languefrancaise.net

se prendre de mots (définition)

se prendre de mots
Se disputer, se quereller

  • 1823 Un jeune fanfaron s'étant pris de paroles, au Palais-Royal, dans les cent jours, avec un homme, dont le sang-froid était généralement connu, lui proposa un cartel. source : 1823. Voyage à Sainte-Pélagie

<1 citation(s)>

Compléments