Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

53

Le milieu des courses était très anglomaniaque au XIXe siècle. Qu'on pense au Jockey-Club, au turf, au steeple-chase, etc.
L'anglais utilisait effectivement le nom forfeit et éventuellement le verbe to forfeit dans le vocabulaire des courses :

Étymol. et Hist. 1829 « indemnité due par le propriétaire d'un cheval ne participant pas à une course où il était engagé » (J. des Haras, IV, 299 ds Bonn., p. 61); 1933 « non participation à une épreuve ou une compétition sportive dans laquelle on était engagé » (Le Temps, loc. cit.). Empr. à l'angl. forfeit (apparenté à forfait1* et 2* par empr. à l'a. fr.) désignant notamment toute amende ou indemnité due pour la rupture d'un contrat, le non respect d'un engagement.

https://www.cnrtl.fr/definition/forfait/1
Le sens de forfait y est très différent du sens traditionnel de forfait en français. C'est bien un anglicisme.
Je trouve "déclarer forfait" dès 1836 dans une gazette spécialisée.
Mais cette expression elle-même est calquée sur l'anglais qui l'utilisait auparavant, comme ici ou .

52

Le Grand Robert m'apprend que le « forfait » qu'elle comporte est un « empr. à l'angl. forfeit, T. de courses, de l'anc. fr. forfait, part. pass. de forfaire) » et que sa première occurrence avec ce sens dans notre langue date de 1829.
Je ferais peut-être la différence entre anglicisme et franglais. « Tomber en amour » et « walkman » constituent pour moi des anglicismes, le premier par décalque d'une expression anglaise, le second comme emprunt direct. « Forfait », dans « déclarer forfait » me paraît entrer dans cette catégorie. N'en faut-il pas davantage pour qu'on ait affaire à du franglais ?

51

Après avoir consulté quelques dictionnaires, je me demande si l'expression "déclarer forfait" peut être qualifiée de "franglaise".

50

A-B-2 a écrit:

Les anglicismes utilisés dans la langue française font partie du langage courant. Il faut donc les utiliser.

Oui pour ceux qui sont entrés dans l'usage, et non pour les emprunts à la mode qui ont d'ailleurs plus cours parmi les bobos parisiens que dans le reste de la population. Beaucoup d'entre eux sont entrés et sont ressortis, pour le plus grand bien de la langue française et de nos oreilles. On ne parle plus de teenagers, on ne dit plus qu'une personne est smart, le walkman est passé à la trappe, computer fait snobinard, les speakerines me font penser aux années cinquante, etc.

49

Les anglicismes utilisés dans la langue française font partie du langage courant. Il faut donc les utiliser.

48

Merci pour les différentes idées et propositions.

47

Film est un anglicisme. Pellicule a un côté négatif et c’est tiré par les cheveux, manque de peau...

Peau de cire.
Feuille d’abeille
Feuille de chou
https://www.google.com/search?q=cabbage … HMMnhZpeJM On utilise bien les feuilles de choux pour emballer la nourriture

46

Pour moi, francophone, un film est une œuvre cinématographique et un film alimentaire, une œuvre commerciale...

Pour le faire court, rien n'est plus subjectif  que la connotation. Forger un terme qui éveille les même idées dans tous les esprits est mission impossible. Cette discussion est sans espoir.

45

La toile, ou toilette, ou feuille cirée me satisfont parfaitement. smile

Seulement, il s'agit de trouver un terme capable de concurrencer l'anglicisme, et, à mon avis, ni la toile (ou toilette) cirée qui commence à dater, comme l'a relevé Alco, ni l'humble cirette/feuille cirée qui ne cherche pas à paraître, ne font pas le poids devant le bee wrap.

cela n'évoque rien

api comme bee
et
film parce que cela peut remplacer le film alimentaire (emballage en plastique).

44

Si vous ne voulez pas de toile cirée, dites toilette cirée.
Tlfi :

Toilette
A. [Servant à envelopper un objet]
1. Pièce de toile et, en partic., toile dans laquelle certains artisans et marchands ambulants enveloppent leur marchandise. Au milieu des groupes, des ouvriers à façon s'en retournaient, leurs toilettes pliées sous le bras (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 766). Il portait sous son bras une toilette verte qu'il posa sur une chaise; puis, défaisant les quatre oreilles de la toilette, il découvrit un tas de petits livres jaunes (A. FRANCE, Bonnard, 1881, p. 269).

Apifilm, c'est joli à l'oreille, mais cela n'évoque rien.