languefrancaise.net

définition : jeter les hauts cris

jeter les hauts cris
Se plaindre très haut et amèrement, protester ; crier (scandale)

Citations
  • 1961 Le nombre de ces « chercheuses d'appoint », qui se contentent – la plupart du temps – d'un seul client pour leur après-midi, est assez difficile à évaluer. Il est en tout cas très important. Ces « francs-tireuses » du lundi ou des fins de mois et autres contrebandières de l'amour hors-concours poussent toujours les hauts cris lorsqu'elles se font prendre en flagrant délit. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1961 Sans hésitation, le chef était entré brusquement dans la loge où la concierge, indignée, poussait les hauts cris. –En voilà des façons d'effrayer ainsi les gens. Moi, abriter ces filles de rien !… source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1840 Je d'vins grosse, on j'ta les hauts cris, / Il fallut quitter mon pays / Pour chercher fortune à Paris. source : 1835-1840?. La fille d'amour (chanson)
  • 1794 La dame surprise en flagrant délit, feint de se fâcher, jette les hauts cris, se fit frappée, crie au viol & s'évanouit. source : 1795 (an III). Almanach des prisons

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1780 1790 1791 1794 1830 1840 1840 1841 1884 1926 1961 1999

Compléments