1935. Mer Noire

Pour n'être pas enlevés par le vent et les embruns, nous nous amarrons aux rembardes, et, frissonnants, dégoulinants, nous comptons les secondes.

bob:33148 source:4062