce qui pourrait être l'ensemble des choses qui constituent un avantage pour moi ou dont je suis attaché).

Par conséquent, selon ce que je comprends, "Mon intérêt à ce travail est l'argent" peut se traduire par "Dans l'ensemble de mes intérêts, celui qui est mis en jeu par ce travail est l'argent", et dire "Mon intérêt de travailler est l'argent" est faux car cet intérêt ne provient pas du travail (l'argent fait déjà partie de l'ensemble de mes intérêts).

Pourtant en faisant une recherche google de "votre intérêt est", on peut obtenir divers exemples comme "votre intérêt est de diminuer au maximum vos charges" or diminuer au maximum les charges ne semble pas être l'intérêt, qui serait plutôt ce qui en résulte (c'est à dire le bénéfice pécuniaire). Tous les exemples de ce type, qui semblent être légion, sont-ils donc intrinsèquement faux ?

Merci beaucoup.

5 Dernière modification par florentissime (04-04-2021 09:43:18)

Re : Sens du mot intérêt

"Être entre", pris dans le réel cette fois, exprime aussi ce qui existe entre une origine et une fin, c'est-à-dire le moyen de parvenir à sa fin.

On a le verbe : s'intéresser à

Je m'intéresse aux voitures.
= J'aime les voitures.
= Les voitures sont ma passion.
(Les voitures sont dans mon cœur, elles sont donc une finalité pour certains de mes actes)

On a le nom : intérêt, qui entre dans certaines constructions :

Mon intérêt est de travailler (pour vivre)
= je dois travailler (pour vivre)
= il vaut mieux travailler (pour ...)
= j'ai intérêt à travailler (...)

-> ici, on énonce en effet ce qui est "entre" moi et une finalité, donc le moyen.
[Au passage, vous noterez que l'argent est lui-même un moyen plutôt qu'une fin.]

La polysémie vient du fait que le terme est appliqué dans un cas au monde intérieur (ce qui est en moi EST ma finalité), et dans l'autre au monde extérieur (ce qui est entre moi ET la finalité, donc le moyen).

On pourra distinguer les deux sens parce que les contextes sont différents, avec des tournures particulières.

Finalité (attirance, appétition)
Je m'intéresse à ceci.
Mon intérêt va à ceci.

Moyen (nécessité, devoir)
Mon intérêt est de faire cela.
J'ai intérêt à faire cela.

Messages [ 5 ]

Pages 1

Répondre

forum abclf » Pratiques linguistiques » Sens du mot intérêt