Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Internet et informatique » Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 21 ]

Sujet : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Salut à toutes et à tous,

Parmi les dictionnaires de langue française que nous pouvons trouver sur le web, il y a entre autres :

- CNRTL.FR,
- ATILF.FR.

En conseillez-vous un plus particulièrement qu'un autre ?
En déconseillez-vous ?
En connaissez-vous d'autres ?

Histoire de savoir quels mots sont acceptés par l'académie française et lesquels ne le sont pas.

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Le premier reprend le second. Il arrive parfois que certaines données du TLFi ne soit pas accessibles via le CNRTL mais c'est rare (problème technique).

Plus complet encore le DVLF qui est en cours d'élaboration mais déjà bien achalandé et reprend différentes versions du dictionnaire de l'Académie : http://dvlf.uchicago.edu/

Ce site aussi vous permet d'explorer plusieurs dictionnaires, il permet d'accéder au Godefroy et à des textes en ancien français (en plus du CNRTL et du DVLF) : http://www.micmap.org/dicfro/

Vous devriez être armé avec tout ça. Si vous en trouvez d'autres, je suis preneur.

3

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Cool ! merci pour ta réponse. Je les ajoute à mes listes de liens !

S'il y a des dictionnaires du genre dans d'autres langues, je suis également preneur.

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Pour l'italien l'encyclopédie Treccani est un must : http://www.treccani.it/vocabolario/

Pour l'anglais tu connaitras ça je suppose : http://oxforddictionaries.com/

Et pour les dictionnaires bilingues interactifs, word reference est incontournable. Il s'améliore d'année en année : http://www.wordreference.com/

cool

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Et le portail Lexilogos est un merveilleux outil:
http://www.lexilogos.com/francais_langu … naires.htm

L'escrivaillerie semble estre quelque symptome d'un siecle desbordé

6

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Merci pour vos réponses. Ma liste de liens s'agrandit !

LexiLogos, comment ai-je pu t'oublier ? c'est vrai que c'est un incontournable (un must) !

En plus, je viens de trouver :

- Duden.De pour l'allemand,
- TheFreeDictionary pour plusieurs langues (tout comme Reverso.Net),

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

7 Dernière modification par ivan (27-12-2012 15:17:20)

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

shokin a écrit:

Salut à toutes et à tous,

Parmi les dictionnaires de langue française que nous pouvons trouver sur le web, il y a entre autres :

- CNRTL.FR,
- ATILF.FR.

En conseillez-vous un plus particulièrement qu'un autre ?
En déconseillez-vous ?
En connaissez-vous d'autres ?

Histoire de savoir quels mots sont acceptés par l'académie française et lesquels ne le sont pas.

Comme dictionnaire web, j'utilise CNRTL.FR, parce qu'il y a un moteur de recherche CNRTL pour firefox.

Pour le bureau, linuxien comme vous, j'ai installé le paquet stardict-xmlittre, mais je l'utilise avec l'application goldendict, et pas stardict, qui est plus pratique (par ex. elle permet de gérer plusieurs langues à la fois).

Pour la conjugaison des verbes, il y a Verbiste pour le français et l'italien. Vous trouverez tous les paquets cités dans Synaptic.


Vous trouverez des paquets de langues (français compris) ici: http://abloz.com/huzheng/stardict-dic/
Si vous utilisez Stardict, il faut les décompresser dans /usr/share/stardict/dic
Si vous utilisez Goldendict, vous pouvez les décompresser où vous voulez et régler le logiciel pour les "voir".

A partir des logiciels Stardict et Goldendict, vous pouvez accéder à des dictionnaires en ligne aussi. Ces logiciels sont disponibles pour les autres plate-formes évidemment.

8 Dernière modification par Ysaur (27-12-2012 14:58:39)

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

éponymie a écrit:

...............Plus complet encore le DVLF qui est en cours d'élaboration mais déjà bien achalandé..............


Voulez-vous dire que le DVLF a déjà beaucoup de clients smile

En tout cas, merci beaucoup pour vos liens.

Merci aussi à Trevor et à Ivan.

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles, la blanche Ophélia flotte comme un grand lis »

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Ysaur a écrit:
éponymie a écrit:

...............Plus complet encore le DVLF qui est en cours d'élaboration mais déjà bien achalandé..............

Voulez-vous dire que le DVLF a déjà beaucoup de clients smile

Le TLF, cité par le DVLF, admet le sens moderne de achalandé : a) Qui est bien approvisionné en marchandises de première qualité (cf. sup. ex. 4). b) Usuel. Qui est bien approvisionné en marchandises diverses. tongue

10 Dernière modification par Ysaur (27-12-2012 16:15:22)

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

J'avoue que j'ai du mal à me faire à cette dérive de sens, à cet abus de langage, parce qu'alors le sens n'est plus du tout le même et que l'on peut s'y perdre.

