Définition de : brute épaisse

brute épaisse (tableau rapide)
brute épaisse Qqun de brutal, de violent, de grossier
fréquence 001

brute épaisse

Définition

Qqun de brutal, de violent, de grossier

Citations
1929 Une nuit, un marin montait chez lui, une brute épaisse, et le tatouait. Ce fut, sur le bras gauche, un phallus qui s'érigeait avec deux petites ailes – une de chaque côté – comme un symbole. source : 1929. Au Poiss' d'or / edit

<1 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

créer 80663 +Bob +Move +Régénérer

  • 177964 Une nuit, un marin montait chez lui, une brute épaisse, et le tatouait. Ce fut, sur le bras gauche, un phallus qui s'érigeait avec deux petites ailes – une de chaque côté
  • 177963 Ses membres gourds se fussent cassés comme du verre.
  • 177962 Ses réveils étaient pénibles, souvent atroces. Sa chair meurtrie, flétrie, se marbrait de bleus, de suçons pourpres et d'ecchymoses.
  • 177961 Un soir, comme il toussait encore, elle dit : « Faut t'soigner. Ne plus fumer. Ça finira par sentir le sapin, mon Chou. »
  • 177960 Les « passes » de Chouchou lui rapportaient environ cinquante francs par soir [au logeur]. La moyenne était bonne. Jamais aucune de ses pensionnaires ne lui valut pareill
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :