Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

forum abclf » Réflexions linguistiques » Il y a lever et lever

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 7 ]

Sujet : Il y a lever et lever

Je tombe sur le verbe latin libare, qui a le sens d'enlever une parcelle d'un objet, de détacher de. Et ça me fait penser à « lever » dans l'expression culinaire « lever les filets » (d'une volaille, par exemple).
Le TLFI ne donne à lever que l'étymologie levare.
Une idée sur la question ?

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

2 Dernière modification par vh (25-07-2022 23:41:36)

Re : Il y a lever et lever

Lever la dîme, la taille, des impôts (cf. prélever)

angl to levy [taxes] : lever [des impôts]  < angl. norm. leve < anc. fr. levée
https://www.etymonline.com/search?q=levy (en angl.)

Quand on prend une portion de quelque chose, souvent on la soulève, cf prélever, cf. angl. to raise [taxes]

Re : Il y a lever et lever

C'est apparemment une rencontre de sens fortuite à plusieurs siècles d'écart. Pour le DHLF, c'est bien toujours à la même racine de "lever" qu'il faut s'intéresser dans l'évolution des sens :
https://i.ibb.co/mFBt2xV/Capture-d-cran-2022-07-26-082250.jpg
https://books.google.fr/books?id=Pi8wQT … mp;f=false
L'autre racine survit chez nous dans les libations.

Re : Il y a lever et lever

lībo n'aurait pas donné lève, mais **live... A l'infinitif, le ī latin n'est certes plus tonique, mais il aurait malgré tout persisté (de plus, l'infinitif aurait sans doute été aligné sur les 1-2-3 PS du présent de l'indicatif).

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

5

Re : Il y a lever et lever

Merci Abel Boyer, c'est bien curieux cette rencontre fortuite...

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

6

Re : Il y a lever et lever

Selon le Gaffiot, libo avait plusieurs sens, assez différents les uns des autres, dont celui de verser, répandre en l'honneur d'un dieu, faire la libation aux dieux.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement… (Nicolas BOILEAU). Si possible !

Re : Il y a lever et lever

Oui, et en russe, lit' signifie "verser".

Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil

Messages [ 7 ]

Pages 1

Répondre

forum abclf » Réflexions linguistiques » Il y a lever et lever