Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

129

Je me suis mal exprimé : je voulais dire que nous utilisions « sioux » avec le même sens que lui attribue Bob, c'est-à-dire « malin, bien combiné, astucieux ».
Pour « bath », je suis d'accord sur le sens que tu lui donnes : « super, chouette, balaise ».

128

Oui, effectivement, sioux était utilisé, et bien au sens qu'indique Bob, c'est à dire celui d'astucieux. Par contre, je ne pense pas que ce soit le sens de bath, qui signifiait plutôt super.

127

C'est siouX ! où le X est sonore [siouks], qui a progressivement remplacé « C'est vachement bath », peu à peu tombé en désuétude.
   Bob l'atteste à l'écrit en 1994, mais nous l'utilisions à l'oral déjà dans les années  50 et 60, avec le même sens.

126

Il faudrait aussi mentionner l'ancien vocabulaire de l'école : les sciences naturelles (anciennement histoire naturelle), les compositions et les leçons de choses.

125

Faire suer le burnous non plus ne se lit ; est-ce parce que le fait a disparu ?

124

Je redécouvre ce matin le mot « wattman », qui désignait les conducteurs de trams. De lointains souvenirs...

123

J'ai l'impression que c'est « derrière la cravate » qui a disparu tandis que « s'en jeter un » s'utilise encore.

122

S'en j'ter un derrière la cravate.

121

Alco a écrit:

Mon grand-père maternel, né en 1887, disait simplement « pas ? », en fin de phrase. Quelqu'un a-t-il connu cet usage ?

J'ai subi, au temps de mes lointaines humanités, un prof de philo qui terminait toutes ses phrases, ou au moins quatre sur cinq, par « s'pas ? » (En outre, il les commençait très fréquemment par « Comment j'veux dire… ») Tics de langage devenus… “systéma-tics” !

120

Je ne connais que « à toute berzingue »