languefrancaise.net

définition : roulé

roulé
Être eu, dupé, berné, exploité, arnaqué, exploité

roulé & être roulé ; être roulé comme une vulgaire brouette

Être eu, dupé, berné, exploité, arnaqué, exploité

↓ fréquence : 030 | registre ancien : 7 | registre moderne : 5

Citations
  • 2003 Les victimes sont connues : salariés licenciés, actionnaires lessivés, fournisseurs roulés source : 2003. Canard enchaîné
  • 1906 Voilà bien ma veine !… Pour une fois que je gagne, je suis roulé, moi, moi… un commissaire de police !… source : 1906. Dans un fauteuil
  • 1899 Est-ce que ce n'est pas encore moi qui suis roulé, puisque monsieur est incapable de me donner un acompte de 1000 francs ? source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
  • 1904 ça vous a impressionné tout ce qu'a vociféré ce cabot de Morty. Vous êtes commes les jurés, vous : emballé et roulé source : 1904. Les robes noires
  • 1915 Je m'approche du sergent et lui dis tout bas dans le tuyau de l'oreille : –Nous sommes roulés… ces types-là sont de faux commissaires. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1958 Et il ne fallait pas se figurer que c'était lui le roulé dans l'affaire. source : 1958. Rage blanche

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1870 1884 1886 1899 1900 1904 1906 1909 1910 1912 1915 1917 1924 1925 1927 1930 1930 1931 1936 1936 1939 1948 1954 1958 1958 1972 1976 1982 2003 2012

Compléments