Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

40

Je suis actuellement (mars 2020), les cours de correcteur-lecteur au CEC et je vois que les exercices n 'ont pas changés. Merci pour vos précieux conseils.

39

Mais je vois que cette conversation date d'il y a 9 ans. Un sacré voyage dans le temps !

38

Bravo ! Moi qui bossait seule dans mon coin ! Je suis aussi au CEC !
Oui, ce serait bien de communiquer entre nous.

37

L'ouvrage de Rheims s'appelle Dictionnaire des mots sauvages.Il a été publié chez Larousse en 1969 ; la maison en a fait paraître des rééditions (parfois augmentées), l'une sous le titre Abracadabrantesque.

36

Merci !

Et très sincèrement j'aimerais trouver comme vous aussi rapidement (je ne dis pas facilement) les textes source.
Je vais essayer de faire des recherches avec les éléments fournis, vous m'êtes d'un grand secours.

Je vous souhaite une très agréable journée,
Cordialement,

35

La phrase complète est :

"Haraîvi et Sepeôs longèrent un jardin, qui ne se voyait pas, jusqu'à un très ancien palais de marbre rose, qui s'enlairait de deux ailes et d'un portique central rose, précédé d'un perron rose accédant à un portique rose ouvert sur un vestibule au pavement bi-chromé."
(Jean Lombard, Byzance, éd. Ollendorff, 1901, p. 34.)

Il s'agit d'une réédition : l'originale avait paru en 1890 chez Albert Savine ; l'auteur était mort l'année suivante. Paul Margueritte fait son éloge dans la préface de l'édition Ollendorff, mais ne peut s'empêcher de trouver dans son écriture "un abus de néologismes, de tournures barbares".

Le verbe s'enlairer, et peut-être aussi les autres mots de cette liste, figure avec la même référence dans un dictionnaire de mots bizarroïdes publié autrefois par Maurice Rheims (chez Seghers, peut-être?) et repris plus tard dans la collection 10/18. Ce recueil fait la part belle aux romanciers de l'école symboliste fin-de-siècle, qui néologisaient parfois outrageusement.

34

Bonjour et merci,

J'avais pensé à "s'envoyer en l'air", mais dans l'affaire, du coup, c'est le portique central qui me perturbe beaucoup... Les ailes, elles, jouent en effet bien leur rôle.

33

Neraelle a écrit:

"...jusqu'à un très ancien palais de marbre rose, qui s'enlairait de deux ailes et d'un portique central rose"

C 'est apparemment une création pas très adroite sur en l'air : avec ses ailes, le palais semble s'envoler ...

32

Bonjour,

Avez-vous une solution à proposer pour "s'enlairait" dans la phrase donnée par le C.EC.

"...jusqu'à un très ancien palais de marbre rose, qui s'enlairait de deux ailes et d'un portique central rose" 
De J.Lombard.

Sinon avez-vous fini par constituer un groupe d'anciens et actuels élèves du C.E.C. ?

Cordialement.

31

Bonsoir

Je suis également élève au CEC et je viens de découvrir votre site au cours de ma recherche de tous ces mots bizarres et imagés.

Un grand merci à tous ceux qui participent à l'élévation de notre culture.