Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Réflexions linguistiques » J'étais, j'y étais et j'ai été.

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 7 ]

Sujet : J'étais, j'y étais et j'ai été.

Bonjour,
Quelle est la différence entre :
J'étais, j'y étais et j'ai été ?
Surtout j'ai été ça exprime une action ayant longuement durée dans le temps ?
Merci.

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots. » PLATON

2

Re : J'étais, j'y étais et j'ai été.

J'étais : j'étais alors un enfant plutôt timide. Être est à l'imparfait pour une information concernant le passé.
J'y étais : je peux te confirmer que la salle était comble : j'y étais. être à l'imparfait est accompagné de "y" adverbe de lieu. J'y étais =j'étais à cet endroit
J'ai été : j'ai été étonnée de le voir arriver : être est au passé composé, temps du passé (présent : je suis)

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

3 Dernière modification par rabah75 (06-09-2019 22:13:13)

Re : J'étais, j'y étais et j'ai été.

Ylou : pourquoi pas j'étais étonné de le voir arriver ?
Ça a quoi de plus significatif ;  j'ai été étonné ?

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots. » PLATON

4

Re : J'étais, j'y étais et j'ai été.

Ce n'est pas plus significatif, Rabah, c'est différent.
1. J'ai ouvert/j'ouvris ma porte un peu par hasard et j'ai été/je fus étonné de le voir sur le pallier.
2. J'étais étonné de le voir sur le pallier. Il avait l'air un peu désemparé; alors je me suis approché/je m'approchai de lui et je lui ai demandé/demandai....


1. on a une succession de faits, on utilise pour cela le passé composé ou le passé simple qui servent à cela.
2. Il y a dans cette phrase une alternance d'imparfaits (les 2 premiers verbes) et de passés composés (on pourrait avoir des passés simples). Les imparfaits montrent le second plan, les PC ou PS les faits qui se succèdent au premier plan du récit.

Imparfait et passé-composé n'ont pas la même valeur.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : J'étais, j'y étais et j'ai été.

Ylou,
Est-ce que:  j'ai été étonné vaut bien je me suis étonné ?

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots. » PLATON

6

Re : J'étais, j'y étais et j'ai été.

Ce qui revient à poser la question : est-ce que "étonner" est synonyme de "s'étonner" ?

Étonner :  Ébranler à la manière du tonnerre.
S'étonner : Ressentir, éprouver de la surprise ou manifester un doute.

1.
a. au présent : sa réaction m'étonne : si je transforme cette phrase et que je le mets à la forme passive :
Je suis étonné par sa réaction
b. au passé composé : sa réaction m'a étonné
forme passive : j'ai été étonné par sa réaction

2.
a. au présent : je m'étonne de votre réaction
b. au passé composé : je me suis étonné de votre réaction

On peut dire que j'ai été étonné par sa réaction et  je me suis étonné de votre réaction ont des sens équivalents.
Mais vous voyez la différence de perspective entre une forme passive et une forme active.
Il est évident que ce changement de perspective donne une nuance plus ou moins importante selon le contexte.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : J'étais, j'y étais et j'ai été.

Merci.

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots. » PLATON

Messages [ 7 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Réflexions linguistiques » J'étais, j'y étais et j'ai été.



Généré en 0,038 secondes, 86 requêtes exécutées