Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Options de recherche (Page 1 sur 3)

forum abclf » Messages de katsoura

Pages 1 2 3 Suivant ►

Sujets de katsoura Recherche définie par l’utilisateur

Messages trouvés [ 1 à 50 sur 102 ]

Bonjour,

Je suis amené à mettre en place un tableau composé de différents éléments. Quelle est l’habitude du nombre (singulier, pluriel) concernant les titres des colonnes? Dans l’exemple, "préfixe" au sens général ou ensemble des préfixes? En sachant que la cellule "exemple" comporte parfois plusieurs cas, faut-il mettre le titre au pluriel? Peut-on définir une fois pour toute que les titres seront indiqués au pluriel ou au singulier (histoire de garder une certaine cohérence dans les différents tableaux)?

Préfixe(s) - Sens - Etymologie - Exemple(s)
xxxxxx     - xxx    - xxxxxxxx    - xxxxxxx
xxxxxx     - xxx    - xxxxxxxx    - xxxxxxx
xxxxxx     - xxx    - xxxxxxxx    - xxxxxxx
xxxxxx     - xxx    - xxxxxxxx    - xxxxxxx

Merci pour votre aide.

Bonjour,

Dans une maison de repos, on trouve des "résidents" ou des "résidants".

TLFi

Résidant, ante: Personne qui réside habituellement dans un lieu. Synon. habitant.
Résident, ente: Personne qui réside habituellement dans un lieu, en particulier dans une résidence. Synon. habitant.

3

(6 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Bonjour à tous,

On abrège "monsieur" par "M." et non pas "Mr". Une règle mainte fois écrite et à laquelle les plus rigoureux se plient. Mais comment savoir si une abréviation est dans le code (la norme, la règle, la référence) ou pas ?

À l'école, chacun s'approprie les abréviations. Certaines sont connues de tous, d'autre plus personnelles, ou font référence à des symboles, des signes faciles à reconnaître. En cas de doute, ou de nouvelle abréviation, on ajoute la signification dans la marge. Tout ça c'est de l'ordre des notes personnelles et chacun prend ce qui lui plaît. Je n'ai rien à redire là-dessus. Par contre, comment faire pour trouver des abréviations qui soient correctes dans un ouvrage soigné ? c'est-à-dire des abréviations comprises de la même manière par l'ensemble des personnes ?

J'ai sous les yeux le Lexique des règles typographiques et le Ramat. On trouve certaines abréviations dans l'un et pas dans l'autre et même des retranchements pas toujours identiques. Aux premières pages de mon Larousse, je retrouve d'autres abréviations dont certaines ont plusieurs sens et dépendent du contexte ("v. verbe; voir; vers; ville"). Il est déroutant de voir écrit "MINÉRALOG." pour épargner un signe.

Quand on ne connait pas l'orthographe d'un mot, on se réfère au dictionnaire mais quid des abréviations ?

4

(33 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Chez nous (Belgique) un "demi" c'est... un demi (litre de bière blonde). La "chope" désigne un récipient à bière muni d'une anse. En France, la chope est aussi le contenu du verre (50 cl). Je lis sur Wikipedia qu'on dit également une "pinte" ou un "sérieux".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Verre_%C3%A0_bi%C3%A8re

5

(33 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Bonjour,

J'aimerais savoir comment doit-on faire l'accord de "1".

- "Le train arrive voie un,e"
- "La joueuse de tennis sortie par la numéro un,e mondiale"
- "J'ai lu trente et un,e page de son livre"

En tant qu'adjectif numéral cardinal, je suppose qu'il y a lieu de faire l'accord.

6

(4 réponses, dans À propos du site)

L'administrateur est revenu ?

7

(1 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Je n'ai jamais bien fait attention aux paroles de la chanson "cœur de loup". J'ai été jeter un œil et... je n'y comprends rien. J'ai aucune expérience dans la musique, la poésie... mais quelqu'un peut m'expliquer ce que tout cela signifie ? C'est du français ou c'est un assemblage de mots sans queue ni tête, avec de "ou, a, i" ?

