languefrancaise.net

119279

Après cela, le barbier de la prison lui coupe les cheveux, de manière à ce que le couperet puisse mordre sans obstacle. C'est là ce que l'on appelle faire la toilette du condamné.

bob: 8245 source: 183