languefrancaise.net

Citation n°122264

Nanar, lui, continuait avec constance à encourager la race chevaline. Il ne loupait pas une course.

bob: 23571 source: 1452