Cœur de loup
Peur du lit
Séduis-la
Sans délai
Suis le swing
C'est le coup de gong du king. Bong!
Cœur de loup
M'as-tu lu
L'appel aux
Gais délits
Sors du ring
C'est le coup de gong du king. Bong!

8

(2 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Bonjour,
J'aimerais savoir si "aucun" se compose avec "ne" ou pas ?

"On n'a aucun détail sur cette prise de contrôle."

Merci à vous.

9

(10 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Chacun son style. Il a opté pour une présentation moins académique et avec humour. Il s'adresse essentiellement aux entreprises. Leur séminaire est court et l'humour permet (dans certains cas) de mieux retenir les astuces qu'il donne plutôt que les règles.

10

(9 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Merci P'tit prof, je prends bonne note des équivalences en français.

Je suis étonné par vos réactions. Ces mots, je ne les ai pas inventés et ils ne sont pas des ovnis dans la langue française. Ce sont des mots courants utilisés par des journalistes dans des quotidiens en ligne reconnus (oui je sais ce n'est pas une raison suffisante, là n'est pas le problème). Certes, ce sont des anglicismes et je suis d'avis de leur préférer leur équivalence en français* mais à partir du moment où ces mots sont courants  (la preuve, tout le monde ici à compris de quoi je faisais allusion), je trouve regrettable de faire l'autruche et d'exercer une auto-censure de ses connaissances.

* même si un "making-of" ne correspond pas uniquement aux coulisses du tournage

11

(9 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Bonjour,

Pourquoi écrit-on "making-of" (coulisses d'un tournage) et le "off" (en "voix off" ou "un commentaire off") ?

12

(10 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Merci pour vos réponses.

13

(4 réponses, dans À propos du site)

Bonsoir,

Très bien. Je ne suis pas pressé.

Un mois de vacances pour l'admin ?

14

(4 réponses, dans À propos du site)

Bonjour,
Il y a quelques mois, j'ai changé mon e-mail sur ce forum. Malgré cette précaution, je ne reçois pas les nouveaux messages pour lesquels j'ai demandé à être informé des réponses. Que faire ?

15

(10 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Donc si je comprends bien Piotr, dans l'exemple que j'ai donné, il est bien adjectif.

En fait, j'ai regardé la vidéo d'un coach en orthographe sur le sujet*. Selon lui tout dépend de ce que "cher" signifie. Il peut représenter une somme importante pour ma bourse mais ne pas être cher en tant que tel.

— Les légumes sont chers.
— Les légumes coûtent cher.

Du coup, j'essaye de trouver si c'est objectivement cher ou si c'est un investissement coûteux à titre personnel. Dans l'exemple des logements, c'est difficile de déterminer le rapport. "Les logements sont de plus en plus chers" pour les habitants ou selon les statistiques ? Mais finalement, je trouve que le remplacer par "au prix fort" fonctionne mieux.

* Source: http://www.youtube.com/watch?feature=pl … gCXFYszJVM

ps: katsoura => tout en minuscule

Bonjour,
J'ai été intrigué par une phrase dans Libération:
« Mélenchon à un photographe de Libé: "Allez, dégage!" »

Cette phrase est-elle correcte ? Une ellipse ?

Source: http://www.liberation.fr/politiques/010 … lez-degage

17

(10 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Bonjour,

Je cherche à comprendre la règle avec le mot "cher". Je ne comprends pas quand il est pris comme adverbe (donc invariable).

Dans ce titre du quotidien Sud Ouest, y a-t-il une faute ? si oui pouvez-vous justifier ?

