Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

7 537

À Genève, le personnage des histoires de Toto s'appelle Ouin-Ouin.

7 536

attirer le poisson diabolique

Pouah ! Son dit abolit complètement, et lamentablement, les règles de ce genre littéraire moyenâgeux !

7 535

Un ver ou un vermiceau suffirait à attirer le poisson diabolique.

7 534

le poisson impitoyable s'attaquait.
Taquet
s et targettes de toutes tailles lui furent proposés alors qu'il avait besoin d'un verrou.

7 533

...le piranha qui me regarde toujours a l'air sanguinaire au possible !
Aux cibles postérieures et charnues, le poisson impitoyable s'attaquait.
http://r.ddmcdn.com/s_f/o_1/cx_155/cy_0/cw_450/ch_450/w_162/APL/uploads/2014/06/killer-fish-piranha-pictures3.jpg

7 532

Aidez vite ! Et le piranha qui me regarde toujours a l'air sanguinaire au possible !

7 531

...effondrement des tours.
Détournant l'avion, le pilote essayait d'éviter le pire.

7 530

Tres juste. Merci. D'ailleurs, il  manquait une virgule à l'apposition, ce qui rendait la phrase bizarre.
Correction:
                        Les unes (zélées‿autruches, hongrées et déplumées) dansaient des csárdás endiablées.

Continuons.

Alco a écrit:

...Merci, Larousse !
Hilare, Oussama Ben Laden regardait à la télévision l'effondrement des tours.

7 529

vh a écrit:

...avoir les unes et les autres.
Les unes ailées, autruches hongrées et déplumées dansaient des csárdás endiablées.

Il manque le son Z entre ailées et autruches...

7 528

Hilare, Oussama Ben Laden regardait à la télévision l'effondrement des tours.