Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

forum abclf » Réflexions linguistiques » Avoir recours aux grands moyens

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 10 ]

Sujet : Avoir recours aux grands moyens

In "Le vicomte de Bragelonne" tome 2 chapitre 34

Le chevalier de Lorraine, disons-nous, voyant que de Guiche menaçait de le supplanter, eut recours au grand moyen"

Grammaticalement, l'auteur aurait-il du écrire aux grands moyens ?

Re : Avoir recours aux grands moyens

Non, la grammaire n'impose rien. C'est juste une question d'usage. Il semble qu'au XIXe siècle, certains préféraient le singulier :
https://books.google.fr/books?id=kDRaAA … mp;f=false
https://books.google.fr/books?id=fvgvAA … mp;f=false

Re : Avoir recours aux grands moyens

LE grand moyen de la séduction : je ne sais ce qu'il en est chez Dumas, mais il est bien établi que le cmt de Guiche et le chevalier de Lorraine furent les amants de Monsieur.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Avoir recours aux grands moyens

goofy2 a écrit:

In "Le vicomte de Bragelonne" tome 2 chapitre 34

Le chevalier de Lorraine, disons-nous, voyant que de Guiche menaçait de le supplanter, eut recours au grand moyen"

Grammaticalement, l'auteur aurait-il du écrire aux grands moyens ?

- C'est le chapitre CIV, pas XXXIV.
- Pourquoi n'avez-vous pas recopié les six derniers mots du paragraphe ?

Le chevalier de Lorraine, disons-nous, voyant que de Guiche menaçait de le supplanter, eut recours au grand moyen. Il disparut, laissant Monsieur bien empêché.
                                                                               (éd. du Cercle du Bibliophile)

Le singulier, même s'il peut se concevoir de façon banale, comme le rappelle Abel Boyer, me semble malgré tout accentuer le fait que le chevalier de Lorraine utilise le grand moyen par excellence : disparaître afin que Monsieur fasse attention à lui : crise de jalousie typique face à de Guiche qui l'a supplanté comme "roi de sa cour".

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

Re : Avoir recours aux grands moyens

Le grand moyen, c'est donc la grève du sexe disait déjà Lysistrata.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

6

Re : Avoir recours aux grands moyens

Lévine a écrit:

- C'est le chapitre CIV, pas XXXIV.

non, chapitre 34 tome II

https://nsm09.casimages.com/img/2020/02/14//20021401154425225716645521.jpg

Re : Avoir recours aux grands moyens

Mentionnez toujours l'éditeur SVP.

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

8 Dernière modification par Ylou (14-02-2020 17:09:20)

Re : Avoir recours aux grands moyens

Goofy, arrêtez de lire Dumas. wink

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : Avoir recours aux grands moyens

C'est quand même plus facile à  commenter que Proust !

10

Re : Avoir recours aux grands moyens

Mais c'est une lecture plus divertissante ! lol

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

Messages [ 10 ]

Pages 1

Répondre

forum abclf » Réflexions linguistiques » Avoir recours aux grands moyens