Avec cette acception, un magasin bien achalandé est-il un magasin qui est bien approvisionné ou un magasin qui est très fréquenté ?

Des esprits malins me rétorqueront que s'il est bien approvisionné, c'est parce qu'il est très fréquenté et que s'il est très fréquenté, c'est parce qu'il est bien approvisionné.

Certes, mais cela risque tout de même de provoquer certaines confusions de sens.


Et, à ce compte-là, il faut aussi admettre que chaland = marchandise et que Il y a beaucoup de chalands dans le magasin signifie indifféremment Il y a beaucoup de clients ou Il y a beaucoup de marchandise(s).
Bref, on ne s'en sort pas.

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles, la blanche Ophélia flotte comme un grand lis »

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Il n'y a guère de confusions de sens en pratique car le sens initial, certes encore correct, est considéré comme vieux ou rare par les dictionnaires d'usage. Certes, les manuels de bon usage nous ont constamment rappelé le sens ancien et ont critiqué le sens moderne (pourtant assez logiquement lié au premier), mais force est de constater que l'Académie n'a pas été entendue ; ou plus exactement, si, on a fini par penser qu'il ne fallait plus utiliser ce mot dangereux sous peine de se faire taper sur les doigts ; tout ce que ces mises en garde ont réussi à faire, en fait, c'est à raréfier cet adjectif pourtant sympathique, comme le montrent ces courbes décroissantes depuis les années 40.

12

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Il est vrai que l'on n'entend plus guère ce nom / ce verbe de nos jours. En tout cas dans la conversation courante.

En revanche, on trouve davantage le mot chaland dans le domaine de la navigation même si, là aussi, il tend à devenir désuet.

D'ailleurs, cette dérive de sens  client => marchandise ne viendrait-elle pas du fait que ce genre d'embarcation transporte des cargaisons de marchandise(s) ?

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles, la blanche Ophélia flotte comme un grand lis »

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Ysaur a écrit:

D'ailleurs, cette dérive de sens  client => marchandise ne viendrait-elle pas du fait que ce genre d'embarcation transporte des cargaisons de marchandise(s) ?

Ma foi, qui sait ? Je ne le crois pas trop, pourtant. Les deux mots chaland sont bien distincts et la dérive de sens d'achalandé s'explique très simplement sans passer par le bateau. Le TLFi nous apprend que le nom du bateau vient du grec χελανδιον tandis que le nom du client fidèle vient par un assez long détour sémantique du verbe chaloir ; il a d'abord signifié compagnon, ami, avant de signifier client. Comme quoi il ne doit plus en être à une petite dérive sémantique près !

14

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

:-))

Merci pour cette intéressante explication que je retiendrai (en dehors du mot grec).

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles, la blanche Ophélia flotte comme un grand lis »

15

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

ivan a écrit:
shokin a écrit:

Salut à toutes et à tous,

Parmi les dictionnaires de langue française que nous pouvons trouver sur le web, il y a entre autres :

- CNRTL.FR,
- ATILF.FR.

En conseillez-vous un plus particulièrement qu'un autre ?
En déconseillez-vous ?
En connaissez-vous d'autres ?

Histoire de savoir quels mots sont acceptés par l'académie française et lesquels ne le sont pas.

Comme dictionnaire web, j'utilise CNRTL.FR, parce qu'il y a un moteur de recherche CNRTL pour firefox.

Pour le bureau, linuxien comme vous, j'ai installé le paquet stardict-xmlittre, mais je l'utilise avec l'application goldendict, et pas stardict, qui est plus pratique (par ex. elle permet de gérer plusieurs langues à la fois).

Pour la conjugaison des verbes, il y a Verbiste pour le français et l'italien. Vous trouverez tous les paquets cités dans Synaptic.


Vous trouverez des paquets de langues (français compris) ici: http://abloz.com/huzheng/stardict-dic/
Si vous utilisez Stardict, il faut les décompresser dans /usr/share/stardict/dic
Si vous utilisez Goldendict, vous pouvez les décompresser où vous voulez et régler le logiciel pour les "voir".

A partir des logiciels Stardict et Goldendict, vous pouvez accéder à des dictionnaires en ligne aussi. Ces logiciels sont disponibles pour les autres plate-formes évidemment.

Merci, je vais aller chercher ces paquets.

