Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Options de recherche (Page 1 sur 129)

forum abclf » Messages de glop

Pages 1 2 3 129 Suivant ►

Sujets de glop Recherche définie par l’utilisateur

Messages trouvés [ 1 à 50 sur 6 407 ]

Raye char ; je te rappelle que c’est en France que le fugitif québécois se fait encercler par des voitures de police.

Lévine a écrit:

Malheureusement, vous la perdez, puisque alibi et ailleurs n'ont absolument pas le même étymon.

J'ai eu peur que vous mettiez "absolument" en caractaires gras.

[C’est en réalité à la famille du mot « autre » que se rattache ce mot si courant et si étrange, ailleurs. En partant de la racine indo-européenne alios, retrouvée en breton, eil, et en anglais, else, est en effet née le latin alter, « autre, parmi deux », apparenté à alius, « autre, parmi plusieurs », et au grec allos. Le dérivé français « alias » y trouve aussi sa source, tout comme « alibi », et c’est, il faut le noter, l’idée forte de changement qui a présidé à la forme issue de l’abréviation de in aliore loco aboutissant à « ailleurs » attestée sous cette forme moderne au XIIIe siècle.]

https://www.cairn.info/revue-ela-2014-4-page-389.htm

Ailleurs / alibi

Je pose ça là pour ne pas perdre de vue l'idée.

Est-ce que tousse l’escargot ? Est-ce que pète la libellule ? Qui nous dira ces choses-là ?

5

(1 réponses, dans Promotion linguistique)

A cause d’un article de presse dans lequel le passe sanitaire était comparé au laissez-passer allemand de la dernière guerre, je me suis rendu compte que la traduction "Laissez-passer/ausweis" n’était pas juste puisque laissez-passer se dit passieren en allemand.
Cependant, pour certaines personnes ayant vécu à l’époque, l’ausweis restera, je pense, un laissez-passer beaucoup plus grandiloquent qu’une simple carte d’identité.
Jusqu'à quand?

Et qu’une pire ouette* échouât dans ma gibecière, moi Tartarin qui vous parle, je ne puis seulement y songer.

https://www.ornithomedia.com/magazine/a … ces-00262/

Un dais qu’tas reçu sur la tête a mis fin à ton discours et nous avons bien ri.

Parer, mais qui ? Celle qui refourgue tes cadeaux sur des plateformes de vente en ligne ?

Chover a écrit:

Il me semble que les interrogatives directes comme « Veux-tu du thé, du café ou quoi d'autre ? » résultent d'une évolution de la langue orale vers la simplification elliptique extrême de phrases telles que : Veux-tu (Est-ce que tu veux) du thé, du café ? Ou quoi d'autre te ferait éventuellement plaisir ? Ou que voudrais-tu (éventuellement) d'autre ?

On sait que les pronoms « quoi » et « que » interrogatifs donnent « ce que » au style indirect. À « Il m'a demandé tout de suite : "Quoi de neuf ?" » correspond « Il m'a demandé tout de suite ce qu'il y avait de neuf ».

Existe-t-il des interrogatives de style direct que l'on ne puisse transformer en subordonnées de style indirect ? Je tends à croire que non. Or l'opération me paraît impossible pour « Veux-tu du thé, du café ou quoi d'autre ? » sans l'ajout ou la reprise d'un verbe : Elle m'a demandé si je voulais du thé, du café ou ce que je voulais (souhaitais) (éventuellement) d'autre. On respecte là la règle du remplacement de « quoi » mais on se rend compte que « Elle m'a demandé si je voulais du thé, du café ou autre chose » serait bien préférable. Or, de même que le style indirect reprend tels quels « du thé » et « du café », le C.O.D. de style indirect « autre chose » ne peut correspondre qu'au C.O.D. « autre chose » de style direct !

Bien entendu, ces considérations ne concernent pas l'intelligibilité, incontestable, de « Veux-tu (Est-ce que tu veux) du thé, du café ou quoi d'autre ? »

Je vois plutôt dans : "Est-ce que tu veux du café ou du thé" une forme alourdie de "Veux-tu du café ou du thé". Je m’explique cet alourdissement par une volonté de permettre à l’interlocuteur timide de se réfugier dans une formule de politesse sans avoir à répondre : oui je veux…
Par contre, la question: "Est-ce que tu préfères du café ou du thé me déplait toujours autant". Pour répondre à une telle question, je ne vois guère que : "Je préfère entre tout du café ou : "Je préfère entre tout du thé".

10

(7 réponses, dans Pratiques linguistiques)

https://www.francetvinfo.fr/sante/malad … 53503.html

[Interrogés par franceinfo, les chercheurs de l'université d'Oxford soulignent "que les preuves de l'efficacité des vaccins pour prévenir les formes sévères et les morts du Covid-19 sont accablantes". Et d'encourager le public à la vaccination, "un outil indispensable contre le Covid-19 et les terribles conséquences de la pandémie".]

