Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Répondre

forum abclf » Tests et essais » Aide » Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

4

Je me demandais d'où venait cette question... Pourquoi la posez-vous ainsi, sans préciser le contexte ? La prise de parole en public qui n'est pas - et de loin - la situation de communication orale la plus courante malgré tout son prestige.

Comme le dit Iakoubinski, dans les situations publiques de parole, cette dernière est toujours précédée d'un moment de réflexion, d'une lutte entre et d'un choix des motifs. Elle est caractérisée par le fait qu'il y a une pensée préparative ; le texte est anticipé. Ce qui est à dire ne s'élabore pas seulement hic et nunc - même si la parole implique toujours aussi une part d'immédiateté (notons que nous ne parlons pas ici de la lecture d'un texte rédigé) -, mais nécessite une préparation, souvent longue et approfondie. Dans nos sociétés, cette préparation implique en règle générale le recours à l'écrit comme outil pour élaborer les contenus, mais également comme aide, par exemple sous forme de notes, à la mémorisation de ce qui est à dire 6.

L'intégration de ces outils dans le processus même de production est l'une des dimensions essentielles d'un nouveau système psychique de production orale de textes. On pourrait dire paradoxalement que c'est l'intégration de l'écrit dans l'oral qui transforme ce dernier, ce qui donne une nouvelle interprétation possible pour la phrase vygotskienne citée plus haut : le langage écrit réorganise le système psychique du langage oral.

(source)

Si vraiment vous ne savez pas par quel bout prendre ce truc (je vous comprends), le texte en lien ci-dessus devrait vous informer bien plus que nous ne saurions le faire : rien que pour la notion de système psychique, il y a tout un paragraphe, avec votre message on pouvait imaginer tout et n'importe quoi alors qu'il s'agit d'une notion bien précise.

3

Je crois aller un peu dans le même sens en disant que la question est beaucoup trop générale pour avoir une chance d'être traitée. L'influence de l'écrit sur l'oral est nécessairement en œuvre depuis l'adoption de l'écriture dans les sociétés. Une autre difficulté, c'est que si l'on produit de façon organisée de l'oral, on le fait d'abord par écrit, à moins d'être un conteur ou orateur né.

Une question qui pourrait être traitée, tout en restant à mon sens et sur le fond très difficile, c'est dans un premier temps celle de savoir si la production écrite d'un texte destiné à l'oral pouvait intégrer la capacité du texte oral à être sous-titré - je rejoins donc Glop -, dans la même langue ou, éventuellement, dans une autre langue, et dans un deuxième temps si cette tentative, en cas de réussite et de développement, pouvait donner naissance à une nouvelle forme de langue orale. On a déjà connu pareil phénomène à l'écrit avec le style télégraphique, sans doute avec l'informatique, et plus récemment avec les messageries instantanées.

2

Est-il question d'étudier l'impacte que peuvent avoir les sous-titrages sur la compréhension d'une œuvre?

1

bnsr j'ai une petite question qui me parait un peu difficile j'attend votre aide merci d'avance merci .


La question : comment l'intégration de l’écrit dans l'oral peut être une des dimensions essentielles a l'élaboration d'un nouveau système psychique de production oral de textes

c'est un test de l'oral donc je n'ai pas une idée a propos de ce sujet j’espère que vous m'aider ♥

forum abclf » Tests et essais » Aide » Répondre