languefrancaise.net

définition de ☞ ripaille (avec Bob, dictionnaire d'argot)

ripaille
Fête, bon repas, bombance, débauche de table, festin

ripaille & ripailles ; faire ripaille ; repaille #nom fém.

Fête, bon repas, bombance, débauche de table, festin

synonyme repas
fréquence 030
registre actuel 2
liens GLGallicaHathiArchiveULB
Citations
  • 1909 la confortable caverne où ils faisaient ripaille avec le butin que leur procurait leur lucrative profession source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
  • 1887 À la suite d'une formidable repaille, Royer mourut et fut enterré à Montmartre source : 1887. Paris qui s'efface
  • 1880 Et comme pour une gargantuesque ripaille, à travers les vitres, reluisent le blanc mat des piles d'assiettes, les carapaces écarlates des homards, les bouteilles de toutes les marques source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
  • 1921 Il patouillait, léchait, suçait, aspirait en même temps, humait la peau en poussant des exclamations : –Nom de Dieu ! quelle peau ! c'est du lait, de la crème, qu'on s'en userait la langue. Je te mangerais toute, toute, quelle ripaille… source : 1921. La femme aux chiens

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1801 1821 1830 1863 1876 1880 1883 1887 1898 1904 1909 1911 1914 1915 1916 1916 1916 1917 1921 1926 1930 1932 1945 1947 1949 1977 1982 1997 2006 xxxx

Compléments