L’auteur de cet article semble ne pas savoir que des preuves accablantes sont des preuves qui accablent un coupable.

Lévine a écrit:
glop a écrit:

Dans la phrase initiale, c’est le verbe préférer qui a été choisi.


Merci de ce rappel, glop, mais je ne vois pas ce que cela change.

- Préfères-tu boire du café ou du thé ?
- (Je préfère) du café (ou le café dans un contexte plus général).

- Est-ce que tu préfères, etc...

Cela me semble parfaitement correct.


Certes, "est-ce que tu préfères…" est correct mais on préfère une chose à une autre.

Bien que je ne sois pas calé en grammaire, je crois que la phrase Est-ce que tu préfères boire du café ou du thé ? , devrait se poursuivre par exemple comme ceci: "Est-ce que tu préfères boire du café ou du thé à de l’eau gazeuse." Oubien commencer comme celà: "Parmi toutes les boissons imaginables, qu’est-ce que tu préfères boire du café ou du thé?"
Cela dit, je ne remets pas en cause le fait que la formule "Est-ce que tu préfères boire du café ou du thé ?" Est comprise comme une invitation à choisir entre boire du café ou du thé. Je le disais déjà au message 7 et d’autres en ont parlé mieux que moi.
La question qui n’est toujours pas tranchée est : comment répondre correctement à cette question autrement qu’en disant : je préfère le café ou en disant je préfère le thé.
Pourquoi se priver d’un Oui je préfère le café ?
Parce que ce "oui" sonnerait comme une réponse à la question entière et il manquerait alors pour rétablir l’équilibre un "non": Non je ne préfère pas le thé.
Somme toute, je me débarrasserais volontiers du problème en déclarant que la question posée étant compréhensible bien que non grammaticale, la réponse qu’on lui apporte n’a pas vocation à être d’avantage grammaticale du moment qu’on la comprend

PS
Pour permettre à l’interlocuteur de répondre par oui ou par non, il suffit de modifier légèrement la question.
Question : Est-ce que tu préfères du café à du thé ?
Réponse1 : Oui
Réponse2 : Non, je préfère du thé.

à fleur d’eau

13

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Deux maux passent en nageant, le mal de dos et les douleurs aux pieds.

Dans la phrase initiale, c’est le verbe préférer qui a été choisi.

Si l’on demande: prendrez-vous du thé ou du café, cela veut dire :
Prendrez-vous du thé ou prendrez-vous du café.
On peut répondre : Oui je prendrai du thé ou oui, je prendrai du café.
Par contre, la phrase Préfères-tu boire du café ou du thé, signifie :
Préfères-tu boire du café plutôt que du thé ou préfères-tu boire du thé plutôt que du café.
Il n’est pas vraiment impossible de répondre par oui :
Oui Je préfère boire du café.
La réponse non impliquerait le refus en bloc du choix proposé:
Non je préfére boire un whisky.

15

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

L’hectheure serait-il un multiple de l’heure et pèserait-il autant qu’un poids de senteur ?

16

(4 réponses, dans Pratiques linguistiques)

P'tit prof a écrit:

De quoi s'agit-il au juste  ?

Je tente ma chance ici pour essayer de trouver le sens de la phrase "Iko, iko a nae   Jock-a-mo fee-no ai na-ney".
Étant donné que c'est une sorte d'incunable Cajun, il se pourrait que ce soit du "français" mais une origine amérindienne me parait également plausible.

17

(4 réponses, dans Pratiques linguistiques)

Le tube de l’été me pousse à revenir sur le sujet.
La chanson Iko Iko que je découvris, il y a quelque temps, interprétée par Grateful Dead, revient une fois encore.
Je crois que Doctor Jhon déclarait ne pas connaitre la signification du refrain ; il n’y voyait pas plus de sens que dans tralala. Pourtant des gens moins sages et trop curieux continuent de s’interroger sur la supposée origine francophone de ce refrain.
Iko, iko a nae   Jock-a-mo fee-no ai na-ney

https://www.youtube.com/watch?v=DDUAk1dWWiE

Imaginons un dialogue.

- Y a-t-il des verres propres ?
- Je crois que oui.

- Il y a des verres propres ?
- On dirait bien.

- Est-ce qu’il y a des verres propres oui ou ..... ?

Dans ce cas-là, le "est-ce que" appelle une réponse précise.


Autre dialogue :

- Viendrez-vous ce soir ?
- Non, je suis fatigué.

- Est-ce que vous êtes malade ?
- Non mais j’ai eu une rude journée.

Dans ce cas, le "est-ce que" équivaut d’avantage à "est-ce parce que".

Bon d'accord, faisons une pose.

café ou thé?

