Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 14 ]

1 Dernière modification par Andrew78 (06-11-2019 19:46:41)

Sujet : En passant/au fait

Bonjour à toutes et à tous,

est-ce que en France on peut utiliser l'expression "en passant" pour dire "au fait" où il s'agit d'une expression étroitement québécoise?

Merci beaucoup

Demain est un autre jour. Dommage que le monde soit toujours le même.

2

Re : En passant/au fait

Oui, on utilise les deux en France, c'est une façon d'attirer l'attention avant de commencer sa phrase.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

3

Re : En passant/au fait

Ce serait bien d'avoir des exemples.
Je dirais : Au fait, j'ai acheté deux livres dans cette nouvelle librairie, mais je ne dirais pas : En passant, j'ai acheté deux livres dans cette nouvelle librairie . La deuxième phrase, équivaut à : je passais devant la nouvelle librairie et j'y ai acheté deux livres.
Pour moi, les deux expressions sont loin d'être équivalentes.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

4

Re : En passant/au fait

Ylou, vous avez raison, mais vous employez là « en passant » au sens propre et physique. Mais on peut aussi dire « en passant » pour attirer l'attention sur un sujet. Voyez le TLFI :

Au fig. Incidemment. Qu'il me soit permis de remarquer, en passant, que cette proposition peut être inversée (Baudel., Paradis artif., 1860, p.355).M. Pottier (dont les notices, je le dis en passant, sont d'excellents mémoires d'archéologie et d'art)... (A. France, Vie littér., 1890, p.92).V. férocité ex. 3.
Soit dit en passant.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

5 Dernière modification par éponymie (07-11-2019 08:52:40)

Re : En passant/au fait

Au fig. Incidemment. Qu'il me soit permis de remarquer, en passant, que cette proposition peut être inversée (Baudel., Paradis artif., 1860, p.355).M. Pottier (dont les notices, je le dis en passant, sont d'excellents mémoires d'archéologie et d'art)... (A. France, Vie littér., 1890, p.92).V. férocité ex. 3.

Fort bien, mais nous donnez aussi un autre exemple de en passant non interchangeable avec au fait.

Les deux attirent l'attention sur quelque chose mais au fait marque un lien plus fort avec le sujet principal et serait plus synonyme de à ce propos. Avec en passant, le lien peut être plus ténu.

P.S.: je viens de relire et de voir que vous donnez raison à Ylou en apportant seulement une précision. Pardon.

6

Re : En passant/au fait

Je redis ce que j'ai déjà écrit : « en passant » et « au fait » sont équivalents lorsqu'ils sont utilisés pour attirer l'attention ou prendre la parole. Ce sont, dans ce cas-là, de simples mots béquilles et on ne s'attache pas au sens littéral « je vous le dis en passant » ou « venons-en au fait ».

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

Re : En passant/au fait

Pas par chez moi. Autant au fait peut avoir une simple fonction de béquille effectivement, autant en passant, non. Je ne l'ai jamais entendu. Jamais.

S'il l'a quelque part, c'est un régionalisme. Et, pour moi, comparer l'emploi des deux oblige à passer par le sens originel.

8

Re : En passant/au fait

Pour moi "je vous le dis en passant" peut signifier : je vous le dis comme ça, vite fait. "En passant" signifiant que ce qu'on va dire est comme mis entre parenthèses. Ce n'est pas une béquille donc.
"Au fait", je l'emploierais dans d'autres contextes ; comme l'équivalent de "pendant que j'y pense".
Au fait, vous connaissez la nouvelle ?

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : En passant/au fait

Mon usage rejoint celui d'Ylou.

10

Re : En passant/au fait

En ce qui me concerne,
J'utilise "au fait" uniquement pour introduire dans la conversation un évènement récent.
J'utilise parfois "Soit dit en passant" pour introduire une simple remarque.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

11 Dernière modification par éponymie (07-11-2019 12:12:05)

Re : En passant/au fait

Ylou a écrit:

Au fait, vous connaissez la nouvelle ?