"Les logements sont de plus en plus chers en ville"

Merci pour vos éclairages

J'ai une bonne nouvelle, les caractères suivants sont accessibles au clavier: À, É, È, Ù

Il suffit de taper Alt Gr + l'accent aigu/grave puis la capitale. Sur un clavier belge les deux signes diacritiques se trouvent à droite du 'M'. Sur les claviers français, il n'y a que l'accent grave (je n'ai pas cherché plus que ça).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dispositio … ormatiques

Bonjour,

Je me demande s'il existe une règle pour choisir l'article précédant une abréviation ou un acronyme ? La plupart du temps, ça coule de source. La nature est celle du nom. Je dis "la" BNB (Banque nationale de Belgique) ou "le" FMI (Fonds monétaire international), etc. Dans certains cas plus rares, je ne sais pas comment choisir. Par exemple, dit-on "le" ou "la" Celire (Cellule Interrégionale de l’Environnement) ? Aussi, comment fait-on quand le sigle est dans une autre langue ? Je suppose qu'il faut d'abord faire la traduction puis adapter selon la nature du nom.

Merci pour votre aide.

Bonjour,

J'aimerais savoir s'il existe un site sur lequel il est possible de rechercher des mots par leur fin ? Par exemple, si je cherche "bon", il me trouve "jambon". Merci

21

(1 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Bonjour,

Je fais toujours une faute dans ce mot. J'ai essayé de comprendre d'où venait le préfixe "hypo" mais visiblement il faut pas chercher de ce côté là ("hypo" = "sous" comme dans hypodermique).

22

(2 réponses, dans Pratiques linguistiques)

Merci pour cette réponse fournie. Logique peut-être mais ça ressemble plutôt à de la comptabilité (choisir la case à remplir) plutôt qu'à une expression (un bilan personnel que l'on remplit sans distinction entre le positif et le négatif). Mais visiblement, même le négatif peut être mis dans l'actif.

23

(2 réponses, dans Pratiques linguistiques)

Bonjour,
J'ai souvent entendu dire "... à leur actif". Dans un article en ligne sur l'arrestation de malfaiteurs, on trouve "... à leur passif". Ça semble plus logique puisque ces actes ne les honorent pas, au contraire. Je n'ai pas trouvé beaucoup d'info sur le sujet.

L'un des trois malfaiteurs est connu de la justice pour 65 faits et était en liberté conditionnelle. Ses deux compagnons ont eux chacun 6 faits à leur passif. Ils ont été mis à la disposition du parquet de Bruxelles.

Tiens, je n'ai pas été averti des réponses :-s Désolé pour le retard. Merci pour vos réponses et surtout à piotr.

gb: le lien que tu m'as donné ne fonctionne pas http://a1.esa-angers.educagri.fr/inform … pao_34.htm

Andreas, peut-être cherches-tu le mot "cul-de-lampe": des lignes centrées de plus en plus courtes formant un triangle inversé.

J'ai été lire ce que disait Wikipédia avant de poster ici.

Le typographe choisit ses caractères, les place dans son composteur et puis il met le tout sur sa composition j'imagine. Bon, et bien je ne vois pas comment ça crée un "drapeau" d'un côté ou de l'autre. C'est quoi le rapport ? C'est imagé ?

Bonjour, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me donner des informations sur la signification de "drapeau" dans le domaine de l'imprimerie. On dit d'un texte qu'il est ferré à droite ou en drapeau. Mise à part le morceau de tissu, je ne comprends pas pourquoi les typographes ont choisi ce terme.

Peut-être faut-il y voir une représentation plus imagée. Un drapeau qui flotte, produit des irrégularités sur ces extrêmités.

27

(6 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Puis-je vous demander vos sources ?

À ma connaissance Pessac-Léognan est une appellation et pas un cépage. Il est donc logique qu'on le retrouve avec des majuscules.

28

(6 réponses, dans Réflexions linguistiques)

Dans les quelques livres que j'ai lu sur le sujet, les cépages sont écrits en minuscule, sauf certaines exceptions comme la Syrah qui s'écrit avec une majuscule.

Ce qui m'impressionne c'est qu'il est arrivé soudainement et qu'il se multiplie plus vite que la grippe espagnole. Alors soit j'ai été sourd jusqu'à présent, soit ça fait bien d'utiliser des compositions anglophones que la moitié des auditeurs ne comprennent pas.

