Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

4

Bonjour, smile

Sans garantie, j’aurais tendance à penser qu’il s’agit juste de faire écho à Ce ne sont ni des substances, ni des forces, ni des genres. Avec :
la substance est réalisation (à mon avis, ici, il faut comprendre réaliser dans le sens de rendre réel / existant / dire ce qui est, plutôt que dans celui que tu as évoqué),
la force est transcendance,
le genre est abstraction.

Autrement dit, Le Yin et le Yang n'étant pas des substances, on ne les réalise pas, n'étant pas des forces, on ne les transcende pas, n'étant pas des genres, on ne les abstrait pas.

3

Je vous remercie, Ylou, pour votre tentative de décryptage.

Donc, on ne les donne pas forme plus qu'on ne s'élève au-dessus d'eux ?

Pour moi, c'est toujours vague ...

2

On ne les réalise pas plus qu’on ne les transcende ou qu’on ne cherche à en faire des abstractions

Je trouve très difficile de reformuler la phrase de façon satisfaisante. Je préfère reprendre (choisir) la définition de chaque terme clé :
Réaliser : donner forme
Transcender : S'élever au-dessus de, se situer au delà de
Abstraction : concept, idée, thème

Je ne retiendrai pas votre reformulation qui me paraît s'écarter notablement du sens.
"Les considérer comme réels, c'est juste un exercice en philosophie transcendantale, c'est-à-dire une tentative d'en faire des abstractions" ?

1

Bonjour,

Je me suis heurté à une phrase obscure (en gras ci-après) que j'ai du mal à comprendre:

Le Yin et le Yang ne peuvent être définis ni comme de pures entités logiques, ni comme de simples principes cosmogoniques. Ce ne sont ni des substances, ni des forces, ni des genres. Ils sont tout cela indistinctement pour la pensée commune, et aucun technicien ne les envisage jamais sous l’un de ces aspects à l’exclusion des autres. On ne les réalise pas plus qu’on ne les transcende ou qu’on ne cherche à en faire des abstractions.
Marcel Granet, «La pensée chinoise», 1934

Peut-on reformuler cette phrase comme suit: "Les considérer comme réels, c'est juste un exercice en philosophie transcendentale, c'est-à-dire une tentative d'en faire des abstractions" ?

J'ai consulté le TLFi pour réaliser:

7. PHILOS., vx. Faire exister à titre de réalité mentale ce qui n'est qu'une abstraction. Toutes les formes habituelles de notre langage nous entraînent à réaliser des abstractions (Maine de Biran, Influence habit.,1803, p. 202).

À partir de cette idée de "réalité mentale", peut-on interpréter le début de la phrase de manière suivante : "[ne pas] les considérer comme réels" ?