Je suppose que c'est bien la béquille dont parle Alco.

Le soit dit en passant effectivement peut introduire ou conclure une phrase mais il n'a pas non plus cette valeur purement interjective.

Je serai vraiment curieux d'entendre un en passant utilisé ainsi. Effectivement, l'usage québécois pourrait se rapprocher d'une valeur interjective, dans la phrase ci-dessous un français de France aurait pu aussi bien écrire au fait (voir le texte complet pour se rendre compte de comment cette dernière phrase arrive) :

En passant, Je suis moi-même Québécois deux fois, de la ville et de la province !
source

Mais encore faudrait-il savoir ce que pensait l'auteur, je voudrais entendre des conversations de tous les jours.

Re : En passant/au fait

J'ai cherché d'autres exemples d'outre-Atlantique dans des contextes se rapprochant le plus possible de l'oral :

Le froid ou l'origine niponne (ni mauvaise) n'y sont pour rien, c'est une question d'usage. Je fais la cuisine, eh oui, tous les jours et mes meilleurs couteaux finissent par mollir de la tranche, et je parle de mes Kazumi et de mes meilleurs Allemands. En passant, l'affutage n'est pas un art, mais plutôt une technique.

(source)

En français : "une personne rude et sévère" (Littré); " Il n'est pas trop chien avec (ou pour) ses ouvriers" (Littré). Il est en de même au Québec : il est chien (il n'est pas équitable, il n'est pas généreux) ou: c'est ben chien ! (c'est injuste, ce n'est pas correct).

En passant, en anglais, a dog est un homme qui cherche constamment à avoir des relations sexuelles (et qui, souvent, réussit).

[Je suppose que l'intervenant est Québécois ou connait bien le Québec]

(source)

Moi j’ai confiance a ce qu’il disent alors apprenez à lire ce qu’ils disent sur leurs page web, s’ils mentent, et ben, je changerai de compagnie. En passant, il ne bloque aucun cellulaire si ont fais affaires avec eux car c’est illégale au Québec et fizz ne peut pas se permet d avoir une mauvaise publicité…

(source)

Il ne me semble pas que ce soit un usage hexagonal diffus.

13 Dernière modification par Andrew78 (07-11-2019 12:49:16)

Re : En passant/au fait

J'ai fait une chose:

j'ai cherché "en passant, est-ce que" seulement dans les sites web français:

https://www.google.fr/search?cr=country … ChDh1QMICw

et comme vous pouvez voir, "en passant" est utilisé dans le deux sens dont vous êtes en train de parler, même si je pense qu'il y en a plus dans le sens different de "by the way".

après, j'ai cherché seulement les résultats du Canada:

https://www.google.ca/search?q=%22en+pa … mp;bih=625

et ici il y en a surtout dans sens de "by the way".

Demain est un autre jour. Dommage que le monde soit toujours le même.

14 Dernière modification par éponymie (07-11-2019 16:11:53)

Re : En passant/au fait

Andrew78 a écrit:

et comme vous pouvez voir, "en passant" est utilisé dans le deux sens dont vous êtes en train de parler, même si je pense qu'il y en a plus dans le sens different de "by the way".

Bonne idée. Une tête chercheuse de plus sur ABC. Allélouia.

J'ai la même impression lol : l'usage de commencer une phrase par "En passant, " n'est pas très français, les deux premières occurrences de la recherche française sont en fait canadiennes, celle de la deuxième page, aussi, il faut attendre la troisième page pour trouver des occurrences qui semblent vraiment hexagonales.

Par contre, pour le Canada, c'est frappant.

La différence entre le français du Québec et le français de France semble donc très nette.

P.S.: j'ai édité le message, je dois être victime de smartphonite et lire trop vite, effectivement nous tirons des conclusions à peu près identiques.

Messages [ 14 ]

Pages 1

Répondre



Généré en 0,045 secondes, 82 requêtes exécutées