"Venez participer au showcase de l'artiste..." c'est sans doute ce que j'entend le plus souvent à la radio. Mais qu'est ce donc ce mot venu de nul part ? Google me propose le mot "étalage", pfff mais qu'il est bête celui-là. À en juger du contexte, je dirais qu'il s'agit d'une tournée, d'un concert. Qu'en pensez-vous ?

31

(20 réponses, dans Pratiques linguistiques)

Je ne trouve pas l'équivalent en français du terme employé chez nous "cul-sec" qui signifie boire d'une traite, d'un seul coup.

Dans le jargon des étudiants belges on utilise également le mot "afoner" (aphoner ?) ou "faire des à-fonds".

J'ai une question stupide. Chez nous dans la famille on a l'habitude d'ouvrir les cadeaux devant les autres invités. Dans le cas d'argent donné de main en main, j'imagine qu'on est soumis à la plus grande discretion et d'attendre que son invité soit parti pour apprécier son offre ?

mwOa  j'me kas  c tro relou 7 fasson dékrir

A12C4 lé zami !!!!!!!!!!!!!!!!!

Aymon a raison mais cela concerne les gens qui passent plusieurs heures par jour sur la toile. Les familles se contentent d'aller sur des sites nationaux (be) ou commerciaux (com). 

En ce qui concerne le vocabulaire, mon avis n'est certainement pas représentatif étant donné que les personnes de mon entourage qui ont une large connaissance des termes propres à internet ne sont pas très nombreux. Mais je dirais que FAQ et sa traduction boiteuse (Foire Aux Questions)  est connue. Evidemment, il y aura toujours des gens pour utiliser des abréviations, acronymes sans connaître leur signification. Pour preuve, un ami a longtemps cru que "lol" était une frimousse (smiley).

35

(3 réponses, dans Réflexions linguistiques)

gb tu ferais un excellent bibliothécaire ;-)

À choisir, je préfère "tchat" à "chat"; aucun risque de confusion et la prononciation vient toute seule.

Quant à "claverdage" il est peut-être utilisé au Québec mais je ne l'ai jamais vu ici en Belgique. Quel mot horrible à la prononciation !

Pour ce qui est du mot "causette", ça me fait doucement rire. Ils ont la sale manie de trouver un mot français existant pour lui coller un nouveau concept au lieu d'être créatifs: "causette", "arrosage", "bloc-notes"...  C'est pourquoi je préfère les adaptations du Grand dictionnaire terminologique québécois qui fait un réel effort.

Finalement en relisant ce post (oups... sujet) je perçois mieux l'utilité du vouvoiement. À mes débuts je fréquentais des forums dont la moyenne d'âge ne devait certainement pas dépasser 25 ans et on s'envoyait des "tu" comme on se ramasse des oranges pendant le Carnaval de Binche. Chacun s'exprimait comme il pouvaitt ou plutôt comme il voulait.

Depuis quelques temps je fréquente des forums d'un autre niveau, où on réfléchit avant de laisser un "lol" pour seule réponse ou une frimousse amusée. J'envie certaines personnes qui s'expriment avec aisance et qu'on lit avec plaisir. Je reste bouche bée à côté des  érudits qui viennent ici et j'absorbe comme une éponge leur savoir.

Tout cela me donne une vision différente des espaces de discussion et je comprends mieux le souhait de quelques-uns à conserver le vouvoiement que je trouvais trop prétentieux et un brin snob.

aymon a écrit:

je constate que des dames prennent un pseudonyme qui fint par O et des hommes un autre qui finit par A, et je me suis aussi plusieurs fois trompé

Vous constatez mais ce n'est pas pour autant qu'il faut en faire une déduction. La création d'un pseudo n'est soumis à aucune règle et aucune limite. Sans compter que je reste libre de créer un nom d'emprunt féminin en me faisant passer pour une femme.

aymon a écrit:

Il faudrait un indice qui donne le genre des personnes

Peut-être, bien que cela n'ait pas beaucoup d'intérêt et conserve un certain mystère. Créer l'ambiguïté fait parfois partie du charme du pseudonyme.

