1915. Les soldats de la guerre : Gaspard

–Où ça qu't'es amoché, toi, mon poteau ? / L'autre répondit d'une voix sourde, en frappant son poumon : –Dans l'soufflet… –Une balle ? –Voui.

bob:23516 source:2326