Pour information, je suis maintenant sous Linux Mint 13. Je vais bientôt découvrir Trisquel ainsi que d'autres distributions libres.

Sus aux logiciels propriétaires, sus aux formats fermés, sus aux DRM (okay, ç't'un acronyme anglophone, disons donc GDN).

D'où vient le mot "sus" dans le sens "Sus aux sucettes ! Sus au McDo'" ?

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

16

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

shokin a écrit:

Pour information, je suis maintenant sous Linux Mint 13. Je vais bientôt découvrir Trisquel ainsi que d'autres distributions libres.

Je suis sous http://peppermintos.com/  Merci pour l'info sur Trisquel, je ne la connaissais pas. J'ai jeté un coup d’œil et elle semble intéressante.

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

shokin a écrit:

D'où vient le mot "sus" dans le sens "Sus aux sucettes ! Sus au McDo'" ?

N'est-ce pas le même sens que le sens général de "sus", dont le TLFi donne l'origine :

Étymol. et Hist. 1. Ca 880 adv. sus « en haut » (Eulalie ds Henry Chrestomathie, p. 3, 6) − 1660, Oudin Fr.-Esp.; 2. ca 1165 prép. sus « sur » (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 17221: mais sus li corut), prép. empl. jusqu'au xviies. 1636 (Monet), longtemps en concurrence avec soure, sor, v. sur; répertorié par la lexicogr. comme n'étant demeurée en usage qu'en certaines phrases (v. Fur. 1690) comme courir sus à; 3. ca 1200 exclam. servant à exhorter or sus (Courtois d'Arras, éd. E. Faral, 7); 1402 or sus doncques! (Christine de Pisan, Chemin de longue estude, éd. R. Püschel, 3005); 1626 sus donc (Racan, Les Bergers, acte V ds Marty Corneille t. 2); 4. 1219 dr. sus joint à des part. pour se référer à quelqu'un ou quelque chose dont il a été question précédemment, v. susdit; 5. 1690 loc. adv. en sus « en plus » (Fur.). Du lat. pop. sūsum dep. Plaute ds Forc., class. sursum « de dessous vers le haut; en haut », comp. de sub- « sous » et versum « dans la direction de ». Cf. la loc. adv. en sus « en haut » att. de la fin du xes. (Passion, éd. d'Arco Silvio Avalle, 509) au déb. du xviies. (Aubigné, Hist. univ., VI, 11 ds Hug.), ainsi que la loc. prép. en sus de « sur » att. dans un cont. obscène fin xiies. ([Jean Bodel], De Gombert et des II clers ds Rec. gén. des fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t. 1, p. 240; v. aussi L.-F. Flutre ds Romania t. 81, p. 259 et p. 265).

18

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Et "sus aux sucettes" signifierait "au-dessus des sucettes" ? pour les écraser, les piétiner ? ou piétiner une succursale McDo' comme José Bové.

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Pas du tout. Le passage ci-dessus donne l'étymologie. Il me semblait que c'était ce que vous demandiez (d'où vient ...).
La signification de sus n'est pas au-dessus :

2. P. ell. [Comme formule d'exhortation ou d'excitation]
a) Sus à.Bougrelas: Victoire, mes amis! Sus à la Mère Ubu! (Jarry, Ubu, 1895, IV, 2, p. 69).Au secours de la Patrie menacée! Sus à l'impérialisme allemand! C'est le refrain de tous (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 693).
− [Dans un discours rapporté] Crier sus à. Avant la victoire de juin [1936], nous avions beau jeu à crier sus à l'adversaire qui refusait à la masse ouvrière et paysanne les conditions de la dignité (Guéhenno, Journal « Révol. », 1937, p. 38).
b) Sus!Synon. de à l'attaque! en avant!Il souleva encore son bonnet, et continua, (...): _ Bon! mon peuple! bravement! brise ces faux seigneurs! fais ta besogne. Sus! sus! pille-les, pends-les, saccage-les! (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 502).V. haro I B 1 ex. de Cendrars.

20

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Ah ! okay, c'est donc bien un autre sens, un sens de "boycot'", ou encourageant à attaquer l'objet du "sus".

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

21

Re : Quel dictionnaire de langue française sur le web ?

Pour chercher des mots qui ont certaines combinaisons de lettres, j'utilise lexique.org .

Et si on remarque que des mots existants ne s'y trouvent pas ? lol (enchevêtrer, par exemple ; il y a réhabiliter mais pas habiliter)

Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Messages [ 21 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Internet et informatique » Quel dictionnaire de langue française sur le web ?



Généré en 0,081 secondes, 93 requêtes exécutées