"katsoura" avec une minuscule et bien que ce pseudonyme finisse par un "a" je suis du sexe masculin comme l'auteur de manga :-)

J'ai relu votre commentaire et je saisi mieux le sens de vos propos. En réalité c'est le "également" qui m'a fait dériver.

david a écrit:

Si ce nom est lui-même précédé d'adjectifs, alors nous devrons les écrire également avec une majuscule.

Je pensais injustement que vous vouliez dire que l'article et l'adjectif de la phrase se mettaient en majuscule... d'où mon étonnement.

Pour la petite anecdote, ma voisine est d'origine chinoise et c'est sa deuxième année ici en Belgique où elle apprend le français. Son prénom est tellement difficile à prononcer pour nous francophones, qu'elle a traduit littéralement son prénom. Ce qui donne... Blanche Neige.

Petite parenthèse pour dire qu'en Belgique on se tire les cheveux pour savoir si le nom des villes doit s'écrire dans la langue de la ville ou être "convertie" en français/néerlandais. Pour le moment, l'opinion générale semble vouloir une harmonisation et la conservation des appelations d'origine. Ainsi la ville de Mons ne sera plus écrite sur les panneaux routiers par Bergen (en région néerlandophone) ou pire, Braine-l'Alleud par Eigenbrakel.

Et le pape dans tout ça, comment prononcer le fameux Benoît: Benedictus (latin), Benedetto (italien), Benedict (anglais) ou tout simplement conserver Benoît en français ? Chez nous, les médias parle largement de Benoît XVI.

david a écrit:

J'ajouterais que pour le peuple espagnol, et d'autres certainement, le TU est d'usage très fréquent et n'a rien à voir avec la politesse ou même une forme quelconque de déférence. Chacun se tutoie allègrement sans respecter les hiérarchies ou les convenances de leurs voisins français.

Je ne sais pas quels endroits de l'Espagne vous fréquentez mais je ne partage pas du tout votre avis. On respecte tout autant la forme polie en espagnol qu'en français.

Si ce n'est pas déplacé, pouvez-vous me donner vos sources. Tout ce que je lis me paraît tellement inhabituel que j'ai tendance à vérifier avant de les accepter. Merci.

43

(5 réponses, dans Parler pour ne rien dire)

A se demander comment ils font pour atterir sur ce forum.

tournis a écrit:

Grave question en effet.

Votre commentaire est moqueur. Inutile de répondre si vous trouvez le sujet inintéressant.

tournis a écrit:

si Jacques Drillon a dit qu'il ne fallait pas de point

Relisez mes propos, je n'ai jamais écrit ça.

tournis a écrit:

il faut tous nous plier à la décision de l'éminent spécialiste du point

Le problème n'est pas de savoir qui a raison qui a tort, je demande simplement si cette façon de faire vous semble correcte.  J'en appelle aux nombreuses personnes pleines de bon sens et de savoir sur ce forum pour avoir leur avis. 

tournis a écrit:

Grevisse a dû faire son CP

Je vais vous paraître ignorant  mais "CP" ne m'évoque rien. Qu'est ce donc ?

J'assiste à la dictée de Balfroid à la télévision. Le titre commence par "La nature en furie.". C'est la première fois que je vois un point dans un titre. Grevisse indique qu'un point se met à la fin de chaque phrase. Jacques Drillon nous dit qu'il ne faut pas de points dans les titres d'oeuvres mais ne spécifie pas la règle pour  les titres en général. La presse écrite ne met jamais de point en fin de phrase pour ses titres. Alors point ou pas point ?

46

(1 réponses, dans Réflexions linguistiques)

J'aimerais savoir si on écrit:
- Hergé, alias George Rémi
- George Rémi, alias Hergé ?

Ah oui que je suis bête, la table de caractères... je l'avais oublié.

