Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

forum abclf » Pratiques linguistiques » ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 14 ]

Sujet : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Bonjour,

Pourriez-vous m'aider à choisir le verbe approprié dans la phrase
«Comme il faisait trop froid dans la pièce,  j'ai allumé/ouvert le radiateur» ?
Merci bien.

2

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Je dirais allumer un radiateur.

papy.

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

On ne dit pas "ouvrir un radiateur", mais "allumer" ou "mettre en marche".

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

On peut, me semble-t-il, employer chacun des verbes selon qu'il s'agit d'un radiateur électrique (allumer) ou d'un radiateur à circulation d'eau (ouvrir).
Noter cependant que si l'on s'avisait d'"ouvrir" un radiateur électrique, cela reviendrait à l'exclure du circuit, et donc à l'éteindre...

5

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Zyco a tout dit ...

elle est pas belle, la vie ?

6 Dernière modification par Marc (18-09-2006 16:51:08)

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Si l'on tient à être précis du point de vue technique, il faut voir comment marche le radiateur. Si c'est un radiateur électrique, allumer ou mettre en marche sont plus appropriés, tandis qu'ouvrir conviendrait pour la vanne d'un radiateur à eau, comme l'a dit Zycophante. Mais sur un autre niveau de langage, on peut considérer qu'allumer suggère l'idée de feu, donc de chaleur: en allumant on fait en sorte qu'un appareil commence à émettre de la chaleur, quel que soit son fonctionnement. En voyant les choses sous cet angle, allumer peut toujours convenir. Quoi qu'il en soit, ouvrir le radiateur me fait penser au démontage de l'appareil; je dirais plutôt ouvrir la vanne du radiateur.

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Marc a écrit:

Mais sur un autre niveau de langage, on peut considérer qu'allumer suggère l'idée de feu

Je ne suis pas tout à fait d'accord.
"Allumer" suggère plutôt l'idée de lumière que de feu, aux sens propre et figuré (une pensée qui allume un visage, qui l'éclaire).
Depuis la domestication de l'électricité ce sens s'est transposé : faire la lumière, c'est allumer ; Pour allumer, il faut faire passer l'électricité ; Allumer, c'est faire passer l'électricité pour tous ses usages, l'éclairage inclus.

8

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

On dit bien quant même allumer une cigarette, un bec de gaz, allumer une plaque électrique, allumer une bougie. Tous ne font pas de la lumière, mais tous font de la chaleur. On ne dit pas allumer un réfrigérateur, mais le mettre en marche, car l'idée de feu s'oppose à celle de refroidissement. Cet appareil fonctionne pourtant avec l'electricité. On dit allumer une ampoule car, comme pour la bougie, si la lumière en est l'usage principal, al notion de feu n'est pas absente: le feu est présent ou évoqué. Au demeurant, on n'allume pas une fenêtre pour éclairer une pièce.

9 Dernière modification par piotr (19-09-2006 04:06:00)

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Marc a écrit:

Mais sur un autre niveau de langage, on peut considérer qu'allumer suggère l'idée de feu, donc de chaleur: en allumant on fait en sorte qu'un appareil commence à émettre de la chaleur, quel que soit son fonctionnement.

Je suis assez d'accord avec Marc, sur sa référence à la chaleur pour allumer et sur ses exemples. Il est vrai qu'on n'allume jamais un frigo ou une clim : on les branche. On allume un ordi quand on le met sous tension, mais on le connecte quand on le raccorde au réseau informatique.

  Par ailleurs, on allume une querelle, et on peut l'éteindre, mais il arrive aussi qu'on la ravive, tous termes s'appliquant au feu.

elle est pas belle, la vie ?

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

On pourrait trouver bien des exemples d'"allumer" synonyme de chaleur et d'"allumer" synonyme de lumière, les deux notions de chaleur et de lumière étant souvent liées (par le feu d'abord, puis par l'effet Joule). Jusqu'aux Provençaux qui "éclairent" leur feu de cheminée.
Il n'en reste cependant pas moins, et c'est la seule notion sur laquelle j'insistais, qu'étymologiquement, "allumer", tout comme "illuminer", provient de "lumière".

11

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

zycophante a écrit:

Il n'en reste cependant pas moins, et c'est la seule notion sur laquelle j'insistais, qu'étymologiquement, "allumer", tout comme "illuminer", provient de "lumière".

C'est probablement parce que, à l'époque, la seule manière d'avoir de la lumière artificielle était par le feu, alors les sens se sont un peu croisés.

12

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

Bonjour,

Je trouve que "ouvrir la vanne d'un radiateur" (ou le robinet) est une formulation correct mais "ouvrir le radiateur" peut être un raccourcis de langage acceptable.
Et si, par extension, on peut "allumer un radiateur" à eau alors dans le même ordre d'idée "ouvrir un radiateur électrique" devrait être accepté.

Par contre je n'ai jamais aimé les terme électrique ou électronique fermer et ouvrir que je trouve "confusant". Je comprends (et accepte) qu'on ouvre ou ferme un circuit mais je n'aime pas qu'on aille jusqu'à utiliser ces termes pour leur conséquence car, comme mentionné, ça peut être en contradiction avec l'usage populaire.

Je trouve qu'il serait plus correcte de dire qu'on ouvre la vanne du radiateur (et donc qu'on l'allume) ou de dire qu'on ferme le circuit électrique du radiateur (et donc qu'on l'allume aussi) que de dire qu'on ouvre ou ferme le radiateur pour indiquer qu'on l'allume dans les deux cas. Mais j'avoue que je suis plus permissif avec l'usage courant qu'avec l'usage électrique où j’apprécie plus quand il est précisé que c'est un circuit électrique qui est fermé ou ouvert..

(17 ans après je sais wink

13

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

GNAGNAGNA a écrit:

(17 ans après je sais wink

Oh ! Juste un peu plus de treize ans.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

14

Re : ouvrir ou allumer (un radiateur) ?

GNAGNAGNA a écrit:

Bonjour,

Je trouve que "ouvrir la vanne d'un radiateur" (ou le robinet) est une formulation correct mais "ouvrir le radiateur" peut être un raccourcis de langage acceptable.
Et si, par extension, on peut "allumer un radiateur" à eau alors dans le même ordre d'idée "ouvrir un radiateur électrique" devrait être accepté.

Par contre je n'ai jamais aimé les terme électrique ou électronique fermer et ouvrir que je trouve "confusant". Je comprends (et accepte) qu'on ouvre ou ferme un circuit mais je n'aime pas qu'on aille jusqu'à utiliser ces termes pour leur conséquence car, comme mentionné, ça peut être en contradiction avec l'usage populaire.

Je trouve qu'il serait plus correcte de dire qu'on ouvre la vanne du radiateur (et donc qu'on l'allume) ou de dire qu'on ferme le circuit électrique du radiateur (et donc qu'on l'allume aussi) que de dire qu'on ouvre ou ferme le radiateur pour indiquer qu'on l'allume dans les deux cas. Mais j'avoue que je suis plus permissif avec l'usage courant qu'avec l'usage électrique où j’apprécie plus quand il est précisé que c'est un circuit électrique qui est fermé ou ouvert.

Bonjour.
Dans le Larousse de 2021, on lit :

OUVRIR [...]
5. Mettre en marche ; allumer : Ouvrir l'ordinateur.

Messages [ 14 ]

Pages 1

Répondre

forum abclf » Pratiques linguistiques » ouvrir ou allumer (un radiateur) ?