Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

10

Hypothèse : miquettes, façon de dire michettes, dérivées de miches dans le nord et la normandie. Les miquettes, ça serait les miches.

9

Je ne connaissais pas non plus cette expression. C'est en discutant avec une amie du sud que je l'ai découverte. Et pourtant je suis normand, jamais entendu "avoir les miquettes à zero !". Quelle normandie ? vers où ?

8

Vous savez, moi je suis dilettante...

7

Cela fait quatre ans et presque un mois que la question a été posée...

6

J'ai toujours entendu et compris "ça fout les miquettes" sans m'inquiéter de son origine. Mais puisque la question est posée, pourquoi "les foies" alors ?

5

En normandie, on utilise cette expession "avoir les miquettes à zero!" et donc à mon avis c'est  une transformation (enfantine?) de l'expression "avoir les miches a zero"

4

Bonjour,
Je vous confirme que c'est de par de gens du nord que j'entends le plus cette expression (des ardennais...).
Bon courage,

3

Merci pour ces éclairages !
Depuis, on m'a dit qu'il pouvait y avoir une relation avec le patois ch'ti... mais je n'ai aucune confirmation.

A bientôt

2

Bonjour !
Pas très connu - enfin, moi, je ne connais pas ; mais ça se trouve dans le dictionnaire d'argot de Colin Mével, copié sur Perret 1982 : étymologie obscure, peut-être à rapprocher de «avoir les miches à zéro». C'est assez flou donc.
Même son de cloche chez Cellard & Rey : lien avec les miches, et attestation prise chez Audiard («seule mention du mot dans cet emploi»).
Doillon, Dico de la violence, fait encore le même rapprochement avec «avoir les miches», et donne plusieurs attestations autour de 1971-1975-1978.
Google livres confirme 1971, rien d'antérieur aujourd'hui.
Bref, pas facile : miche est une piste, mais pas sûre tout de même : de «avoir les miches», «avoir les miches à zéros» à «foutre, filer, coller les miquettes» il y a de la marge.
Souvent, la peur, en français familier/argotique, est associée au ventre, au tremblement, et à la diarrhée/pet/foire. Et je ne vois pas comment faire entrer miquette là-dedans. Une énigme de plus smile

À noter, «miquette» = femme, mais difficile d'y voir un lien : ce n'est peut-être pas le même mot.

1

Bonjour à tous,

Depuis quelques années, j'entends cette locution  : "ça me colle les miquettes", "ça me fout les miquettes", en bref... ça me fout la trouille, les foies, les boules. J'ai plein d'autres questions à poser (et j'espère quelques réponses à donner), mais depuis des mois que je surfe sur le site, impossible de me connecter et de poser ces questions qui embarrassent mes nuits (si, si, c'es vrai)... A vous coller les miquettes !!!
Mais au final, quand on utilise cette locution, tout le monde cmoprend, mais aucun dico ne la répertorie... J'avais même pensé à la fille de Mickey (une Myckette...), ou une petite "mique", ou "micque", ou myc...
Aidez moi, aidez nous ! Aidez vous
Merci