J'en profite pour vous faire part de mes dernière trouvailles. Il est possible d'écrire directement au clavier les lettres avec le tréma, accent circonflèxe, accent grave et accent aigu sans passer par la table des caractères. Pour un "Â" tapez la touche correspondant à l'accent circonflèxe puis Maj. + A. Idem pour le tréma et pour les accents aigus et grave (qui s'utilisent via Alt Gr et se situent près de la lettre M*). C'est bien plus facile.

Pour votre référence au traitement de texte Word, il y a lieu d'être très prudent. Notamment si vous effectuez des copier-coller vers une page web. Word a la facheuse tendance a coder selon son propre système (voir http://normand.no-ip.org/?2005/01/07/10 … er-de-word ). Et puis Word c'est vraiment pas un logiciel à citer (voir http://oumph.free.fr/textes/format_msword.html )

Pour ce qui est de redéfinir un nouveau clavier, j'ai opté pour un petit utilitaire très pratique: http://www.psydk.org/kbdfr_dk et qui comble les faiblesses de nos claviers Azerty.

Mais comme je compte changer de clavier, j'ai tenté d'en trouver un avec toutes les caractères utiles à la langue française mais j'ai rien trouvé. Quelle tristesse.

* sur mon clavier azerty belge

Lardenais a écrit sur ce forum:

Lardenais a écrit:

La règle est celle-ci : on doit mettre les signes qui changent la prononciation, c'est-à-dire É, È, Ê, Ç. Les signes qui ne changent pas la phonétique sont facultatifs : on peut écrire MAITRE, A pour à, CONE pour cône, FLUTE etc.

Si je ne conteste pas l'utilisation des capitales sur un mot qui change radicalement le sens (souvent les "É"), je suis moins convaincu pour toutes les capitales et je rejoins l'avis de Lardenais et des correcteurs du site leMonde.fr. "Apre" (âpre), "Ile" (île) me paraît tout à fait correct et sans confusion possible. L'absence de l'accentuation allège le caractère mis en capitale.

J'ai toujours pas trouvé comment vous faites pour taper un 'ç' en capitale à l'aide de votre clavier.

J'aimerais aussi ajouter qu'au niveau des claviers Azerty français, les constructeurs pourraient faire un effort pour intégrer un éventail plus large des caractères. Je pense à toutes les capitales accentuées, à l'espace insécable, au guillemets français, etc. Comment n'y ont-ils pas encore pensé ?!

Si on admet volontiers que les capitales doivent être accentuées, cela est-il valable pour tous les signes diacritiques ? Ecrire "Île" me semble un peu bizarre. Il est rare de confondre un mot pour un autre par son orthographe comme c'est le cas avec les accents aigus et graves.

Il est d'usage d'utiliser les chiffres romains pour désigner les siècles (XXIe s.). Pourtant, Paul Roux qui est chroniqueur linguistique sur www.cyberpresse.ca nous dit:

Paul Roux a écrit:

Dans notre langue, on écrit traditionnellement les siècles en chiffres romains, mais on rencontre de plus en plus souvent les chiffres arabes. C'est d'ailleurs l'usage que nous avons adopté à La Presse récemment. Ce n'est pas un emploi calqué sur l'anglais. Nous avons seulement voulu tenir compte du fait que les jeunes connaissent mal les chiffres romains.

Il ne parle pas d'une question de lisibilité (21e siècle est plus facile à lire que XXIe siècle), mais d'une lacune des jeunes. Je trouve cette façon de faire absurde. Premièrement parce que c'est laisser entendre que la plupart des jeunes ne savent pas lire les chiffres romains. Or, ils ont appris très tôt à l'école (du moins chez nous) et les élèves ne sont pas tous des cancres... apprendre les chiffres romains ne semble pas relever du défi. Deuxièmement, c'est adapter une règle typographique à cause de quelques mauvais élèves qui je pense très sincèrement ne doivent pas être nombreux.

Qu'en pensez-vous ?

Messages trouvés [ 1 à 50 sur 102 ]

Pages 1 2 3 Suivant ►

forum abclf » Messages de katsoura