Vos réflexions ne manquent pas d’intérêt mais Il n’en demeure pas moins que la question posée est un cas particulier.
Est-ce que tu préfères le thé ou le café ne peut, à mon sens, se concevoir (grammaticalement) que comme une forme contractée de deux questions réunies qui sont :
Est-ce que tu préfères le thé au café ou est-ce que tu préfères le café au thé ?
Répondre à l’une des deux questions suffit :
C’est le thé que je préfère (au café).
C’est le café que je préfère (au thé).

Somme toute, ce "est-ce" est bien encombrant.

Le démon de midi.

Etant donné que l’on préfère une chose à une autre, la question : "Préfères-tu le thé au café" est tres claire mais elle n’est pas forcément une invitation.
D’autre part, à la question "Est-ce que tu préfères du thé ou du café": Que l’on réponde "du thé" ou "du café" ou "ni l’un ni l’autre", cela équivaut à répondre à la question sous-entendue "veux-tu du thé ou du café".
La question : "Est-ce que tu préfères du thé ou du café" contiendrait donc non pas de deux questions mais une proposition et une question: (J’ai à ta disposition du thé et du café ; que préfères-tu?).

23

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

On vit ainsi: Bi-injection en attendant la suivante.

Comme il s’agit de rendre hommage à des personnes ayant agi pour l’intérêt commun, on pourrait dire aussi : « Aux philanthropes, la patrie reconnaissante » ou « À la gent bienfaisante, la patrie reconnaissante ».

Tant pis si je m’égare.

Je me demande ce qu'en pensent les girafes.

26

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Ro n’a désiré qu’une chose durant cette période scolaire, c’est qu’on l’appelle enfin Roger.

27

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

A char donné, roue voilée n’est gère blâmée.

P'tit prof a écrit:

Que d'efforts pour exclure les femme de l'humanité !

Pourquoi parler d’exclure lorsque l’on recherche quels mot utiliser pour tenter de rédiger mieux l’inscription au frontispice du panthéon en mentionnant clairement la présence des grands et des grandes.
Je crois que c’est surtout la quasi absence de femmes au panthéon de Paris qui est regrettable sinon les trois premiers mots de la devise seraient peut-être superflus.

Ca se passait en Bavière ?

30

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Yvette est un support, ta blague pourrie n’entravera pas sa persévérance.

Dommage que l’usage ait fait de "grande personne" un synonyme d’adulte.

32

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Râ ordine Hérodote avec désinvolture.

33

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

.

Les grandes êtresses humaines!

35

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Théo mord, Y’a pas de doute ; il faut l’exorciser.

36

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Si un framboisier donne des groseilles, je veux bien être le Duc d’Aquitaine.

Le miroir a été placé là sans discernement.

38

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Enterre par-là ces cuivres et ces étains et repaire bien l’endroit.

39

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

De l’ache, ah ! Pelle à vif un pamplemousse et mouline le tout avec des graines de sésame. Ça pourrait surprendre.

Chover a écrit:
glop a écrit:

-    Les invités sont arrivés : forme non marquée
-    Les invitées sont arrivées : forme au féminin
-    Les invitéés sont arrivéés : forme au masculin ?

« Non marqué » n'a-t-il pas le même sens pour tout le monde ?  Il me semble qu'une forme non marquée ne porte pas de marque. Or « arrivés » porte la marque s du pluriel. Quelque chose m'échappe sans doute.
Bonne semaine à tous.

Je préfère "neutre".

-    Les invités sont arrivés : forme non marquée
-    Les invitées sont arrivées : forme au féminin
-    Les invitéés sont arrivéés : forme au masculin ?

42

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Faisant fi de l’accent, j'enchaine incontinent sur "On aurait pu les perdre"

Les perdrix ont tout à craindre de la monoculture car leurs nids sont détruits par les récoltes de fourrage.

43

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Nez des masses, que vous soyez ou non ornés d’une moustache en votre partie basse, celui de Cyrano vous dépasse.

44

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Mes caisses, quitte à riveter leurs moraillons, autant les sceller au plomb.

45

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Chover a écrit:

Le verbe *rêtre (re-être ?) est particulièrement audacieux !

On ne peut pas être et avoir été. smile

46

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Onzain ! Refus-je ravi lorsqu’il me demanda, une seconde fois, de lire ses onzains ?  J’avais tellement hâte de connaître les douzains.

47

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Gente in Aspromonte* est une histoire qui se déroule en Calabre. C’est aussi le titre que Corrado Allvaro a choisi de donner au livre qui commence par le récit de cette histoire.

*accent français exigé

48

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Hourd de francs cerisiers délignés et corroyés en forme de lambourdes…
Ce descriptif va m’obliger à consulter un dictionnaire !

49

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Oie jetée du haut de la falaise ne vole pas son plaisir.

50

(9 192 réponses, dans Jeux de mots...)

Erra* vexa Sainte Ursule lorsqu’il lui demanda où elle avait acheté son manteau.

*Prénom Basque.

Messages trouvés [ 1 à 50 sur 6 407 ]

Pages 1 2 3 129 Suivant ►

forum abclf » Messages de glop