Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Promotion linguistique » Question sur l'emploi de <<soustraire>>

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 3 ]

Sujet : Question sur l'emploi de <<soustraire>>

Bonsoir,

Je trouve dans un texte l'emploi suivant du verbe <<soustraire>> qui me laisse perplexe : << L'idée que l'on ne peut aimet que ce dont on manque semble tirer l'éros du côté d'une pathologie ou d'une névrose dans laquelle l'aimé devrait forcément se soustraire à nous>>. Je ne sais, si se soustraire à quelqu'un désigne : ne lui en faire pas partie. Et je trouve ca adéquat avec l'opinion avancée : on aime ce dont on manque. Ou elle désigne : en faire partie. De sorte que cet amour en tant que pathologie tente d'absorber l'aimé; ce dont on manque.

Merci d'avance.

Re : Question sur l'emploi de <<soustraire>>

se soustraire à qqn signifie "lui échapper".

Si je puis me permettre, on ne dit pas *ne lui en faire pas partie" mais "ne pas faire partie de lui".
C'était bien l'idée en effet.

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

3

Re : Question sur l'emploi de <<soustraire>>

Bonjour,

Je vous remercie à la fois pour votre réponse et pour la rectification.

Messages [ 3 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Promotion linguistique » Question sur l'emploi de <<soustraire>>



Généré en 0,047 secondes, 86 requêtes exécutées