Définition de : déguerpir

Définition

S'en aller, partir, partir rapidement, fuir ; faire partir

fréquence : 052
registre ancien : 3 registre moderne : 3

synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, partir, s'en aller

Chronologie

1756 1832 1832 1851 1887 1889 1892 1893 1895 1900 1900 1904 1912 1912 1914 1915 1915 1916 1916 1918 1918 1927 1928 1932 1935 1935 1946 1950 1953 1954 1960 1964 1964 1965 1967 1968 1969 1972 1973 1976 1976 1977 1978 1993 1997 1998 2001 2003 2007 2008 2011 2015

Citations

1976 La première fois, ils m'ont filé une java et j'en ai gardé des traces pendant plus de huit jours ; ce sont des passants qui les ont fait déguerpir. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1946 Ils ne vont pas tarder à déguerpir source : 1946. Le cinquième procédé
1893 Je suis au courant de ton métier ; file, et vite ! Le malade s'empresse de déguerpir source : 1893. Paris qui mendie - Mal et remède
1756-1763 (vers) elle fut obligée de déguerpir de cette maison avec un tiers de ses nippes [28/03/1760] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De dé-, et anc. franç. guerpir, du francique *werpjan « jeter » (GR)
  • XIIe pour le sens original (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).